Proverbes et maximes

Il vaut mieux être plusieurs sur une bonne affaire que seul sur une mauvaise.

Tristan Bernard

Saveurs d'antan

En panne d'idées, voici des recettes de 1905.  Ici

Les Pétaros des Volcans sont sur Facebook

Pour découvrir plus d'infos proposées par les Pétaros via Facebook,

Mise à jour de la page : 08-07-2019

Les recettes de Françoise - n° 29

Sortie Cols et Vallées des Vieux Bols Arvernes

Pêle-Mêle

La vie des clubs

Dans cette rubrique, nous publions des informations que d'autres clubs nous font parvenir afin de promouvoir des événements qu'ils organisent. 

Clubs ou associations, vous pouvez nous contacter Contact les Pétaros des Volcans pour alimenter cet espace.

 

 

Les Vieux Bols Arvernes, les organisateurs du célèbre Tour d'Auvergne, vous proposent de partager leur passion de la moto ancienne sur leur nouveau site internet.

 

Vous découvrirez le moto-club, ses activités, des compte-rendus des sorties organisées les années précédentes et les documents d'inscription à celles à venir.

Le calendrier de l'année en cours vous informe sur les grandes manifestations de motos anciennes, régionales et nationales.

Vous pouvez annoncer la votre en contactant le moto-club des Vieux Bols Arvernes.

 

 A consommer sans modération !

 

http://www.vba63.fr

 

Cols et Vallées 2019

Les Vieux Bols Arvernes organisent le 8 septembre 2019, une sortie motos anciennes et moins anciennes, au départ de Besse-en-Chandesse.

Bulletin d'inscription Cols et Vallées
engagement.pdf
Document Adobe Acrobat [502.1 KB]
Carte du circuit Cols et Vallées
Cols et Vallées 2019- CARTE PARCOURS éd[...]
Document Adobe Acrobat [1.3 MB]
Road book Cols et Vallées
Road Book.pdf
Document Adobe Acrobat [595.5 KB]

Ces documents sont également disponibles sur le site des Vieux Bols Arvernes.

 

A diffuser largement auprès de vos amis !

 

 

Des articles non classés dénichés par vous, pour nôtre plus grand plaisir.

Les recettes de Françoise

Parce que les motards sont curieux et gourmands, nous proposons de découvrir quelques recettes parues dans un quotidien de 1905.

Aux fourneaux !

28 - Pagans aux marrons

Pour dix personnes prenez 750 grammes de marrons, les éplucher et les faire bouillir avec du sucre, un peu de vanille et assez d'eau pour remplir à moitié la casserole. Quand ils sont cuits, faites une purée en les passant au tamis, mettez cette purée dans une terrine et mélangez 250 grammes de beurre fin, ainsi que deux oeufs entiers et deux cuillerées à bouche de crême ; sucrez beaucoup et mélangez bien le tout. Beurrez un moule à charlotte, versez-y la pâte, faites cuire au bain-marie pendant une heure et demie. Démoulez sur un plat et arrosez le gâteau avec un caramel fait avec 125 grammes de sucre auquel on ajoute du kirsch.

Ce gâteau se mange froid.

 

 

29 - Tomates Gourleflines

Coupez des tomates en deux, jetez-les dans de l'huile chaude et faites-les bien revenir, mais sans les briser.

Préparez une farce d'oeufs, de mie de pain et de volaille.

Remplissez-en chaque moitié de tomate et mettez-les dans un plat au four jusqu'à ce qu'elles soient bien gratinées.

Servez-les en même temps qu'un poulet sauté.

 

24 - Salade hongroise

Prenez deux truffes, épluchez-les, hachez ces épluchures et faites-les cuire avec les truffes dans du vin de Madère pendant un quart d'heure. Retirez les truffes et laissez réduire la sauce jusqu'à ce qu'il n'y ait plus que deux cuillerées que vous versez dans le saladier. Faites cuire du gros macaroni à l'eau, bien épicé, et laissez-le refroidir et égoutter. Mettez-le dans le saladier où est  déjà la sauce et ajoutez quelques blancs de poulet coupés en filets très minces, puis du céleri coupé aussi en filets et préalablement dégorgé dans du vinaigre.

