Proverbes et maximes

Ecrire, c'est aussi ne pas parler,

C'est se taire,

C'est hurler sans bruit.

Marguerite Duras

Marguerite Donnadieu, née à Saïgon, le 4 avril 1914, mort à Paris le 3 mars 1996, est une femme française de lettre, dramaturge, scénariste, réalisatrice.

Les Pétaros des Volcans sont sur Facebook

Pour découvrir plus d'infos proposées par les Pétaros via Facebook,

Création de la page : avril 2022

 

 

Mise à jour de la page : 03-05-2022

Epreuve :1932

 

 

Les transfrontalières

4     Anvers - Paris  et retour

 

 

1924      L'Auto 29-05-1924

 

Moto Sport d'Anvers

 

Voici les détails de l'organisation de l'importante épreuve motocycliste "Anvers-Paris-Anvers'", en une seule étape, qu'organise dimanche le Moto Sport d'Anvers.

Le départ se fera du siège du MS d'Anvers, 25 place de la Gare, à Anvers, samedi soir, à 23 h 45. De là, les concurrents se rendront à Vieux-Dieu d'où le départ définitif leur sera donné à 1 heure du matin.

L'itinéraire sera le suivant :

Anvers centre (départ), Malines (pont de la Dyle), 10 h ; Nossegem 34 km ; Quatre-Bras 41 km ; Waterloo 56 km ; Gosselies 90 km ; Charleroi (contrôle de ravitaillement) 97 km ; Philippeville 123 km ; Couvin 143 km ; Bruly (poste frontière, ravitaillement) 153 km ; Rocroy 159 km ; Signy-l'Abbaye 189 km ; Novion-Porcien ; Rethel 212 km ; Reims (contrôle de ravitaillement) 250 km ; Ville-en-Tardenois 271 km ; Verneuil 286 km ; Dormans ; Château-Thierry (contrôle de ravitaillement) 314 km ; La Ferté-sous-Jouarre 340 km ,; Meaux 360 km ; Claye-Souilly 370 km ; Villeparisis et Paris 398 km.

 

Le contrôle de virage sera installé environ à 800 m de la barrière, sur la place de l'Eglise à Pantin. Le retour s'effectuera par le même itinéraire.

 

Les concurrents croiseront les coureurs cyclistes de Paris-Bruxelles vraisemblablement entre 6 et 7 heures du matin entre Reims et Château-Thierry ; une extrême prudence leur est recommandée en prévision de ce croisement.

 

 

 L'Auto 01-06-1924

 

Les concurrents vireront ce matin à Pantin, entre 8 et 10 heures

 

Les concurrents de la grande épreuve motocycliste Anvers-Paris et retour en une seule étape, organisée par le Moto Sport d'Anvers, sont partis cette nuit d'Anvers à 1 h du matin. Par Malines, Charleroi, Rocroy, Rethel, Reims, Dormans, Château-Thierry, La Ferté-sous-Jouarre et Meaux, ils sont en route pour Paris.

On les attend au contrôle de virage, installé à Pantin, place de l'Eglise, à l'Hôtel de la Cloche d'Or, ce matin entre 8 et 10 heures. Le contrôle ouvrira à 7 heures et fonctionnera jusqu'à 17 h.

Les coureurs ne s'arrêteront que juste le temps nécessaire pour se ravitailler en essence et en huile, et repartiront directement pour la Belgique.

 

Il y a 35 engagés, ce sont :

Albert Conelis (Ner-a-Car), Henry Roosdorp (Harley-Davidson), Charles Block (Norton), Joseph Goeyvaerts (Saroléa), Arsène Zero (Saroléa), Van Koeskhoven (Saroléa), Marcel Beant (Harley-Davidson), Raymond Brant (Sphynx), Fernand Brant (Sphynx), Maurice Duck (Triumph), Alfred Dupont (Saroléa), Georges Madot (Indian), Charles Hermans (Indian), Maurice Dechamps (Norton), Maurice Pianetti (PA), De Labruyère (Rush), Demets (Rush), De Vière (Sphynx), Waterman (Triumph), Weereps (FN), Collard (Triumph), Toussaint (FN), Giltay (Saroléa), Drion (Sphynx), Pauel (Sphynx), Lecert (Triumph), Gossens (FN), Owen (Dayton), Blussche (AJS), Taeymans (Saroléa), Muller (Gillet), Garot (X), X (de Sotteghem, X (de Sotteghem) et X (de Hormes).

