Tourisme en Auvergne - Vacances et Loisirs

 

  Allier :

Quinssaines

 Infos

 

Dictons auvergnats !

Quand la cigale chante en septembre

N'achète pas le blé pour le revendre. 

Les Pétaros des Volcans sont sur Facebook

Pour découvrir plus d'infos proposées par les Pétaros via Facebook,

Un jour, une nouvelle...

 25 sept 1918

Création de la page : juin 2018

 

 

Mise à jour de la page : 03-07-2018

Suite : Article du 3 décembre 1903  

 

 

 

2 - Epreuves  d'endurance

2 - 5   Mille kilomètres du Motocycle Club de                    France

 

 

1903      La Presse 05-09-1903

 

Un concours d'endurance

 

Le Motocycle Club de France va probablement organiser prochainement une épreuve qui semble appelée à remporter un grand succès, car elle s'adresse à cet intéressant mode de locomotion qu'est la motocyclette et n'est pas une course, mais bien un concours destiné à en faire ressortir tous les avantages et la meileure utilisation.

Cette épreuve permettra aux constructeurs de présenter des modèles absolument confortables, tout en restant légers, moins de 50 kilos, poids maximum qui n'aurait jamais du être dépassé, car nous avons vu des motocyclettes de 30 kilos marchant très bien, confortables et beaucoup plus maniable que les engins que les constructeurs se laissent aller à produire pour les courses de vitesse et qui, si l'on n'y prend garde, conduiront la motocyclette, ce joujou si utile et si pratique, au même tombeau que le tricycle, instrument bien commode, mais que l'on a détruit en le faisant trop vite, trop lourd et par suite, encombrant et peu pratique.

 

Le concours du MCF portera sur de nombreux points et la vitesse n'en sera pas le principal objet, mais bien la régularité de marche, la stabilité, la facilité de direction, le confort, les freins, la mise en marche, la transmission, les arrêts, l'aptitude à monter les côtes, la consommation, la légèreté, mais sans rien supprimer de tous les accessoires indispensable, comme les garde-boue, porte-bagage, freins, réservoirs pour distance donnée, etc ; de ce concours devrait sortir la motocyclette idéale ; donc espérons et souhaitons le succès au MCF.       (De l'Auto, sous la signature de notre confrère Laborde)   Source Gallica

 

 La Presse 11-09-1903

 

Une course de 1,000 kilomètres pour motocyclettes

 

Le Motocycle Club de France a décidé d'organiser pour la deuxième quinzaine d'octobre, un concours d'endurance pour motocyclettes.

Cette épreuve est ouverte aux motocyclettes et motocycles sans différentiel à deux ou plusieurs places ; les machines seront divisées en deux catégories, à savoir :

 

Première catégorie - motocyclette à une place

  * première série : munies d'un moteur d'une cylindrée au-dessous de 1/3 de litre.

  * deuxième série : munies d'un moteur d'une cylindrée au-dessous de 2/3 de litre

 

Deuxième catégorie - Motocycles sans différentiel à deux ou plusieurs places munis d'un moteur d'une cylindrée au-dessous de 2/5 de litre.

 

Une coupe de régularité sera décernée à la maison dont trois motocyclettes désignées à l'avance auront obtenu le meilleur nombre de points.

Plusieurs diplômes sont affectés à l'épreuve, les engagements seront reçus contre un droit d'inscription de 25 francs dès la publication du règlement.

 

Les parcours choisis pour les six jours sont les suivants :

 

Premier jour - Paris-Chartres et retour .............................. 180 km

Deuxième jour - Paris-Vernon et retour ............................. 160 km

Troisième jour - Paris-Corbeil par Versailles et retour ....... 150 km

Quatrième jour - Paris-Chantilly par Pontoise et retour ..... 160 km

Cinquième jour - Paris-Beauvais et retour ......................... 180 km

Sixième jour - Paris-Evreux et retour.................................. 210 km

 

La distance totale à parcourir sera de 1,040 kilomètres.

Une fois l'épreuve terminée, les véhicules seront classés par addition des points obtenus durant les six jours et portant sur la régularité, la bonne marche, les freins, la stabilité, l'état de la machine, les poids, le confort, la consommation, etc.

Il se pourrait qu'une épreuve de consommation et une autre du kilomètre soient disputée après le sixième jour.

 La Presse 18-09-1903

 

Concours d'endurance du MCF

 

Le comité directeur du Motocycle Club de France a définitivement arrêté le programme de la grande épreuve qu'il organise pour le mois d'octobre. Sur proposition de MM. Dreckert et Vital, les motocyclettes quart de litre seront classées spécialement. Voici le programme de l'épreuve et les catégories établies :

 

Première catégorie - motocyclette du 1/4 de litre ; 250 centimètres cubes.

 

Deuxième catégorie - Motocyclettes du 1/3 de litre ; 333 centimètres cubes.

