Proverbes et maximes

Les discours des hommes ne sont que des masques qu'ils appliquent sur leurs actions.

Stendhal.

Henri Beyle plus connu sous le pseudonyme de Stendhal est né le 23 janvier 1783 à Grenoble et mort d'apoplexie le 23 mars 1842 à Paris

Les Pétaros des Volcans sont sur Facebook

Pour découvrir plus d'infos proposées par les Pétaros via Facebook,

Création de la page : février-2020

 

 

 

Mise à jour de la page : 21-02-2020

Ajout : Le Meeting de Spa 1904 3e journée 

 

 

 

1 - Epreuves de vitesse

1  - 2       Le  Meeting de Spa

 

1903      

 

L'Auto du 04-09-1903

 

Le Meeting de Spa

 

C'est aujourd'hui qu'auront lieu, à Spa, les premières opérations de la très intéressante semaine qu'organise l'AC de Spa, avec le patronage de l'AC de Belgique.

Les épreuves de ce meeting sont internationales et forment un très intéressant programme dont voici la composition :

 

  Vendredi 4 septembre - Arrivée des concurrents et pesages des véhicules à l'Usine à Gas à             partir de 3 heures.

  Samedi 5 septembre - A 9 heures, rendez-vous place Pouhon et départ de la course de côte.           Immédiatement après se courra, sur la côte de Malchamps, la Coupe de Spa superbe objet d'art     d'une valeur de 500 francs qui deviendra la propriété du coureur qui fera deux années                       consécutives le meilleur temps sur le mile (1.609 mètres), départ arrêté, sur la côte de                       Malchamps.

 

  Dimanche 6 septembre - A 9 heures, rendez-vous place Pouhon et départ du circuit touriste.

 

  Lundi 7 septambre - A 3 heures, concours d'adresse au vélodrome ; à 7 heures, distribution des     prix ; à 8 heures, banquet par souscription à l'hôtel d'Orange.

 

La course de côte du samedi sera courue entre Spa et Malchamps sur une distance de 5 kilomètres, quant au circuit, l'itinéraire est le suivant : trois fois le parcours Spa (Pouhon), La Sauvenière, Malchamps, Franchamps, Sart, Nivezé, lac de Warfaz, boulevard des anglais, Spa, vitesse maxima moyenne, 30 kilomètres à l'heure.

 

Les prix et les catégories

 

Voici quelle est la liste des catégories avec les prix qui leur sont affectés :

 

Course Spa-Malchamps : catégorie I - Motocyclettes de mpoins de 50 kilos ; 75, 50 et 25 francs

Catégorie II - Motocyclettes de plus de50 kilos et motocycles ; 75, 50 et 25 francs.

Catégorie III - Voiturettes jusqu'à 400 kilos ; 150, 100 et 50 francs.

Catégorie IV - Voitures légères jusqu'à 700 kilos ; 200, 150 et 100 francs.

Catégorie V - Grosses voitures jusqu'à 1.000 kilos ; 400, 300 et 200 francs.

 

Un cadeau souvenir sera attribué à tout participant ayant effectué le circuit dans le temps règlementaire.

 

Concours d'adresse - Trois prix (objets d'art)

 

Une dizaine de prix, dons de particuliers, seront affectés au gré des organisateurs.

 

 

Les engagés

 

I - Motocyclettes moins de 50 kilos

 

   1  Comte John Vanderburch

   2   André (Red Star)

   3   René (Red Star)

   4   Rigaux (Saroléa)

   5   Verschaeve (Saroléa)

   6   Van Den Born (Antoine)

   7   Kinet (Antoine)

   8   Philtens (Antoine)

   9   Fagard (Saroléa)

  10  E. Jamar (Sounir)

 

II - Motocyclettes de plus de 50 kilos

 

   1   Adrien F. Houget (Linon)

   2   Pilette (Tri de Dion)

   3   Kerff (Saroléa)

 

III - Voitures de 400 à 700 kilos

 

   1   Pirmez (Delahaye)

   2   Lehmann (Métallurgique)

   3   Raoul Sauve (Métallurgique)

   4   Barbaroux (Benz)

   5   X (Gobron-Nagant)

   6   Darracq I

   7   Darracq II

   8   Darracq III

 

IV - Grosses voitures

 

   1   Baron Jean de Crawhez (Mors)

   2   Baron Pierre de Crawhez (Panhard)

   3   G. Guders (Pipe)

   4   L. Hautvast (Pipe)

   5   X (Gobron-Brillé)

   6   X Darracq

 