 

On compte que les premiers arriveront à Anvers cet après-midi vers 15 h 30.

 

 

 L'Auto 02-06-1924

 

Anvers - Paris et retour

 

Le Moto Sport d'Anvers a fait disputer hier sa grande course motocycliste Anvers - Paris et retour, en une seule étape. Couvrir ainsi, d'une seule traite, 816 kilomètres, constituait certes une épreuve peu ordinaire pour les hommes aussi bien que pour les machines, d'autant plus que pour le classement, on tenait compte à la fois de la vitesse et de la régularité. Il s'agissait donc de "faire vite", et les concurrents n'y manquèrent pas, puisque les premiers marchèrent presque constamment à une moyenne de 60 à l'heure.

Les départs furent donnés à partir de 1 h du matin, du siège du MS d'Anvers, les coureurs partaient deux par deux, de minute en minute. Il y eut 28 partants.

L'itinéraire passait par Malines, Charleroi, Rocroi, Rethel, Reims, Dormans, Château-Thierry, La Ferté-sous-Jouarre et Meaux. Le contrôle de virage était établi à 800 m environ de la barrière de Paris, sur la place de l'Eglise, à Pantin ; dès 7 heures. Il y avait près d'un millier de curieux autour de la table des officiels et cette foule alla grandissant d'heure en heure.

Le premier se présenta à 7 h 50, c'était Collard sur Triumph ; puis on attendit une heure avant de voir arriver le deuxième, Toussaint, sur FN ; à 8 h 50, Puis, ensuite, furent contrôlés Madot (Indian), à 9 h 52, Dupont (Saroléa), à 9 h 08, Pauel (Sphyns), à 9 h 14, Weerens (FN), Roosdorp, à 9 h 52, etc. Deschamps (Norton) abandonna au contrôle. A 11 h, quinze coureurs avaient viré ; ce furent les seuls ; les autres victimes d'accidents de machines s'étaient arrêtés en cours de route.

Puis se fut le retour. Il fut également émaillé de quelques incidents. 

 

Finalement, voici dans quel ordre se firent les arrivées à Anvers :

 

1 Collard (Triumph), à 15 h 27 m 28 s ; 2 Drion (Sphynx), 16 h 16 m 31 s ; 3 Pauel (Sphynx), 16 h 29 m 16 s ; 4 Zoro (Saroléa), 16 h 39 m 43 s ; 5 Dupont (Saroléa), 18 h 34 m 31 s ; 6 Watermann (Triumph), 18 h 57 m 10 s ; 7 Van Gouberghem (FN), 18 h 57 m 11 s ; 8 Toussaint (FN), 19 h 3 m 50 s ; 9 Roosdorp (Harley-Davidson), 19 h 59 m 55 s ; 10 Goyvaerts (Saroléa), 20 h 0 m 4 s.

Ce classement est provisoire, car les commissaires devront vérifier les plombs des machines avant de le rendre définitif.

 

 

 

1925      L'Auto 30-05-1925

 

Anvers - Paris - Anvers

 

Le Moto Sport d'Anvers fera courir, demain, son épreuve motocycliste annuelle Anvers - Paris - Anvers (809 km) en une seule étape, à couvrir en moins de 19 heures.

L'itinéraire est le suivant : Anvers (départ à 0 h 30), Charleroi (contrôle et ravitaillement), Bruly (contrôle de douane et ravitaillement), Reims (contrôle et revitaillement), Château-Thierry (contrôle et ravitaillement), Paris (contrôle et ravitaillement à Pantin, à l'Hôtel de la Cloche d'Or, place de l'Eglise). Ils retourneront par le même chemin.

 

Une épreuve de vitesse, sur un kilomètre, aura lieu à l'arrivée à Bouchout. 

 

 

L'Auto 01-06-1925

 

Anvers - Paris - Anvers

 

L'annuelle épreuve de régularité Anvers - Paris - Anvers, organisée par le Moto Sport, s'est disputée aujourd'hui. Sur 24 concurrents ayant quitté Anvers à minuit trente, 16 sont parvenus dans les délais réglementaires à Pantin ce matin, où s'effectuait le contrôle de virage, sous la direction de MM. Lafourcade et Bacquerisse.