 

Troisième catégorie - machines à deux places avec moteurs de 2/5 de litre ; 400 centimètres cubes

 

Les itinéraires sont légèrement modifiés, et sont ainsi fixés :

 

Premier jour 26 octobre - Paris-Chartres et retour

Deuxième jour 27 octobre - Paris-Vernon et retour

Troisième jour 28 octobre - Paris-Evreux et retour

Quatrième jour 29 octobre - Paris-Dreux et retour

Cinquième jour 30 octobre- Paris-Beauvais et retour

Sixième jour 31 octobre - Paris-Corbeil et retour

 

Le sixième jour, à l'arrivée, aura lieu une épreuve du kilomètre final, à la cylindrée, pour laquelle un prix spécial sera affecté. Cette épreuve se déroulera au Parc des Princes.

 

De très artistiques diplômes seront décernés aux concurrents ayant terminé l'épreuve.

 

Il est décidé que dans chaque catégorie de ce concours il sera créé une coupe de régularité qui deviendra la propriété définitive du constructeur gagnant.La liste générale des nombreux prix sera publiée bientôt.

 La Presse 26-09-1903

 

Les 1,000 kilomètres du MCF

 

Le concours sera réservé aux seules motocyclettes de tourisme, du type commercial, que chaque fabriquant produit, à l'exception des types de course, divisées de la façon suivante :

   * une catégorie pour les motcyclettes à plusieurs places dont le moteur aura une cylindrée n'excédant pas 400 cc, ou les 2/5 de litre

   * une catégorie pour les motocyclettes simples, cette dernière est divisée en deux séries.

La première série comprend les motocyclettes dont le moteur aura une cylindrée n'excédant pas 250 cc, ou le 1/4 de litre.

La deuxième série comprend les motocyclettes dont la cylindrée du moteur n'excéde pas 333 cc, ou le 1/3 de litre.

 

Le poids des motocyclettes simples ou multiples n'est pas limité.

 

Les moteurs seront vérifiés et plombés avant le départ, et après le concours il sera procédé à une vérification des moteurs et plombages des machines ayant terminé le parcours en entier.

Toutes les machines devront être munies de leurs organes essentiels.

 

Classement

 

Les résultats du concours seront donnés en additionnant les points que chaque concurrent obtiendra pendant l'épreuve, et dont le maximum est de 200 points.

Les points seront décernés dans l'ordre suivant :

1 - Endurance et régularité de marche ........................................ 100 points

2 - Freins : efficacité et résistance ...............................................   15

3 - Silence du moteur et de la machine .......................................   15

4 - Commodité et facilité de la machine .....................................    10

5 - Etat de la machine avant et après les épreuves ....................   10

6 - Accessoires, utilité et commodité ...........................................   10

7 - Vitesse de la machine et facilité dans les côtes .....................   10

8 - Garde-boue, solidité et commodité .........................................  10

9 - Porte-bagages, commodité et solidité ....................................   10

10 - Poids, la plus légère sans accessoires .................................    5

11 - Prix de la machine seule, sans accessoires .........................    5

 

La vitesse sera prise en considération seulement pour mémoire, et sera indiquée sur le diplôme décerné pour chaque machine ayant effectué le parcours en entier.

 

Récompenses

 

Dans la première catégorie, il sera décerné aux conducteurs des deux séries les prix suivants :

 - au premier de chaque série, 150 francs

 - au deuxième de chaque série, 100 francs

 - au troisième de chaque série, 50 francs.

 

Dans la deuxième catégorie :

 - au premier, une médaille de vermeil

 - au deuxième, une médaille d'argent

 - au troisième, une médaille de bronze.

 

Dans chaque catégorie, il sera décerné un diplôme indiquant le classement obtenu par chaque concurrent pour les machines ayant effectué le parcours en entier.

 

Coupes de régularité

 

Il sera décerné dans chaque série de la première catégorie, au constructeur qui aura obtenu le meilleur classement pour trois machines engagées et dont les noms des conducteurs seront indiqués au comité trois jours avant l'épreuve, une coupe de régularité, qui deviendra sa proppriété définitive.

Dans chaque série les trois unités désignées prendront part au classement de la coupe par addition des points obtenus ; en cas d'ex equo pour le nombre de points, le fabriquant qui aura été le premier classé ou en suivant obtiendra la coupe de série.

 

Le droit d'entrée pour l'épreuve est de 25 francs par place qui devra accompagner chaque engagement pour qu'il soit valable et être adressé à M. Leroy, secrétaire du Motocyle Club de France, 74 avenue de la Grande Armée, Paris.

Pour tous renseignements, s'adresser au MCF, tous les jours, excepté le dimanche, de cinq à sept heures.

 

 La Presse 06-10-1903

 

1,000 kilomètres du MCF

 

La rente Vital

 

La rente Vital ou avec un jeu de mots la rente "Vitale", tel est le prix original qui va corser l'intérêt du concours de tourisme du Motocycle Club de France.

M. Vital, vient en effet de d&écerner un prix spécial qui s'appellera aussi le brassard Vital et qui assurera une rente annuelle de six cents francs pendant six ans au vainqueur du concours du MCF, s'il montre des preuves de sa marque.

Cette nouvelle a fait sensation dans les milieux automobiles.

 

La Presse 16-10-1903

 

Le concours des 1,000 kilomètres

 

Une élégante brochure, éditée par les soins de notre confrère Rodolphe Darzen donne in extenso le règlement du concours des 1,000 kilomètres qu'organise le Motocycle Club de France sous le contrôle de l'Automobile Club de France et avec le patronage de l'Auto.