Touristes et concours d'adresse

 

   1   Joostens (Clément)

   2   J. Hansez (Gobron-Brillé)

   3   Rassenfosse (Bardon)

   4   Florent Lambert (Panhard)

   5   Comte de Hemricourt (Métallurgique)

   6   Baron J. de Crawhez (Mors)

   7   Loewenstein (Déchamps)

   8    Antoine Dereselle (Snock)

   9   L. Dederich (Snock)

 10   A. Houget (Linon)

 11   Nestor Siekke (X)

 12   Lehmann (Métallurgique)

 13   Mme Lehmann (Métallurgique)

 14   De Moor (Pipe)

 15   Baron de Caters (X)

 16   Mulders de Bagenrieux (Clément)

 17   Dejardin (Malevez)

 18   Francotte (Malevez)

 19   K. Peltzer (Germain)

 20   Pisart (Déchamps)

 21   Bidault (Déchamps)

 22   Giroul (de Dion)

 24   Masson (Clément)

 25   Henriot (Clément)

 

Avec les prix qu'il offre et le nombre des engagés, le Meeting de Spa est assuré d'un gros succès qui le dédommagera des efforts qu'il a faits.

 

 

L'Auto du 05-09-1903

 

La semaine de Spa - Le pesage

 

Le pesage a commencé aujourd'hui à l'usine à gaz et sera continué demain matin

 

Voici les véhicules pesés : Rigaux (Saroléa) 49 kg, Andrée et René (Red Star) 49, Vanderburch (Red Star) 48, Krff (Saroléa), Houget (Linon), Voos (Linon), Pilette (tri de Dion), Lehmann (Métallurgique) 665 kg, Mme Lehmann (700 kg), Pirmez  (Delahaye).

  

 

L'Auto du 06-09-1903

 

La semaine de Spa - Course de côte de Malchamps (5 kil.)

 

Un succès plus que satisfaisant a couronné la première journée de la semainme de Spa. Un public nombreux s'était rendu à la place Proudhon, lieu de rendez-vous, et l'organisation fut parfaite.

Seul, le baron de Crawhez heurta un arbre de sa roue, sans accident heureusement. Les départs étaient donnés de deux en deux minutes. Michant, Hermann Rosaert chronométraient.

Voici les résultats de l'épreuve :

 

      I - Motocyclettes de moins de 50 kilos

 

           1.   Fagard (Saroléa), en 4 m. 55 s.

           2.   René (Red Star), en 5 m.

           3.   Philstiens (Antoine), en 5 m. 7 s. 1/5

           4    André (Red Star), en 5 m. 9 s. 1/5

           5    Comte Vanderbusch, en 6 m. 45 s.

 

     II - Motocyclettes de plus de 50 kilos

 

           1    Pilette (tri de Dion), en 5 m. 37 s. 4/5

           2    Jamar (Sounir), en 6 m. 33 s. 1/5

           3    Kerff (Saroléa), en 6 m. 47 s. 1/5

           4    Verschaere (Saroléa), en 7 m. 4 s. 3/5

           5    Moureau (Saroléa), en 7 m. 13 s.

           6    Houguet (Linon), en 7 m. 15 s. 3/5

           7    Marnette (X), en 7 m. 40 s. 2/5

 

     III - Voiturettes

 

            1    Pelizer (Germain), en 16 m. 50 s.

 

    IV - Voitures légères

 

            1    Pirmez  (Delahaye), en 4 m. 51 s. 1/5

            2    Rasson (Clément), en 5 m. 36 s.

            3    Lehmann (Métallurgique), en 6 m. 46 s.

 

    V - Grosses voitures

 

            1     Langlois (X), en 7 m. 38 s. 4/5, puis deuxième en 4 m. 30 s.

 

Coupe de Spa (1.600 m)

 

            1    Barbaroux (Benz), en 1 m. 20 s.

            2    Rigaux (moto Saroléa), en 1 m. 37 s.

            3    Pirmez (Delahaye), en 1 m 40 s. 

            4    René (Red Star), en 1 m. 40 s. 3/5

            5    Jamar (Sounir), en 1 m. 52 s. 4/5

            6    Comte Vanderburch (X), en 1 m. 57 s. 

            7    Gillette (X), en 2 m. 0 s. 3/5

            8    Houguet (Linon), en 2 m. 7 s. 3/5

            9    Lehmann (Métallurgique), en 2 m. 9 s. 4/5

          10    Moureau (Saroléa), en 2 m. 11 s. 2/5

          11    Philtiens (Antoine), en 2 m. 11 s. 4/5

          12    Langlois (X), en 2 m. 50 s. 1/5

A. Renard

 