 

Voici l'heure de passage de ces concurrents :

 

Drion (7 h 50 ; Caymans, 9 h 2 ; Lambert, 9 h 5 ; Lovinfosse, 9 h 6 ; Weerens, 9 h 8 ; Peeters, 9 h 10 ; Thomson, 9 h 16 ; Didden, 9 h 17 ; De Keermaecker, 9 h 18 ; Van Geel, 9 h 25 ; Beyens, 9 h 25 30 s ; Roosdorp, 9 h 29 ; Pianetti, 9 h 35 ; Conod, 9 h 35 m 30 s ; De Roeck, 9 h 47 ; Swinnen, 10 h 20.

Après le passage à Paris, il y eut plusieurs abandons, notamment de Peeters (Tombé), Didden, Weerens et Van Geel.

 

A l'arrivée à Anvers, il y avait une épreuve de vitesse sur 1 kilomètre lancé, sur le territoire de Bouchout pour départager les ex-aequo. 

Voici les temps effectués au cours de cette épreuve :

 

1 Drion (Sphynx 500 cmc), 33 s 1/5 (108 km 434 à l'heure) :; 2 De Keersmaecker (PA 350 cmc), 34 s 1/5 (105 km 263) ; 3 Lovinfosse, 34 s 3/5 (104 km 046) ; 4 Lambert (FN 350 cmc), 34 s 4/5 (102 km 448) ; 5 Caymans (AJS), 38 s (94 km 737) ; 6 Bayens (AJS), 39 s (92 km 368) ; 7 Thomson (Triumph 500 cmc), 47 s 3/5 (75 km 620) ; 8 Pianetti (PA 350 cmc), 48 s 1/5 (74 km 689).

Deroeck et Conod ont également terminé l'épreuve, mais en dehors des délais réglementaires, c'est pourquoi ils n'ont pu être classés.

 

 

L'Auto 06-06-1925

 

Anvers - Paris - Anvers

 

Les résultats officiels de l'épreuve Anvers - Paris - Anvers, organisée par le MS Anversois, avec le concours de l'Auto, viennent d'être enfin connus, les voici :

 

1 Lovinfosse (FN) du Motor Union de Liège, 0 points de pénalisation ; 2 Lambert (FN), de l'Auto Moto Club d'Herstal, 0 point ; 3 Pianetti (PA), de l'AMC de Charleroi, 23 points ; 4 Baevens (AJS) du Berchem Moto Club, premier des juniors, 24 points ; 5 De Keersmaecker (PA) du Kielsche Moto Club, premier des indépendants, 35 points ; 6 Caymans (AJS) du MS Anversois, 36 points ; 7 Thomson (Triumph) de l'Autwerp Moto Club, 47 points ; 8 Conod (Saroléa) du Moto Club Liégeois, 68 points ; 9 Deroeck (PA) du Kielsche MC, 78 points ; 10 Van Geel(Harley-Davidson) du Weyneghern Mc, 133 points ; 11 Drion (Sphynx) du Motor Union de Liége, 420 points.

 

C'est l'épreuve du kilomètre lancé qui eut lieu à Bouchout, au retour de Paris, qui départagea les deux premiers. Lovinfosse parcourut la distance en 34 s 3/5 et Lambert en 34 s 4/5.

 

 

 

1926      L'Auto 13-06-1926

 

Anvers - Paris - Anvers

 

La course classique Anvers - Paris - Anvers, organisée par le Moto Sport d'Anvers, sous le patronage de l'Auto, se dispute aujourd'hui.

Le parcours, légèrement modifié, en raison du mauvais état des routes, est le suivant : Anvers, Malines, Bruxelles (Quatre-Bras), Gembloux, Namur, Dinant, Meer, Agimont (frontière), Givet, Fumay, Rocroy, Reims, Château-Thierry, Meaux et Pavillons-sous-Bois,(où s'effectuera le virage de contrôle et de ravitaillement).

Le départ des deux catégories effectuant ce parcours : motos (juniors et indépendant) et cyclecars 1.200 cmc, aura lieu à Contich (Anvers) à 3 heures.