Cette brochure ayant été adressée à tous les constructeurs de motocyclettes et à tous les clubs ; nous ne la reproduirons pas ici (la place nous faisanr d'ailleurs défaut).

Rappelons simplement que les engagements, accompagnés du droit d'entrée de 25 francs, doivent être adressés avant le mercredi 21 octobre, à M. Leroy, chef du secrétariat du MCF, 4 rue Saint-Ferdinand.

 

La Presse 18-10-1903

 

Les 1,000 kilomètres du MCF

 

Sur la demande du Motocycle Club de France, tendant à obtenir des récompenses pour le concours d'endurance de motocyclettes de tourisme, qui doit avoir lieu du 26 au 31 octobre, le Touring-Club a décerné à cette intéressante manifestation, 3 médailles ; vermeil, argent et bronze.

 

La maison Paul Dahl et Cie tient un prix de cent francs en espèces à la disposition du premier des concurrents montant une motocyclette munie de la nouvelle bougie qu'elle lance actuellement dans le commerce.

Une prime d'une valeur de 25 francs sera également donnée par cette maison à tous les concurrents ayant parcourus les 1,000 kilomètres sur machines munies de ses bougies.

 

La Presse 25-10-1903

 

Les 1,000 kilomètres du MCF

 

Vu la remise du Critérium de vitesse de Dourdan et la coîncidence de la course de côte de Gaillon, le concours des 1,000 kilomètres pour motocyclettes de tourisme qu'organise le Motocycle Club de France est remis au 10 novembre et jours suivants, jusqu'au dimanche 15 novembre. Réception chez M. Berjonneau, administrateur, de 5 à 7 heures tous les jours. Droit d'entrée : 25 francs par machine.

 

La Presse 29-10-1903

 

Le concours du MCF

 

Le comité du Motocycle Club de France réuni hier soir sous la présidence de M. G. de Lafreté, a pris quelques décisions au sujet du concours d'endurance qui doit avoir lieu du 10 au 15 novembre prochain.

Quelques modifications ont été apportées au règlement ; elles seront soumises aux intéressés dès demain. La principale est la suivante :

Chaque marque ne peut engager que deux machines en tout, soit une dans chaque série, soit toutes les deux dans la même série.

La catégorie des motocyclettes à deux places a été supprimée.

MM. de Lahausse, Werner, Mouter et Robion ont été nommés membres du comité.

Ce dernier se réunira à nouveau vendredi de cinq à sept heures, au Café des Sports (porte Maillot).

 

La Presse 07-11-1903

 

Le concours des 1,000 kilomètres

 

Des épreuves de pure vitesse, il ne faut pas médire. L'engin que les constructeurs sont obligés d'établir en vue de ces evénements est admirable en soi, car il représente un bonne somme de difficultés vaincues, et si le proverbe : "Qui peut le plus peut le moins" était vrai, les ateliers d'où sortent ces "monstres" de vitesse seraient probablement susceptibles de faire de bonnes machines de touristes.

Mais la démonstration est toute théorique et, surtout en ce qui concerne la motocyclette, il s'agit de le prouver. C'est pour cette raison que le Motocycle Club de France a pris en main l'organisation d'un concours qui a pour but de signaler aux amateurs les véritables machines susceptibles de leurs donner entière satisfaction ; car aucune personne raisonnable ne recommandera à un simple touriste une motocyclette capable de marcher à la vitesse d'un rapide, à moins, cependant , que ce touriste soit un ennemi dont on aurait intérêt à se défaire.

Et d'ailleurs, rien ne nous dit que cette machine, établie dans le but très spécial de faire du cent à l'heure, puisse marcher seulement à trente pendant de longues heures et sur tous les genres de route.

 

Les courses de vitesse ne faisaient pas défaut, le MCF s'est donc borné à mettre sur pied une épreuve dans laquelle on mettra surtout à contribution les qualités de régularité, de confort et de solidité des machines qui y participeront.

Afin de permettre à tous les constructeurs petits ou grands, de s'y inscrire, le MCF s'est décidé, contrairement à ses intérêts, de limiter les engagements à deux motocyclettes de chaque marque.

De sorte que tous les fabriquants lutteront à armes égales.

 

Les engagements

 

Voici la liste de ces engagements :

 

 * Première série   Motocyclette du" Quart de litre"

1 Paillard, 2 Motosacoche Cuillery I, 3 Motosacoche Cuillery II, 4 Chantemède, 5 Société La Française, 6 J. Bonnet, 7 Dutheil, 8 Gobron Minerva, 9 H. Petit, 10 Breuil, 11 Werner frères, 12 G. Rivière, 13 Chalmes et Cie, 14 La Foudre I, 15 La Foudre II, 16 Lurquin et Couderc I, 17 Lurquin et Couderc II, 18 Doré

 

 * Deuxième série   Motocyclette "Tiers de litre"

20 Société La Française, 21 Mauxion, 22 E. Lamaudière I, 23 E. Lamaudière II, 24 Pichard I, 25 Pichard II, 26 Delautriez, 27 Valière, 28 Werner, 29 Chantemède, 30 Bruneau, 31 Bonhomme, 32 Haustgen (moto iris), 33 Le Métais (moto NSU) allumage magnéto.