1904      

 

L'Auto du 27-07-1904

 

La semaine de Spa - La course de côte

 

Nous sommes arrivés aujourd'hui à Spa, par la route, le temps était épouvantable et le Circuit l'a échappé belle. Cet après-midi, le pesage a eu lieu à l'usine à gaz, avenue Marteau. Il y aura demain en ligne : Teste et Coppée pour Panhard-Levassor, le Blon, Achille et Maurice Fournier pour Hotchkiss, Hautvast sur Pipe, Hantiot et Guders sur Bayard-A. Clément.

 

La côte de Malchamps, où se court l'épreuve est fort belle et très rude, avec 14% en un endroit, une belle ligne droite et trois virages coup sur coup.

 

Le matin, course de côte sur 5 kil. 500. L'après-midi, course de côte sur un mille, départ arrêté.

 

Voici quels sont les engagés :

 

       Motocyclettes de moins de 50 kilos

 

    René (Red Star)

    Coppin (Red Star)

    Saladin (Red Star)

    Olieslagers (Minerva)

    Flamand (Minerva)

    Voigant (Saroléa)

    André (Saroléa)

 

       Motocyclettes de plus de 50 kilos

 

    De Tariac (Linon)

    Jos Dermal (Wolfertz)

    Marnette (Saroléa)

    Vershave (Saroléa)

    Fagard (Saroléa)

 

       Voiturettes jusqu'à 450 kilos

 

    Pirmez (Delahaye)

    Darracq

 

       Voitures légères jusqu'à 700 kilos

 

    Darracq

    Lehmann (Métallurgique)

    Dasse

 

       Grosses voitures

 

    Evance Coppée (Panhard)

    Baron de Caters (Pipe)      

    Peugeot I

    Peugeot II

    Darracq

    Teste (Panhard-Levassor I)

    Panhard-Levassor II

    Panhard-Levassor III

    Panhard-Levassor IV

    De Dietrich I

    De Dietrich II

    Lehmann (Métallurgique)

    Le Blon (Hotchkiss I)

    A. Fournier (Hotchkiss II)

    Maurice. Fournier (Hotchkiss III)

    Hautvast (Pipe)

    Hanriot (Bayard-A. Clément)

    Guders (Bayard-A. Clément)

 

       TOURISTES

 

       Voitures

 

    Jules Hansez (Gobron-Brillié)

    Bosset (Gobron-Brillié)

    Baron de Caters (Mercédes)

    Peugeot I

    Peugeot II

    Joostens (Clément)

    Mulders de Bagenrieux

    Flor. Lambert (Panhard)

    Lucien Hautvast (Pipe)

    D'Artet Godin (Gobron-Brillié)

    Pety de Thozée (De Dion)

    Dasse

    Lehmann (Métalurgique)

    Comte de Liedekerke (Vivinus)

 

       Motocyclettes

 

    Olieslagers (Minerva)

    Flamand (Minerva)

    Peugeot I

    Peugeot II

    Jos Dermal (Wolfertz)

    Marnesse (Saroléa)

    Verschaeve (Saroléa)

    Fagard (Saroléa)

    André (Saroléa)

    Rigaux (Saroléa)

    Rasenfosse (Société Mécanique et Moteurs, Liège)

 

 

L'Auto du 28-07-1904

 

La semaine de Spa - La première journée

 

Le temps a été impitoyable pour la semaine de Spa. Il a plu hier, il a plu cette nuit, il a plu ce matin, il a plu cet après-midi ; Spa mérite son nom de ville d'eaux. C'est grand dommage, car le programme de la journée était fort intéressant. On voyait successivement des voitures aux prises sur la lancée, dans la formidable côte, et ensuite sur le démarrage violent et brutal du Mille arrêté. Malheureusement, c'est bien le cas de le dire, tous ces beaux éléments sont tombés à l'eau.