Les opérations de contrôle et de ravitaillement seront assurées par M. Goetbloet et notre collaborateur J. Lafourcade. Le contrôle sera ouvert à 9 heures et fermé à 14 heures

 

 

 L'Auto 14-06-1926

 

Anvers - Paris - Anvers

 

La course classique Anvers - Paris - Anvers, organisée par le Moto Sport d'Anvers, s'est disputée hier par un temps épouvantable. Les concurrents, harcelés par une pluie continuelle, arrivèrent à Pavillons-sous-Bois transformés en véritable blocs de boue.

Sept concurrents prirent le départ à Contich (Anvers), à 3 h 42 du matin ; quatre d'entre eux contrôlés au virage de Pavillons par M. Goetbloet et notre collaborateur J. Lafourcade. Ce sont :

1 Cayman (AJS), à 12 h 20 ; 2 Meulemans (FN) et Coessens (AJS), à 13 h 45 ; 4 Claessens (Saroléa), à  14 h 30.

 

 

1928      L'Auto 30-06-1928

 

Anvers - Paris - Anvers

 

Cette grande épreuve d'endurance du MS d'Anvers, qui se court à la fois sur le territoire belge et sur le territoire français, présente cette particularité de n'exiger des concurrents qu'une moyenne  uniforme de 45 kilomètres à l'heure sur le sol belge et 50 kilomètres sur le territoire français, quelles que soient les catégories.

Ainsi, n'est-il pas étonnant de constater que, seules les 350 cmc, les 500 cmc et les sidecars 600 cmc, forment l'ensemble des machines engagées.

Le parcours total représente une distance de 916 kilomètres, à parcourir en 24 heures au maximum. La réglementation générale est celle de tous les concours de tourisme, avec contrôles fixes en cours de route et heures idéales d'arrivée que le concurrent doit observer avant de repartir du contrôle.

 

Voici l'itinéraire avec ces heures idéales d'ouverture pour chaque contrôle :

Départ officieux, place de la gare à Anvers, ce soir à 23 heures ; départ officiel Berchem, à 24 heures.

Itinéraire : Malines, Bruxelles (Quatre-Bras, contrôle volant : 0 h 59) ; Wavre, Namur (contrôle et ravitaillement 2 h 59) ; Dinant, Heer-Agimont (douane (contrôle et ravitaillement 3 h 10) ; Givet, Fumay, Rocroy, Rouvray, Rethel, Reims (contrôle et ravitaillement 5 h 48) ; Jouy, Ville-en-Tardenois, Romigny, Verneuil, Dormans, Château-Thierry (contrôle et ravitaillement 7 h 05) ; Montreuil, La Ferté-sous-Jouarre, Meaux, Villeparisis, Pavillons-sous-Bois (Paris contrôle et ravitaillement 8 h 42) ; Château-Thierry (contrôle et ravitaillement 10 h 19) ; Reims (contrôle et ravitaillement11 h 36) ; Heer-Agimont (contrôle et ravitaillement 14 h 14) ; Dinant (contrôle volant), Ciney, Modave, La Neuville, Lège (contrôle et ravitaillement 16 h 30) ; Creye, Diest (contrôle volant 17 h 50) ; Lierre, Bouchont (épreuve de souplesse 300 m) ; Anvers (arrivée au Paon Royal 19 h 07).

 

Voici la liste des engagés connus à l'heure actuelle :

 

Juniors 350 cmc - Jonas (Lady) ; Gibon (Lady) ; De Vos (Lady) ; Creemers (Ready) ; Claessens (Saroléa) ; De Block (Saroléa) ; Burelle (Saroléa) ; De Vliegère (Pa) ; Mile Demaere (PA) ; Simons (PA) ; John Walcirer (PA) ; Polleke (PA) ; Petitjean (PA)

 

Juniors 500 cmc - Cayman (Ariel) ; Senepart (Lady) ; Van Esbeack (AJS) ; Pinxten (Saroléa) ; Sels (Saroléa) ; Van Mael (Saroléa) ; De Faudeur (FN) ; Coessens (FN) ; Cagnie (FN) ; Torfs (Saroléa) ; C Smits (Saroléa).