Assaisonnez tout cela commme une salade ordinaire, mais en mettant à peine d'huile et au moment de servir versez sur la salade une mayonnaise claire. Décorez-la avec deux truffes coupées en rondelles et des rondelles d'oeufs durs.

25 - Cervelles à l'italienne

 

Faites cuire des cervelles bien épicées, mélangez-les à une sauce béchamel à la crème.

Ajoutez du parmesan râpé, puis prenez un plat creux allant au four, mettez au fond une crêpe épaisse, versez dessus les cervelles avec la sauce à la crème et le fromage râpé, et recouvrez-les d'une autre crêpe épaisse. Mettez à grattiner au four dix minutes.

 

 

26 - Croquettes Sévigné

 

Blanchissez un riz de veau, coupez-le en très petits morceaux et mélangez-les avec une sauce blanche faite avec du lait, un bon morceau de beurre, deux cuillerées de farine, sel, poivre.

Laissez-la épaissir et mettez le tout à refroidir sur un plat.

Prenez la valeur d'une cuillerée à soupe de ce mélange, formez-en une croquette, passez-la dans la panne, dans de l'oeuf battu (blanc et jaune), puis encore une fois dans la panne et faites-la frire dans beaucoup de graisse très chaude.

Ces quantités suffisent pour deux douzaines de croquettes..

 

 

27 - Côtelettes à la Corse

 

Faites macérer dans de l'huile d'olive pendant deux heures des côtelettes de mouton ou d'agneau, en ayant soin de mettre dans l'huile de nombreux grains de poivre rouge.

Egouttez-les soigneusement, panez-les des deux côtés et faites-les griller vivement sur chaque face.

Servez brûlant avec une purée de fonds d'artichauts

La bicyclette à moteur n'existera jamais

Il y a du courage à dire la vérité. Je ne sais ou ne veux pas savoir si je blesse quelques intérêts en le disant, mais je sais que je le dois à mes lecteurs à tout moment, à mes chers fidèles de vingt-cinq ans bientôt. Et je la dis, coûte que coûte.

On fait du bruit depuis quelques semaines autour de la "bicyclette à moteur".

C'est une idée que certains, qui n'ont ni vécu ni lu l'histoire, estiment une trouvaille, qu'ils choient comme une jolie gamine qui grandira ; alors qu'ils essayent tout bonnement de ressusciter un embryon qui fut enterré il y a un quart de siècle.

Vers 1898, lorsque la bicyclette avait acquis déjà une belle fortune et que le petit moteur à ailettes du tricycle à pétrole n'avait encore pour dot qu'un bel avenir on essaya - c'était si naturel ! - de les marier. Werner lança le premier engin cycliste à moteur, pour lequel il inventa le nom - qui à l'époque parut si étrange à tout le monde - de motocyclette. Quelques années plus tard, Clément essaya de donner au public une autocyclette. 

Et la pratique enfouit vite le tout.

 

Aujourd'hui il n'est pas bien permis de retomber dans des erreurs semblables. Il faut que le public sache, une bonne fois et définitivement, qu'Il N'Y AURA JAMAIS DE BICYCLETTE A MOTEUR. Il y a, et il y aura lobgtemps, de fort beaux instruments à deux roues, actionnés par un moteur, qui sont des motocyclettes. Mais répétons qu'il n'y aura jamais de bicyclettes à moteur.

Pourquoi ? Les raisons sont nombreues. Je veux n'en citer que quelques unes, qui sont d'ailleurs péremptoires.

 

Que serait une bicyclette à moteur ?

 

Ce devrait être une bicyclette ordinaire, qu'on actionne de ses jambes le plus souvent, mais qu'un petit moteur peut propulser, en renfort, au cas de mauvais terrain ou de côte un peu dure.

On m'accordera que si le petit moteur n'était pas ici 

un organe accessoire, s'il devenait l'organe principal de la propulsion, nous nous trouverions en pleine définition de la motocyclette moderne.