 

Il y avait ici de beaux éléments de succès : les deux Panhard de Tart et de Teste les trois Hotchkiss de Le Blon, Fournier et Amblard, la Darracq de Duray, la Clément-Bayard de Guders, la Pipe de Hautvast, la motocyclette d'Olieslagers, le recorman d'Ostende ; mais il y avait la pluie, qui n'a pas cessé de la matinée, et qui a fait remettre d'abord la course de côte, qui eut été une folie, car, sur 5 kil. 500, avec trois virages, il faut pousser d'un bout à l'autre, ne pas perdre une seule seconde aux virages. Or, par la pluie et ce terrain mouillé, il est absolument impossible de prendre un virage à l'allure d'aujourd'hui, sans risquer un grave accident.

Les membres du comité de Spa ont eu la sagesse de le comprendre, et l'on a remis la course à l'après-midi. Malheureusement, à midi, la pluie a recommencé, et c'est tout juste si l'on a pu courir la course du mille arrêté, dite Coupe de Spa ; encore fusse la débandade, car au démarrage dans la côte, les roues patinnaient effroyablement. Aussi, Olieslagers et Rigaux à motocyclette n'ont pu finir, Fournier et Duray ne sont point partis, Le Blon, dont les roues tournaient follement sans avancer, s'est arrêté, Amblard a mal marché, Pilette à motocycle, s'est arrêté aussi.

 

Seuls Tart et Hautvast, l'un sur Panhard et l'autre sur Pipe, ont bien marché,surtout Tart qui avec sa Panhard du Circuit réparée, a enlevé de haute main la Coupe, et fait du 82 de moyenne, le mille en 1 m. 10 s. La Panhard a très bien démarré et est partie progressivement.

La seconde voiture a été moins heureuse, Teste, oubliant d'accélérer au départ qu'il hésitait à prendre, calait son moteur et attendant un second départ qu'on le priait de prendre après explication, il faisait une course splendide, mais le règlement exigeant un seul départ, son temps comptaait du premier, et naturellement il dépassait trois minutes, si bien qu'on décidait de l'annuler.

 

Puis on remettait la course à demain. Espérons qu'il fera beau. 

 

Voici les temps, il n'y a pas de catégorie :

 

   1  Tart (Panhard-Levassor), 1 m. 10 s.

   2  Hautvast (Pipe), 1 m. 17 s.

   3  Amblard (Hotchkiss), 1 m. 51 s. 3/5

   4  André (motocyclette Saroléa), 1 m. 53 s.

   5  Lehmann (Voiture légère Métallurgique), 2 m. 3 s. 3/5

   6  Meura (motocyclette Minerva), 3 m. 1 s. 1/5

   7  Bostyn (Métallurgique), 3 m. 14 s. 4/5.

 

Tart enlève la Coupe de Spa, qui était détenue par Barbaroux.

 

Demain, à 9 heures, Critérium de motocyclettes sur 100 kilomètres : Spa-Sauvenière, Malchamps, Naucorchamps, Sart, Spa, à couvrir 5 fois.

 

A 2 heures, course de côte.

 

G. Prades

 

L'Auto du 29-07-1904

 

La semaine de Spa - La deuxième journée

 

La seconde journée de la semaine de Spa n'a pas été,hélas, plus réussie que la première. Dès le matin, il a plu à torrents, et la pluie n'a guère cessé. La course de motocyclettes s'est courue le matin sous des torrents d'eau, et les coureurs sont revenus transformés en masque de bronze. L'après-midi a eut lieu la course de côte de Malchamps, dont le départ se donne en pleine ville, place du Pouhon, devant la fameuse source. Malheureusement la course n'a pas été ce qu'elle aurait dû être, les Panhard étaient parties pour Paris, les Darracq aussi, la Hotchkiss avait reçu l'ordre de ne pas courir par le mauvais temps. Néanmoins Fournier et Amblard ont figuré et Le Blon a couru, mais à la condition expresse que son temps ne fût pas communiqué, leur intention n'étant pas de faire les virages vite.

 

C'est à Lucien Hautvast et à sa voiture Pipe, qui avait déjà été si remarquée au Taunus, où elle avait fait une si belle course, qu'est revenue la victoire ; une belle victoire, car, malgré la pluie, Hautvast, l'ex-champion du tandem, aujourd'hui l'un des dirigeants du sport automobile en Belgique, est un conducteur hors ligne, calme, froid, terriblement audacieux et adroit à la fois. Sa course d'aujourd'hui est tout à fait remarquable. Peu à peu la Pipe devient une des voitures internationales avec lesquelles il faut compter

Signalons également les deux belles courses des petites 20 chevaux de la Métallurgique ; Guders, sur sa voiture légère Clément, fait aussi une fort belle course, battant également le temps de l'an dernier, et soulignant les récents succès de Clément fils et de Hanriot. La Renault est une petite voiturette de faible force.