 

Seniors 350 cmc - De Keermaecker (PA)

 

Seniors 500 cmc - Delsing (FN) ; Van Der Spiegel (Gillet)

 

Outre le classement général dans lequel le junior aura priorité sur le sénior, il y a un classement distinct pour chacun d'eux, les ex-aequo étant départagé par l'épreuve de souplesse.

 

L'épreuve est dotée de plusieurs coupes et objets d'art, dont une coupe au premier du classement général séniors, et une à celui des juniors, et une au vainqueur de l'épreuve de souplesse.

 

 

L'Auto 02-07-1928

 

Anvers - Paris - Anvers

 

Ce matin, à partir de minuit, le départ a été donné aux concurrents de la grande épreuve franco-belge, organisée par le MS d'Anvers. L'épreuve s'est déroulée sur le parcours ordinaire avec son succès accoutumé.

Voici l'ordre de contrôle des concurrents qui se sont présentés à Pavillons-sous-Bois (contrôle de Paris), d'où ils sont repartis pour Anvers :

 

Vanderspiegel et Frraille à 8 h 21 ; De Keermaecker et Walker à 8 h 26 ; Senepaert à 8 h 35 ; Torfs, Bouboie, Cuisenaire, Petitjean, Hendricks, Mombaert, Mado et Van Mensel à 8 h 36 ; Simons à 8 h 39 ; Goessens à 8 h 45 ; Broers à 8 h 46 ; Devroye à 8 h 47 ; Delsing à 8 h 48 ; Cremers à 8 h 50 ; Piraerd à 8 h 52 ; Burelle à 8 h 59 ; Parmentier à 9 h 02 ; Cagnie à 9 h 03 ; Gibon à 9 h 15, etc...

 

 

L'Auto 04-07-1928

 

Anvers - Paris - Anvers

 

Le classement général de l'épreuve Ancers - Paris et retour n'a été connu qu"aujourd'hui. Sur les 40 concurrents, 22 ont terminé dans l'horaire réglementaire. Ce sont surtout les séniors qui ont été en difficulté. Pour départager les concurrents à égalité des fautes de pénalisation, il y eut, au retour, aux portes même de la métropole, un concours de souplesse. C'est à la suite de cette épreuve que les calculs purent être établis officiellement et dont en voici les résultats :

 

Catégorie juniors - 1 Van Mensel (MS Anvers) 0 faute ; 2 Mombaerto (MS Anvers) 0 faute ; 3 Ivocastro (MC Kiel Anvers) 2 fautes ; 4 Ferraille (MC Braine) 2 fautes ; 5 Cuisenaire (MCB) 3 fautes ; 6 Sels (MSA) 4 fautes ; 7 Torfs (MUM) 26 fautes ; 8 Burel (MSA) 36 fautes ; 9 Mona (MSA) 40 fautes ; 10 Bombois (UMV) 47 fautes ; 11 Claessens (MSA) 56 fautes ; 12 Cagni (MUM) 112 fautes ; 13 Grimberghen (MCW) 172 fautes ; 14 Cremers (MSA) 198 fautes ; 15 Van de Wiele (MCW) 277 fautes ; 16 De Maere (MC) 440 fautes ; 17 Pollete (MCUA) 615 fautes ; 18 Bol (MSA) 1296 fautes.

 

Catégorie séniors - 1 Mado (MS Anvers) (Indian) 0 faute ; 2 Delsing (MCUA) (FN) 1 faute ; 3 Van der Spiegel (MCUA) (Gillet) 4 fautes ; 4 Coessens (MUM) (FN) 361 fautes.

 

 

1929      L'Auto 24-06-1929

 

Moto Sport d'Anvers

 

Les concurrents de la belle épreuve de régularité Anvers - Paris - Anvers sont partis ce matin. La course a réuni une participation des plus importantes qui prouve que son succès ne fait que croître d'année en année. On comptait une cinquantaine de motos et cinq side cars que la difficulté de la tâche entreprise ne semblait pas effrayer. Nous rappelons que l'épreuve se dispute sur un parcours de 1.007 kilomètres pour les motos, soit Anvers-Paris-Anvers, et de 859 kilomètres pour les side-cars, soit Anvers-Châlons-sur-Marne-Paris-Anvers, à couvrir en une seule étape dans le temps maximum de 24 heures. De nombreux contrôles sont prévus en cours de route et des moyennes horaires seront imposées.

