Tourisme en Auvergne - Vacances et Loisirs

 

  Haute-Loire :

Monastier sur Gazeille

 Infos

 

Dictons auvergnats !

Avril fait la fleur,

Mai en a l'honneur.

Les Pétaros des Volcans sont sur Facebook

Pour découvrir plus d'infos proposées par les Pétaros via Facebook,

Mise à jour de la page : 17-12-2014

Restauration - Moteur Peugeot type 55

2 - Le démontage  (suite)

 

La boite de vitesses

 

- Retirer le pignon baladeur.

- puis l'arbre secondaire et ses pignons. Attention le tout est libre.

 

L'ensemble de commande est maintenu verrouillé par la bille d'indexage sous l'effet d'un ressort.

 

- Faire déplacer la fourchette en tournant l'axe de manoeuvre aprés avoir remonté le levier externe.

Attention lorsque la fourchette arrive presque en bout de l'axe, la bille est éjectée brutalement par le ressort.

Pour éviter d'avoir à jouer à cache-cache avec la fugueuse, envelopper le curseur avec un chiffon pour la retenir.

 

 

- L'axe de sortie de boite est démonté avec un arrache maison.

Celui-ci est réalisé avec un fer plat de 8 mm d'épaisseur dans laquel ont été percés 3 trous de 6,8 mm de diamètre.

L'entraxe est obtenu à partir du couvercle aluminium démonté précédemment.

Le fer plat est mis en contact sur l'extrêmité de l'axe.

 

Trois vis de 6 mm, équipées de rondelles plates et d'écrous, sont vissées dans les taraudages du carter sur un maximum de filets pour éviter de les arracher.

Déposer quelques gouttes d'huile sur l'axe pour faciliter le glissement.

Il suffit ensuite de visser alternativement les écrous pour chasser l'axe.

 

Le même principe est utilisé pour sortir le vilebrequin. L'outil n'a cette fois-ci que deux tiges filetées. 

 

 

Les roulements

 

1 - Carter droit

 

Il y a deux roulements à billes, placés cote à cote, à extraire de ce carter.

L'opération n'a pas été facile !

 

Avec un décapeur thermique ou une petite lampe à souder, chauffer l'extérieur du carter le plus éloigné possible du roulement pour éviter de le dilater. La température se propage car l'aluminium est un bon conducteur thermique. Il faut donc faire vite !

 

Malheureusement, il n'y a aucune prise sur les roulements pour faciliter l'extraction.

 

La dilatation n'a peut être pas été suffisante. Toujours est-il, qu'il a été nécessaire de frapper à l'aide d'un chasse goupille sur les bagues intérieures difficilement accessibles.

 

Les roulements sont finalement venus, mais c'est pas génial.

 

2 - Carter gauche

 

Coté vilebrequin, il faut sortir deux roulements à billes séparés par un joint pris en sandwich entre deux rondelles minces.

 

L'opération se fait avec un extracteur de fortune, réalisé à partir de la tige filetée de 14 utilisée précédemment pour séparer le cylindre du piston et d'une rondelle de diamètre intérieur de 45 mm (récupération).

 

- Mettre l'extracteur en place, chauffer le carter.

- Serrer les écrous pour sortir le premier roulement.

- Déserrer pour le retirer.

- Puis recommencer pour avoir les autres éléments. 

 

De l'autre coté, il n'y a qu'un seul roulement à billes.

L'extracteur "Chemise/piston" est réutilisé.

Le tube rectangulaire est en appui sur la plan de joint des carters.

- Chauffer le carter et serrer les deux écrous.

 

 

Les roulements des deux carters moteur sont démontés.

Le nettoyage peut commencer.

 

 

3 - Carter d'embrayage

 

Le dernier roulement et qui plus est, le plus petit, a pris un malin plaisir à résister.

Il a donc été nécessaire de sévir !

 

Sachant qu'il sera changé, une tige filetée et un écrou M8 ont été soudés à l'arc sur la bague intérieure.

Une entretoise (récup) d'un diamètre intérieur de 35 mm et extérieur de 45 mm pour une hauteur de 45 mm est positionnée à l'intérieur du carter sur la face du logement. Elle est coiffée par une rondelle plate de 40 mm, épaisseur 3 mm sur laquelle appuie un écrou M8 vissé sur la tige filetée.

En serrant, le roulement sort délicatement.

 

Visualisation de la soudure après extraction.

 

 

La commande de l'embrayage

 

- Desserrer l'écrou de 5 avec une clé de 8 et retirer le levier de commande.

- Desserrer la vis de 6 avec une clé de 10, puis retirer la vis et la plaquette d'arrêt

- Pousser l'axe à l'intérieur du carter pour le libérer. 

 

L'axe et le palier du kick

 

- Sortir l'axe et le secteur denté par l'intérieur du carter

- Défreiner les quatre vis têtes fraisées de maintien du palier,

- Retirer le palier et son joint papier.

 

Les composants du volant magnétique

 

1 - La platine de fixation

- Desserrer et retirer les deux vis à tête cylindrique fendue de maintien de la platine.

- Enlever la platine, les deux vis et rondelles frein.

 2 - le condensateur

- Desserrer l'écrou du condensateur avec une clé de 6, le retirer ainsi que la rondelle.

- Débrancher le fil reliant le rupteur puis celui allant à la bobine HT.

- Déposer le condensateur.

3 - Les bobines

- Desserrer avec une pince, le presse- étoupe du fil de bougie et le retirer.

- Déconnecter le fil de bougie en le tirant.

- Débloquer avec une clé de 7, les écrous de fixation de la bobine HT et la déposer.

 

- Démonter le plot d'éclairage. Attention à ne pas perdre la bague et les rondelles isolantes.

- Déposer la bobine BT de gauche, après avoir oté les deux écrous et retiré l'index de réglage.

- Déposer la deuxième bobine BT 

 

 

A suivre

 

Page précédente Précédente
Aller en haut de la page - Haut de la page -
Page suivante Suivante