Quelques engagements, adressés par la poste hier arriveront probablement aujourd'hui, mais l'on peut d'ores et déjà compter comme partants certains ; 32 inscrits.

 

Les itinéraires

 

Ce concours aura lieu sur les itinéraires suivants :

 

 - Première journée - Mardi 10 novembre, Paris, Versailles, Rambouillet, Chartres et retour soit 182 kilomètres

 - Deuxième journée - Mercredi 11 novembre, Paris, Saint Germain, Mantes, Vernon, Gaillon et retour : 176 kilomètres

 - Troisième journée - Jeudi 12 novembre, Paris, Saint Germain, Mantes, Pacy sur Eure, Evreux et retour : 192 kilomètres

 - Quatrième journée - Vendredi 13 novembre, Paris, Versailles, Houdun, Dreux, Nonancourt et retour : 180 kilomètres

 - Cinquième journée - Samedi 14 novembre, Paris, Saint Germain, Pontoise, Méru, Beauvais et retour : 172 kilomètres

 - Sixième journée - Dimanche 15 novembre, Paris, Versailles, Longjumeau, Epinay, Corbeil et retour : 110 kilomètres

 

Arrivée au vélodrome du Parc des Princes par une épreuve de 1 kilomètre sur piste, avec un prix spécial au meilleur temps dans chaque série.

 

Le jury

 

Le jury est composé de MM; Forestier, président ; commandant Ferrus, Carlos Bourlet, Perisse et de Saint-Chaffrang, personnalités dont personne ne songera une seconde à discuter la compétence et l'impartialité.

En résumé, le MCF a tout fait pour arriver au plus juste critérium possible de la motocyclette actuelle. L'année prochaine il s'efforcera de faire mieux encore.

                                                                                                                            

Lundi 9 novembre, poinçonnage des machines au grand Garage de Villiers, 49 rue deVilliers à.  Neuilly. Vérification de la cylindrée

                                                                                                              G. DE LAFRETE

La Presse 08-11-1903

 

Les 1,000 kilomètres du MCF

 

Voici la liste complète des concurrents engagés dans l'épreuve d'endurance réservée aux motocyclettes de tourisme et organisée par le Motocycle Club de France.

 

1/4 de litre

 

1 Paillard - 2 Cuillery Motosacoche I - 3 Cuillery Motosacoche II - 4 Chantemède - 5 La Française - 6 J Bonnet - 7 Dutheil et Chalmers - 8 Gobron Minerva - 9 H. Petit - 10 Breuil - 11 Werner - 12 G. Rivière - 13 Valter I - 14 Valter II - 15 Lurquin et Couderc - 16 Bruneau - 17 Boué - 18 G. Knap I - 19 G. Knap II - 20 Moto-Cardan.

 

1/3 de litre

 

21 La Française - 22 A. Mauxion - 23 Lamaudière - 24 Lamaudière - 25 Delieutraz - 26 Pichard I - 27 Pichard II - 28 Valières - 29 Werner - 30 Chantemède - 31 Bonhomme - 32 Hautsgen (Iris) - 33 Le Métais NSU - 34 Robion - 35 Jaujard

 

 

La Presse 10-11-1903

 

Les 1,000 kilomètres du MCF

 

Le programme de demain

 

A sept heures du matin, ouverture du garage de Villiers à Neuilly.

A sept heures et demie, réunion de tous les concurrents.

Opérations présidées par M. Forestier, qui donnera le départ et par M. Deckert.

Chronomètreur, M. Tampier, chronomètreur officiel de l'ACF.

 

Tous les concurrents partiront à partir de huit heures précises dans l'ordre de leur inscription au programme et de minute en minute. Tous les concurrents seront sencés être partis à l'heure où le chronomètreur donnera le signal. On n'admettra aucune excuse de retard.

Rappelons qu'il s'agit d'un concours et non d'une course et que les vitesses réglementaires doivent être respectées.

Aussi ne recevra-t-on les concurrents à leur retour, au garage de Villiers, qu'à partir de trois heures de l'après-midi.

 

Itinéraire de demain (Aller et  Retour) :

 

Départ du garage de Villiers, ponts de la Jatte, de Neuilly, de Puteaux et de Suresnes, côte de Suresnes, Saint Cloud, Ville-d'Avry, Versailles, Saint Cyr, Trappes, Rambouillet, Ablis, le Gué de Longroy (tournant très dangereux), Chartres. Contrôle à  l'Hotel de l'Ouest, place de la gare, dirigé par MM. Bardin du MCF et Hurteau, ingénieur des Ponte et Chaussées, délégué du TCF.

Retour par le même itinéraire.

Et maintenant, souhaitons le maintien du beau temps.

 

 

La Presse 11-11-1903

 

Les 1,000 kilomètres du MCF

 

La première journée

 

Trente cinq partants sur trente six engagés, et une machine, celle de M. Le Métais retenue en douane, tel est le bilan du départ de la première journée. Ce départ avait attiré ce matin un nombreux public devant le garage de Villiers à Neuilly-sur-Seine. A sept heures et demie, officiels, concurrents et journalistes étaient à leur poste, ce qui est un joli résultat dans une semblable saison.