 

Une foule compacte assista aux opérations préliminaires à l'Hôtel Wagner de même qu'aux départs officiels qui furent donnés à partir de minuit, à Berchem. Il n'est point encore possible de connaître les résultats de la course, mais cependant nous pouvons dire qu'il y a eut beaucoup de pénalisations au cours de la nuit par suite du mauvais temps. D'autre part, on nous a signalé les abandons de Dekeermaeker, qui a fait une chute avant Marche ; de Thuens et Jean Marguerite, entre Wavre et Gembloux ; de Schyns, J. Demare, Cremers, Janssens et Delcomte avant la frontière ; Torfs entre Evranches et Metz ; Van Elsen qui s'arrête définitivement à Gembloux ; L. Leady fit de même à Namur ; Bombois qui fit une chute à Rheon, et sa machine fut hors d'usage.

 

D'après les renseignements qui nous ont été donnés sur la route, après Châlon, on comptait encore16 motos et 4 sidecars qui n'avaient pas encore subi de pénalisations.

 

 

L'Auto 25-06-1929

 

Anvers - Paris et retour

 

Les concurrents ayant participé à l'épreuve Anvers-Paris-Anvers ont commencé à arriver dans l'ordre suivant :

 

Motos - 1 Rixo Castro (500 cmc), MS Kiel Anvers ; 2 Johnny Walker (500 cmc PA), MSK Anvers. Ces deux arrivées ont été contrôlées officiellement.

Puis dans l'ordre mais officieusement :

3 Cagnee (500 cmc FN), M Union de Malines ; 4 Vekemans (350 cmc Levies), MAC Anvers ; 5 Timmermann (500 cmc Saroléa), MSK Anvers ; 6 Sendler (500 cmc), MAC Bruxelles ; 7 Van Albergen (500 cmc Gillet), MAC Anvers ; 8 Duquesne (500 cmc Levies), Charleroi MC ; 9 Alberta (350 cmc Rush), UMC Bruxelles ; 10 Mombaerts (600 cmc Indian), MC Anvers ; 11 Minimar (500 cmc), AMC Bernes ; 12 Sels (350 cmc Levies), MC Anvers

 

Sidecars - 1 Herico (1.200 cmc), UM Bruxelles ; 2 Vico (500 cmc Gillet), AMC Bruxelles ; 3 Corkse (750 cmc Indian), MS Anvers ; 4 Deweever (1.000 cmc), MAC Bruxelles

 

 

1930      L'Auto 14-06-1930

 

Anvers - Paris - Anvers

 

Organisée par le Moto Sport d'Anvers, cette classique épreuve groupera les motos (parcours 1.000 kilomètres : Anvers, Metz, Paris, Anvers) et les sidecars (parcours 850 km : Anvers, Châlons-sur-Marne, Paris, Anvers) et comportera une seule étape à couvrir dans le temps maximum de 24 heures.

 

Voici les villes contrôles :

 

1 Motos - Anvers (hôtel Wagner), départ officieux ; Anvers-Berchem, départ officiel ; Wavre, Marche (ravitaillement), Bastogne, Evrange (douane luxembourgeoise, ravitaillement) ; Metz (signature) ; Verdun (ravitaillement) ; Châlons-sur-Marne (ravitaillement) ; Meaux, Soissons (ravitaillement) ; Mont-Saint-Jean, Anvers (exposition, contrôle d'arrivée)

 

2 Sidecars - Anvers (hôtel Wagner), départ officieux ; Anvers-Berchem, départ officiel ; Wavre (ravitaillement ; Bouillon (douane belge, ravitaillement) ; Châlons-sur-Marne (ravitaillement) ; Meaux, Paris (Pavillons-sous-Bois, ravitaillement) ; Meaux, Soissons (ravitaillement) ; côte Mont-Panisel (ravitaillement ; Mont Saint-Jean, Anvers (enceinte exposition, contrôle d'arrivée)

 

Le départ officieux aura lieu au local du Moto Sport d'Anvers, hôtel Wagner, 1 avenue de France, ce soir à 23 heures. Le départ officiel sera donné à Berchem, à minuit pour les motos et minuit trente pour les sidecars.