Donc dans la bicyclette à moteur, l'engin de propulsion qui continue à actionner la machine la plupart du temps, c'est le cycliste. Tout le monde est d'accord sur cette définition et cette déduction.

 

Or, une bicyclette ordinaire pèse environ 15 kilos. Quand elle pèse 18, on dit que c'est une "brouette", et le moteur-cycliste se refuse vite à l'actionner.

Que pèse donc une bicyclette à moteur ?

Faisons l'addition des poids :bicyclette ordinaire 15 kilos renforcement général de ladite (car une bicyclette est strictement faite, avec une marge de sécurité très petite pour résister aux efforts de propulsion d'un homme, non d'un moteur à explosion), 5 kilos ; moteur, réservoir, carburateur, magnéto, essence, commandes, 12 kilos.

Total 32 kilos. Et mon addition est faite de chiffres ridiculement faibles !

C'est donc - il faut mettre les points sur les i - une bicyclette de 32 kilos que le cycliste va être obligé de propulser au moyen de ses jambes ? ... S'il appelle brouette une bicyclette de 18 kilos, n'aura-t-il pas raison de taxer de "charrue" celle de 32 kilos ?

On me répondra tout bas, avec un air malicieux, qu'en réalité les jambes du cycliste à moteur n'interviennent presque jamais, que c'est le moteur qui travaille tout le temps. On ne peut avouer plus ingénument que la bicyclette à moteur n'existe pas et n'existera jamais.

La raison est simple : la bicyclette dont on surcharge, ne fût-ce que de 15 kilos, l'ensemble constitutif n'est plus une bicyclette, puisque les jambes ne peuvent plus l'actionner. 

 

Pauvre petite bicyclette, dont j'ai été l'un des premiers adorateurs en France, l'un des plus convaincus apôtres, à qui j'ai consacré toute mon écriture de jeunesse, comment tes nouveaux amis ont-il pu méconnaître 

 

 

à ce point la délicatesse de tes lignes et ton âme de papillon ! Tout toi est dans ta légèreté ! Il n'y aura jamais de bicyclette à moteur pour une autre raison. A bicyclette, le cavalier doit être assez haut assis pour que la jambe puisse s'allonger sur la pédale ; si la machine comporte un moteur, le cavalier doit, pour plusieurs raisons que je n'ai pas à développer ici mais que l'expérience a mises hors d'appel, le cavalier doit être assis assez bas pour que sa jambe puisse, au contraire, s'allonger sur le sol.

Il ny aura jamais de bicyclette à moteur parce qu'on ne peut pas assoir un monsieur à la fois très haut et très bas, ni faire du blanc qui soit du noir.

 

Enfin les hommes qui ont quelque expérience de la locomotion sur route savent - n'analysons pas, constatons - que l'allure de 20 à l'heure au maximum qu'on prétend imposer à cet engin de rêve est à ce point léthargique que le plus timoré des hommes ne saurait la supporter.

Alors il faudra monter à 30, puis à 40.

On devra renforcer considérablement tout le bâti et doter l'engin de freins puissants.

Nous voici fatalement arrivés, revenus, à la bicyclette à moteur de 50 kilos - à la motocyclette légère, la motocyclette à pédales, ayons la bonne foi de l'avouer.

Or des motocyclettes légères nous en avons de fort réussies, même en France.

On les voudrait plus légères encore ? C'est un souhait légitime. Mais les progrès de la métallurgie et des moteurs à explosion ne vont pas aussi vite qu'une décision de commission ou qu'un discours de banquet, et l'entêté qui admet le moins qu'on la bouscule dans son bonhomme de chemin, c'est assurément le temps. Nous aurons des motocyclettes de 30 kilos quand il plaira au temps. Pas avant. 

Pauvre petite et jolie bicyclette ! Un moteur à pétarades sur tes épaules ! Il ne les ont jamais regardées ?

 

Baudry de Saunier

 

Pilote de moto ... un extrait de ce roman de André SERNIN , proposé par Natacha.