Le premier départ a été donné à huit heures précises au premier inscrit ; les autres sont partis à une minute d'intervalle. A huit heures trente cinq tout était terminé.

 

Liste des partants

 

Voici par ordre alphabétique, la liste des trente cinq partants. Le nom du conducteur est mis entre parenthèses :

   - 31 Bonhomme (Sommer)

   -   6 Bonnet (Tarian)

   - 10 Breuil (Breuil)

   - 16 Bruneau (Holley)

   -   4 Chantemède (Firmin)

   - 30 Chantemède (Soupé)

   - 25 Delieutraz (Delieutraz)

   - 17 Doué (Doué fils)

   -   7 Dutheil et Chalmers (Chalmers)

   -   5 La Française (Armbruster)

   - 24 La Française (Fourchotte)

   -   8 Gobron-Minerval (Kuhling)

   - 32 Iris (Dubuc)

   - 35 Jaujard (Jaujard)

   - 18 Knapp (Knapp)

   - 19 Knapp (Cantognal)

   - 23 Lamaudière (Perron)

   - 24 Lamaudière (Canem)

   - 15 Lurquin et Coudert (Coudert

   - 22 Mauxion (Mauxion)

   - 20 Moto Cardan (Godefroy)

   - 34 Moto Cardan (Ojam)

   -   2 Motosacoche (Cuillery)

   -   3 Motosacoche (Dufaix)

   -   1 Paillard (Paillard)

   - 36 Pecourt (Schweitzer)

   -   9 Petit (Arujard)

   - 26 Pichard (Desprès) 

   - 27 Pichard (Pichard fils)

   - 12 G Rivière (G Rivière)

   - 28 Valières (Jeangneau)

   - 13 Valter (Trochel)

   - 14 Valter (Mlle Jeanne Herveux)

   - 11 Werner (Jovelet)

   - 29 Werner (Bonnard)

 

L'itinéraire de la première étape était, rappelons-le, Surennes, Versailles, Trappes, Rambouillet, Ablis, Chartres et retour (180 kilomètres).

Rappelons également que les heures d'arrivée ne seront pas communiquées aux journaux. Seul le temps total figurera dans le classement à la fin du concours, lorsque toutes les feuilles de contrôle seront vérifiées.

Les journaux ne pourront publier, chaque jour, que le nom des concurrents qui seront rentrés la veille dans les délais de rigueur (sept heures du soir au plus tard) au garage de Villiers à Neuilly.

 

La journée de demain mercredi

 

A sept heures, ouverture du garage des machines pour les concurrents.

A huit heures, départs à une minute d'intervalle dans l'ordre d'inscription.

 

Itinéraire : Surennes, Saint-Germain, Mantes, Vernon, Gaillon, virage et contrôle et retour (180 kilomètres). Le contrôle de Gaillon, sis à l'hotel du Lion d'Or, sera dirigé par M. Touet, percepteur, délégué du Touring Club de France et par MM. Pestillat ou Mayeski, membres du Motocycle Club de France.

 

 

La Presse 12-11-1903

 

Les 1,000 kilomètres du MCF

 

Deuxième journée : Paris - Gaillon et retour

 

Etant donnée la saison, ce concourt d'endurance mérite bien son nom et tous ceux qui le termineront régulièrement accompliront là une performance peu ordinaire. Naturellement la guigne empêchera plus d'une machine, cependant bien établie, de se classer, car les pneus, l'allumage électrique et aussi les "pelles" sont des causes de défaite qui n'ont rien de déshonorant. Déjà trois ou quatre motocyclettes ont été éliminées de ce fait, mais la justice parfaite n'est pas de ce monde et les concurrents éliminés pourront se rattraper dans les concours ultérieurs du Motocycle Club de France.

 

L'épreuve d'aujourd'hui

 

Il s'agissait d'effectuer le parcours assez pénible de Paris à Gaillon et retour.

Les vingt six concurrents qui sont rentrés hier dans le délai de rigueur ce matin étaient ce matin, dès sept heures, au garage de Villiers à Neuilly.

 

   -   6 Bonnet (Tariau)

   - 10 Breuil (Breuil)

   - 16 Bruneau (Holley)

   -   4 Chantemède (Firmin)

   - 30 Chantemède (Soupé)

   - 17 Doué (Doué fils)

   -   5 La Française (Armbruster)

   - 24 La Française (Fourchotte)

   -   8 Gobron-Minerval (Kuhling)

   - 18 Knapp (Knapp)

   - 19 Knapp (Cantognal)

   - 23 Lamaudière (Perron)

   - 24 Lamaudière (Canem)

   - 15 Lurquin et Coudert (Coudert

   - 22 Mauxion (Mauxion)

   - 20 Moto Cardan (Godefroy)

   - 34 Moto Cardan (Ojam)

   -   2 Motosacoche (Cuillery)

   -   3 Motosacoche (Dufaix)

   -   1 Paillard (Paillard)

   - 36 Pecourt (Schweitzer)

   -   9 Petit (Arujard)

   - 28 Valières (Jeangneau)

   - 14 Valter (Mlle Jeanne Herveux)

   - 11 Werner (Jovelet)

   - 29 Werner (Bonnard)

 

L'application du règlement

 

Hier, certains concurrents étant rentrés trop tôt - c'est à dire ayant marché trop vite - le comité d'organisation a rappelé aux concurrents que "pendant la durée du concours aucun temps ne sera publié" ; néanmoins, chaque jour seront publiés, par ordre alphabétique, les noms des partants et de ceux ayant accompli le parcours.