L'épreuve se disputera en régularité de contrôle à contrôle. La moyenne imposée pour les motos sera de 45 à l'heure pour les étapes jusqu'à la frontière luxembourgeoise, et de 50 km/h pour les étapes suivantes.

 

Pour départager les ex-aequo éventuels, les concurrents devront participer à une épreuve de souplesse et d'accélération en côte, départ arrêté, sur une distance de un kilomètre.

Le concurrent qui aura réalisé le meilleur temps sera classé avant celui qui aura obtenu le même nombre de points de pénalisation. Cette épreuve sera disputée dans la côte de Panisel, située à environ 4 kilomètres avant Mons, sur la route de Beaumont à Mons, entre les bornes 4,3 et 3,3.

 

 

L'Auto 16-06-1929

 

En Belgique ; Anvers - Paris et retour

 

L'épreuve classique organisée par le Moto Sport Anversois sur le parcours Anvers-Paris-Anvers, soit 950 kilomètres, a obtenu, dimanche un succès réellement triomphal. Cette épreuve de régularité fut très dure par suite du mauvais temps que les concurrents rencontrèrent sur le territoire français.

 

Les concurrents sont rentrés ce soir vers 20 h 30, au local du club, avenue de France, où un service d'ordre fut nécessaire tellement les spectateurs étaient nombreux.

Tous ont été très acclamés et chacun d'entre eux reçut une gerbe de fleurs, un cordial baiser de la reine des motocyclistes de Belgique, Mlle Claessens.

 

Voici le classement :

 

Jusquà 350 cmc - 1 Cuaestrel (Ariel 250 cmc), 0 point

 

Plus de 350 cmc - 1 Johny Walcker (Lady 500 cmc (Ariel) ; 2 De Keermaecker (Lady) ; 3 Craet (Lady 500 cmc) ; 4 Ferraille (Lady) ; 5 Cayman (AJS 500 cmc) ; 6 Coqx (Indian 750 cmc) ; 7 Sam Jamsaelt (AJS 500 cmc) ; 8 Delsing (FNS 500 cmc) ; 9 Rivo Castro (Lady 500 cmc) ; 10 Guiker (Lady 500 cmc) ; 11 Pol (Saroléa 500 cmc) ; 12 Teuchels (Junior 500 cmc) et Donckerpt (Gillet 500 cmc) ; 14 Alberta (Rush 500 cmc) ; 15 Toref (FNS 500 cmc) ; 16 Bob (FNS 500 cmc) ; 17 Hausman (Junior 500 cmc) ; 18 Siclempt (Ariel 500 cmc), tous sans pénalisation et départagés par l'épreuve de souplesse.

 

Sidecars jusqu'à 600 cmc - 1 Raets (Junior 500 cmc), 36 points ; 2 Van der Proen (Gillet 500 cmc), 398 points.

 

Plus de 600 cmc - 1 Goelhuts (Harley-Davidson 1.200 cmc), 0 point ; 2 Dothes (Harley-Davidson 1.200 cmc), 38 points : 3 Gating (Indian 750 cmc), 218 points ; 4 Guino Macchi (Indian 750 cmc), 220 points.

 

Interclubs - 1 Moto Sport de Kiel, Anvers, 6 points ; 2 Moto Sport d'Anvers, 27 points ; 3 Moto Union de Malines, 39 points et Antwerp Moto Club ; 5 Union Motoriste de Bruxelles, 400 points.

 

L'épreuve de souplesse qui permit de départager les ex-aequo et qui eut lieu en côte à Bastogne, a été gagnée par Johny Walcker, en 49 s 2/5. Le premier des juniors fut Leclercq, classé 7e , en 58 s 2/5.

F. Francqué

 

1931      L'Auto 30-06-1931

 

Anvers - Paris - Anvers

 

Organisée par le Moto Sport Anversois, l'épreuve Anvers-Paris-Anvers vit s'aligner 50 concurrents dont 7 Hollandais qui prirent le départ samedi, à minuit, à Berchem.

On n'enregistra qu'un seul abandon avant la frontière belge. Mais cependant, quand les concurrents virèrent à Pavillons-sous-Bois, ils n'était plus que 45.