  

"J'ai abandonné le sport actif au plus fort de mes succès et je ne remonte plus guère sur une moto que de loin en loin, pour donner des leçons aux débutants, mais je demeure hanté par les souvenirs, exaltants ou lugubres, que je dois à mes bruillantes machines."

 

1964, Nouvelles Editions Latines, Paris

 

Accéder à l'extrait   click ici

 

 

 

 

Un ouvrage indispensable à tous les amateurs d'histoire du patrimoine industriel français.

 

Jean Malleret, un passionné de motocyclettes, nous propose un livre retraçant l'histoire de la célèbre marque clermontoise.

 

Disponible dès aujourd'hui, auprès de l'auteur, avant d'être proposé en librairie.

 

     Tarif : 20€   (25€ en envoi postal)              Contact :  jean.malleret@laposte.net

 A Lire..., proposé par Roger 

 21/01/2017

  

Quoi de neuf au prochain salon ?

 

Cet article paru dans Automobilia, donne une idée des évolutions apportées aux modèles créés juste après guerre.

 

 

                         

Salon 1920
La motocyclette en 1920.pdf
Document Adobe Acrobat [1.3 MB]

 A découvrir..., proposé par Daniel 

 27/12/2016

  

Un document sur les évolutions de la célèbre bicyclette qui roule toute seule ...

 

 

                         

La saga
AUT MEM velosolex 2 141491.pps
Présentation Microsoft Power Point [5.0 MB]

 A voir..., proposé par Bernard 

 23/04/2016

  

S'il vous allez en Ecosse, faites comme Bernard, achetez un kilt et visitez le Riverside Museum de Glasgow (entrée gratuite).

Le musée du transport et du voyage, qui occupe un bâtiment aux lignes futuristes, création de l'architecte Zaha Hadid, est ouvert depuis le 21 juin 2011. 

Situé près de la rivière Clyde, Il propose 7 000 m2 de salles d'exposition ...

 

 

                                site 1 

 Depuis 1907..., proposé par Valérie

  

Une course extrême se déroule chaque année sur une petite île de la mer d'Irlande, le Tourist Trophy. Cette épreuve est apparue en 1907, lorsque le parlement local, le "Tynvald" autorise une course de vitesse sur un tracé de 24 km empruntant les routes de l'île de Man.

Cette année là, 25 pilotes sont au rendez-vous du TT.

En 1911, la longueur est portée à 60 km et plus de 250 virages.

 

Aujourd'hui, ce tracé est toujours d'actualité, les courses se déroulent sur plusieurs jours en juin !

 

Il faut un sacré talent pour débouler dans les rues en frôlant les trottoirs et les murs ... à une vitesse moyenne de plus de 200 km/h pour les meilleurs. 

 

En savoir +       voir ce site                cette vidéo           celle-ci           celle_là

Découvrez les pilotes célèbres par les timbres      sur ce site

Panorama de moteurs divers AJS 500cc V4

 

 

Un diaporama de moteurs divers découvert par Coco Lariko

 

 

http://www.caferacerclub.org/t27989-les-plus-beaux-moteurs

 

 

 

 

 

 

Un article de P. Vergès dans "Moto Revue" sur la réalisation d'une moto artisanale auvergnate, trouvé par Claude 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.pit-lane.biz/t2362p160-oldies-partie-cycles-de-vitesse-francaises-de-70-a?highlight=oldies+et+inventaire+des+motos+francaises+artisanales 

 

 

 

Découvrez Gérald Armand, un collectionneur d'authentiques motos de compétition.

 

Indiqué par Jonathan

 

http://moto.caradisiac.com/Interview-de-Gerald-Armand-collectionneur-d-authentiques-motos-de-course-483

 

 

Dans cet article, l'auteur parle d'un fabriquant clermontois...d'accessoires motos.

 

Envoyé par Sylvie

 

http://charlescamberoque.unblog.fr/2008/11/27/une-histoire-de-casques/

 

 

 

Je propose un nouvel article pour cette rubrique

 

 

 

Merci à tous les sites sélectionnés.

  C'est avec plaisir que nous les proposons à nos visiteurs 

 

Bouton "haut de page" - Haut de la page -