Pour plus de sécurité, sur les fiches remises aux concurrents chaque jour on mentionne l'heure minimum à laquelle ils doivent rentrer au garage de Villiers. 

 

Le troisième jour

 

Demain, troisième jour du concours d'endurance, l'itinéraire est le suivant :

 

Paris, Saint-Germain, Flins, Mantes, Bonnières, Passy-sur-Eure, Evreux et retour (192 kilomètres).

Ouverture du parc aux machines à sept heures du matin.

Départ à huit heures, de minute en minute.

Les concurrents auront sept heures vingt pour effectuer le parcours.

 

Le contrôle d'Evreux, sera tenu au Cheval Blanc, par M. Legay, président du Véloce Club d'Evreux et par M.de Lahausse, membre du comité du MCF.

 

Rappelons aux concurrents que, devant le signal que leur fait, enpleine route, un cimmissaire porteur du fanion vert du MCF, ils doivent s'arrêter immédiatement. Il peut s'agir, en effet, d'une constatation de la puissance des freins ou d'un départ arrêté avant une côte, en vue de s'assurer du plus ou moins de facilité que mettront les concurrents à monter cette dernière.

 

 

 

La Presse 13-11-1903

 

Les 1,000 kilomètres du MCF

 

Troisième journée

 

Il faut avouer que, pour son concours d'endurance, le Motocycle Club de France a le temps le plus défavorable que l'on puisse rêver, car les routes, surtout les routes pavées, sont plus grasses et par conséquent plus glissantes que s'il pleuvait franchement.

Dans ce dernier cas le sol est lavé, alors que depuis deux jours il offre à sa surface une sorte de pommade sur laquelle l'équilibre à motocyclette est des plus difficiles à garder.

De là des "pelles" nombreuses qui, étant donné l'allure raisonnable des concurrents sont plus dangereuses pour la machine que pour son cavalier.

Dans ces conditions, le comité du MCF a décidé ce matin de permettre aux concurrents qui, victimes d'un accident de ce genre, ont subi de ce fait un retard, de continuer le concours. Pourtant, il reste bien entendu qu'ils ne pourront être classés avant ceux de leurs collègues qui auront régulièrement accompli les 1,000 kilomètres de parcours. On tiendra seulement compte de la distanfce qu'ils auront couverte à la vitesse moyenne imposée.

D'ailleurs ce concours, tout en étant un succès, a démontré que, la prochaine fois, il y aurait certaines modifications à faire. C'était une première expérience qu'il fallait tenter pour arriver au concours parfait que le MCF organisera en 1904 et dont les conditions seront publiées longtemps à l'avance.

 

Les partants de ce matin

 

Ce matin, les 20 concurrents suivants, régulièrement rentrés la veille, sont mis en route, à partir de huit heures, chronométrés par M. Tempier

 

   -   6 Bonnet (Tarian)

   - 10 Breuil (Breuil)

   - 16 Bruneau (Holley)

   -   4 Chantemède (Firmin)

   - 30 Chantemède (Soupé)

   - 17 Doué (Doué fils)

   - 19 Knapp (Cantognal)

   - 23 Lamaudière (Faran)

   - 24 Lamaudière (Canem)

   - 33 Le Métais (Le Métais)

   - 15 Lurquin et Coudert (Coudert)

   - 22 Mauxion (Mauxion)

   -   2 Motosacoche (Cuillery)

   -   3 Motosacoche (Dufaix)

   -   1 Paillard (Paillard)

   - 36 Pecourt (Schweitzer)

   -   9 Petit (Arujard)

   - 11 Werner (Jovelet)

   - 29 Werner (Bonnard)

 

Se sont mis également en route quelques concurrents qui ont profité de la lattitude que leur a laissé le comité d'organisation de continuer le concours à cette condition expresse d'être classé à la suite des autres avec mention du nombre de kilomètres qu'ils auront parcourus dans les délais de rigueur. Le parcours comportait  l'aller et le retour de Paris à Evreux (200 km). 

 

La quatrième journée

 

Demain, les concurrents auront à effectuer le parcours de Paris-Versailles-Nonancourt et retour (190 km).

 

 

La Presse 14-11-1903

 

Les 1,000 kilomètres du MCF

 

Quatrième journée

 

Les concurrents de cette dure épreuve ont poussé un soupir de soulagement ce matin, quand ils ont constaté que les routes étaient à peu près sèches et que le soleil semblait promettre la bonne première journée du concours.

Le départ s'effectue toujours aussi ponctuellement, à partir de huit heures du matin et de minute en minute. MM. Forestier, président du jury, Bernard et Huse, membres du comité, partent dans un omnibus Gillet-Forest, pour aller faire sur la route, aux environs de Houdan, des constatations techniques. 