Le retour comportait encore un parcours de 425 kilomètres. A Soissons, il restait 37 coureurs en course, dont 3 pénalisés. En arrivant dans les environs de MAlines, les concurrents avaient à disputer une épreuve de 300 mètres, départ lancé, et une épreuve d barrière. Le classement sera publié ultérieurement.

 

 

L'Auto 01-07-1931

 

Anvers - Paris et retour

 

Les résultats définitifs de l'épreuve Anvers-Paris-Anvers

 

Catégorie solo 500 cmc - 1 E. Selb (Norton) ; 2 Castro (Lady) ; 3 Van Oosten ; 4 Delfing (22 classés)

 

Catégorie Solo 350 cmc - 1 Langmeur (Ariel) ; 2 Thyssens (Gillet)

 

Sidecars 1.000 cmc - 1 Van den Bemden (Harley-Davidson) ; 2 Maréchal (Harley-Davidson) ; 3 Vanderschrat

 

Sidecars 600 cmc - 1 Hobe-Camben (Gillet) ; 2 Moffelmans ; 3 Scayns

 

Classement interclubs - 1 Moto Sport d'Anvers ; 2 Auto-Moto Club de la Haye.

 

 

1932      L'Auto 20-07-1932

 

Anvers - Paris - Anvers

 

Pour la 8e fois, le Moto Sport d'Anvers organisera le 24 juillet son concours de tourisme Anvers-Paris-Anvers ; l'épreuve comprendra cette année une catégorie vélomoteur. Le départ sera donné le 23 juillet à 21 h 30 à Anvers.

Au cours de la reconnaissance du parcours les organisateurs ont fixé l'emplacement des contrôles et déterminé les tronçons de route sur lesquels auront lieu les épreuves de départage.

 

Une trentaine de concurrents sont inscrits en catégorie solos et une dizaine en sidecars. Parmi les concurrents figurent plusieurs coureurs français et des hollandais.

 

 

L'Auto 23-07-1932

 

Anvers - Paris - Anvers

 

Cette classique épreuve, dont le départ sera donné au cours de la nuit, est ouverte à trois catégories :

1 - les motos solo

2 - les motos sidecars

3 - les vélomoteurs.

 

Le parcours emprunte l'itinéraire suivant : Anvers, Malines, Louvain, Hamme-Mille, Wavre (contrôle), Genappe, Gosselies, Charleroi (contrôle), Philippeville, Couvin (contrôle), Chimay, Rocroy, Reims (contrôle), Château-Thierry, Meaux (contrôle), Laon, Soissons (contrôle), Marle, Maubeuge, Bois-Bourdon (contrôle), Mons, Braine-le-Comte, Waterloo (contrôle), Tervueren, Malines, Contich (neutralisation) et Anvers. Soit environ 800 kilomètres, à couvrir à 45 et 50 de moyenne pour les solos, 42 et 48 de mpoyenne pour les sidecars.

 

Pour les vélomoteurs, le parcours a été ramené à 350 km, par Anvers, Louvain, Wavre, Charleroi, Couvin, Chimay, Beaumont, Erquelinnes, Mons, Waterloo, Malines, Anvers, à couvrir à une moyenne de 30 km à l'heure.

 

 

L'Auto 31-07-1932

 

Anvers - Paris - Anvers

 

Résultats de l'épreuve Anvers-Paris-Anvers, disputée le 24 juillet :

 

Motos solos - 1 ex-aequo : Giben, senior (Saroléa 500 cmc) ; Raets, junior (500 cmc) ; Wouters, junior (500 cmc) ; 4 Bob, senior (FN 500 cmc) ; 5 Gaspard, junior (350 cmc). etc...

 

Sidecars - 1 ex-aequo : Legrand, senior (Gillet 500 cmc) ; Kesteloot, senior (Gillet 500 cmc) ; 3 Fenninger, senior (Ariel 500 cmc) etc...

 

Vélomoteurs - 1 Claes R., senior (Coventry-Eagle 150 cmc) ; 2 Bauvin, senior (Schoerens 100 cmc) ; 3 Meerbergen, senior (Mountain 100 cmc) etc...

 

Interclubs - 1 Moto Sport Anvers (Bob et Sels 10 points.).

 

 

- Haut de la page -