L'étape d'aujourd'hui était Paris-Nonancourt (contrôle dirigé par M. Berjonneau, du comité du MCF) et retour, soit 180 km environ, par Versailles, Houdan et Dreux.

 

Les partants de ce matin

 

Voici la liste des concurrents qui sont régulièrement partis ce matin :

 

   -   6 Bonnet (Tarian)

   - 10 Breuil (Breuil)

   - 16 Bruneau (Holley)

   -   4 Chantemède (Firmin)

   - 30 Chantemède (Soupé)

   - 17 Doué (Doué fils)

   -   8 Gobron-Minerva (Kuhling)

   - 19 Knapp (Cantognal)

   - 23 Lamaudière (Faran)

   - 24 Lamaudière (Canem)

   - 15 Lurquin et Coudert (Coudert)

   - 22 Mauxion (Mauxion)

   -   2 Motosacoche (Cuillery)

   -   3 Motosacoche (Dufaix)

   -   1 Paillard (Paillard)

   - 36 Pecourt (Schweitzer)

   - 11 Werner (Jovelet)

   - 29 Werner (Bonnard)

 

La cinquième journée

 

Demain, pour la cinquième journée du concours d'endurance des motocyclettes, l'itinéraire sera le suivant : Paris-Saint Germain, Pontoise, Méru, Beauvais et retour (190 km). Contrôle tenu à Beauvais par MM. Choteau du MCF et Besnier, président du VC Beauvaisien.

 

Sixième et dernière journée

 

Dimanche sixième et dernière journée, les concurrents auront à effectuer le parcours Paris-Versaille-Epinay-Corbeil et retour (110 km), au Parc des Princes, où ils devront effectuer, avant une heure de l'aprés-midi, un kilomètre en vitesse.

Dimanche après-midi et lundi réunion du jury pour l'attribution des points et le classement.

 

 

La Presse 15-11-1903

 

Le concours des 1,000 kilomètres

 

Cinquième journée

 

Les concurrents n'ont pas eu aujourd'hui un temps aussi favorable qu'hier pour accomplir le parcours de Paris-Beauvais et retour. Un brouillard glacial a rendu la promenade pénible ; mais, pendant cette longue et dure épreuve, ils en auront vu de toutes les couleurs et le fait d'y avoir participé constituera un véritable brevet d'endurance.

Les opérations de départ se sont accomplies aux heures indiquées. M. Pierre Bardin est parti en auto pour assurer à Vallongenjard le concours de côte. M. S. Bernard s'est également rendu sur la route pour assurer les contrôles volants.

 

Voici la liste officielle des concurrents partis ce matin :

 

   -   6 Bonnet (Tarian)

   - 10 Breuil (Breuil)

   - 16 Bruneau (Holley)

   -   4 Chantemède (Firmin)

   - 30 Chantemède (Soupé)

   - 17 Doué (Doué fils)

   -   8 Gobron-Minerva (Kuhling)

   - 19 Knapp (Cantognal)

   - 24 Lamaudière (Canem)

   - 15 Lurquin et Coudert (Coudert)

   - 22 Mauxion (Mauxion)

   -   2 Motosacoche (Cuillery)

   -   3 Motosacoche (Dufaix)

   -   1 Paillard (Paillard)

   - 36 Pecourt (Schweitzer)

   - 11 Werner (Jovelet)

   - 29 Werner (Bonnard)

 

La sixième et dernière journée

 

Demain dimanche, pour la sixième et dernière journée du concours du Motocycle Club de France. Programme :

  - 1 - 110 kilomètres à accomplir sur l'itinéraire suivant : garage de Villiers, Suresnes, Versailles, Jouy-en-Josas, Igny, Palaiseau, Longjumeau, Epinay, Sainte-Geneviève, Courcouronnes, Corbeil, Essonnes et retour

  - 2 - Au vélodrome du Parc des Princes, entre midi et une heure, essais individuels de vitesse (2 tours) chronométrés par M. Tampier.

Les concurrents qui ne seront pas arrivés au vélodrome avant une heure ne pourront pas participer à ces essais.

  - 3 - Rentrée au parc garage de l'avenue de Villiers, où les machines seront enfermées.

 

Opérations du jury

 

Lundi 16 novembre, à partir de neuf heures du matin, le jury composé de MM. Forestier, président, Périssé, commandant Ferrus, Carlo Bourlet et Saint-Chaffray, aidé de M. Lumet, directeur du laboratoire de l'ACF, procédera à la vérification de la cylindrée des moteurs et à l'examen de l'état des machines.

Les constructeurs des motocyclettes soumises à cette vérification sont obligés d'y assister.

Cette opération et l'examen des fiches de contrôle demanderont quelques jours. En sorte que le classement ne pourra guer être établi avant la fin de la semaine prochaine.

 

 

La Presse 27-11-1903

 

Les résultats du concours d'endurance

 

Lorsque. dans une saison aussi défavorable que le mois de novembre, le départ de ce concours d'une durée de six jours fut donné, nombre de personnes pronostiquèrent que le Motocycle Club de France allait à un four noir : "il ne restera pas une seule machine le dernier jour", prétendaient-elles.

Or, dix-huit motocyclettes ont couvert sans défaillance les 1,000 kilomètres imposés, et cette performance constitue pour chacune d'entre elles, une véritable prouesse.

Toutes ont donc également droit au brevet de capacité que le MCF leur décernera, et ce brevet sera pour elles un précieux témoignage de leur valeur. Au prochain salon, les maisons qui ont satisfait à cette rude tâche seront fières de le faire connaître au public.

 

Mais comme tout concours comporte un classement, voici celui que le jury, qui a fait preuve en l'occurence d'un véritable dévouement, a fait connaître hier soir :

(Les noms des conducteurs sont mis entre parenthèses)

 

  Catégorie du tiers de litre

 

  1 - Motosacoche (Ceullery) et Moto-sacoche (Dufaux) ex-aequo

  3 - Gobron-Minerva (Kuhling)

  4 - Bruneau (Holley)

  5 - Bonnet (Tariau)

  6 - Paillard (Dussot)

  7 - Mauxion (Mauxion)

  8 - Lurquin et Coudert (Coudert)

  9 - Doné (Doné fils)

 10 - Chantemède (Firmin)

 11 - Georgia Knap (Castagnier)

 12 - Breuil (Brouil)

 13 - Moto-Cardan (Godefroy)

 

Catégorie du quart de litre

 

    1 -  Werner (Bonnard))

    2 - Pécourt (Scheutzer)

    3 - Lamaudière (Calem)

    4 - Chantemède (Soupé)

    5 - Lamaudière (Perron)

 

Soit 18 classés sur 36 partants.

 

Les prix

 

La distribution des prix se fera au cours du banquet qui aura lieu mardi prochain chez Ledoyen aux Champs Elysées (tenue de ville)

A la réunion du comité, qui a eu lieu hier soir, avaient été convoqués les constructeurs ayant pris part au concours. Après la promotion des résultats, M. Werner, au nom des constructeurs, a cru devoir remercier M. G.de Lafreté, président du MCF, de l'organisation du premier concours sérieux de motocyclettes. Mais M. de Lafreté a reporté tous ces compliments sur la commission d'organisation composée de MM. Deckert, Bardin, Bernard, Choteau et Sluse qui ont fait preuve de tant d'initiatives et de dévouement au cours de cette longue épreuve.

 

Un rapport technique

 

Le jury a chargé M. Perissé de l'élaboration d'un rapport technique qui sera le document le plus intéressant à consulter sur la motocyclette. Dans ce rapport seront consignées toutes les opérations faites avant, pendant et après le concours des 1,000 kilomètres.

 

La Werner et l'endurance

 

Comme on a pu le voir ci-dessus, la motocyclette Werner s'est classée première de la catégorie du quart de litre, justifiant ainsi la réputation d'endurance et de régularité qu'elle avait méritée à la suite de ses victoires dans toutes les grandes épreuves automobiles. Il est peut être opportun de rappeler que la motocyclette Werner a remporté les courses de Paris-Berlin, Paris-Vienne, Paris-Bordeaux, Circuoit de l'alcool, etc., accomplissant des performances qui semblent extraordinaires aux fervents même du nouvel engin de locomotion.

Créatrice de la "motocyclette" (le nom fut inventé par elle) et légèrement blasée sur les succès sportifs, la maison Werner a tenu à participer quand même  au premier concours technique et pratique organisé en France, ne voulant pas avoir l'air de se dérober à ce sévère examen. Et elle y a triomphé comme dans les longues et nombreuses courses qu'elle a disputées depuis plusieurs années !

 

 

La Presse 03-12-1903

 

Le banquet du Motocycle Club de France

 

Ce banquet a eu lieu avec un plein succès dans le grand salon du restaurant Ledoyen aux Champs Elysées. Cinquante convives, membres du jury, organisateurs, concurrents et membres du MCF, se pressaient autour de la table.

M. Forestier, qui joint à la compétence technique un esprit humoristique, il commenta d'une façon très heureuse les résultats du concours et il lut le palmarès des récompenses. Voici ce dernier :

 

  Catégorie du tiers de litre

 

 Werner ; médaille d'or du Monde sportif

 Werner ; médaille de vermeil offerte par l'ACF

 Lamaudière ; médaille de vermeil offerte par le Vélo

 Chantemède ; médaille de bronze offerte par le TCF

 

Catégorie du quart de litre

 

 Motosacoche ; médaille de régularité, or

 Motosacoche ; médaille de vermeil offerte par le TCF

 Gobron-Minerva ; médaille d'argent offerte par l'ACF

 Bonnet ; médaille d'argent offerte par le Vélo

 Le Prix spécial offert par le syndicat du cycle et de l'automobile est décerné à la Motosacoche.

 En plus de ces médailles, les prix offerts par le MCF sont répartis de la façon suivante :

 

            1/4 de litre

 

  1 - Motosacoche I ..........................Fr   150

  2 - Motosacoche II .............................   100

  3 - Gobron-Minerva ............................    50

 

            1/3 de litre

 

  1 - Werner .......................................Fr  150

  2 - Lamaudière ...................................  100

  3 - Chantemède .................................. 100

 

Est-il besoin d'ajouter que l'on a porté un toast au prochain concours du MCF.