 

Dans les motocyclettes, enfin, Olieslagers, le champion belge, sur sa Minerva, renouvelle ses succès d'Ostende. Il faut d'ailleurs un eaudace sans pareille pour monter à une telle allure par la pluie.

Le matin, la course de fond de 100 kilomètres dans la boue, était revenue à André, sur sa Saroléa. La course est tout à l'honneur de l'un comme de l'autre, et il est difficile de rêver course qui soit un testimonial de la valeur de l'homme comme de la machine.

 

Voici quels sont les résultats :

 

Voitures

 

   1  Hautvast (Pipe), 5 kil. 500 en 3 m. 33 s. 2/5

   2  A. Fournier (Hotchkiss), 3 m. 51 s. 2/5

   3  Amblard (Hotchkiss), 4 m. 45 s.

   5  Bostyn (Métallurgique), 8 m. 44 s. 2/5

 

Voitures légères

  

   1  Guders (Bayard-A. Clément), 4 m. 12 s. 3/5

   2  Lehmann (Métallurgique), 5 m. 43 s.

   3  E. Dasse (Dasse), 6 m. 22 s. 3/5

 

Voiturettes

 

    1  Grandjean (Renault frères), 12 m. 9 s. 2/5

 

Motocyclettes

 

    1  Olieslagers (Minerva), 4 m. 33 s. 2/5

    2  Coppin (Red Star), 5 m. 24 s. 4/5

    3  André (Saroléa), 8 m. 21 s. 1/5

 

Motocycles

 

    1  Verschaere (Saroléa), 6 m. 45 s. 2/5

 

Le record de la côte est battu par Hautvast d'une minute. Le Blon, sur Hotchkiss, a fait également la côte, mais les trois Hotchkiss ne sont aprties que pour faire plaisir au Comité, et Le Blon avait demandé à ce que son temps ne fût pas publié, son intension étant de monter la côte et de s'en retourner à Paris. Le temps de Le Blon n'a pas été p^ris. La moyenne de Hautvast est de 90 à l'heure.

 

Le critérium des motocyclettes

 

Malgrè une pluie diluvienne, inondant et noyant la route, a eu lieu le Critérium des 100 kilomètres, cinq tours à faire, par Malchamps, Francorchamps et retour par le Sart. Les départs sont donnés minute en minute. Voici les partants :

    Rigaux (Saroléa)

    André (Saroléa)

    Kinet (Antoine)

    Villemés (Antoine)

    Verschaere (Saroléa)

    Dormael (Wolfertz)

    Marnette (Saroléa)

    Meura (Saroléa)

    De Monesterio (Marchant)

    Pilette (tri de Dion)

 

Soit dix partants auxquels de Beukelaer a donné le départ sous une pluie battante à 10 heures du matin.

 

Au prenier tour, Meura met 24 m. 3 s. pour les 20 kilomètres ; André 24 m. 53 s.; Rigaux, 33 m. 21 s. ; Villemès 38 m. 2 s. ; Marnette 36 m. 20 s. ; Verschaere 38 m. 2 s. ; Dormael 38 m. 29 s. ; Pilette (de Dion Bouton) fait 20 m. juste mais arrache les rayons d'une roue.

 

Voici le classement :

 

Motocyclettes de moins de 50 kilos

.

    1  André (Saroléa), 2 h. 15 m. 8 s. 4/5

    2  Rigaux (Saroléa), 2 h. 39 m. 14 s.

 

Motocyclettes de plus,de 50 kilos

 

    1  Meura (Saroléa), 2 h. 27 m. 58 s. 4/5

    2  Marnette (Saroléa), 2 h. 39 m. 14 s.

    3  Verschaere (Saroléa), 3 h. 47 m. 55 s.

Georges Prade

 

 

L'Auto du 30-07-1904

 

La semaine de Spa - Les Touristes

 

La journée d'aujourd'hui comportait dans son programme un circuit de Touristes sur 120 kilomèttres, soit six fois l'itinéraire Spa, Sauvenière, Francorchamps, Sart, Spa.

Le soleil nous a favorisés et, à 10 heures, devant un très nombreux public, M. de Beukelaer donnait les départs. L'organisation dûe à M. Gihoul était parfaite.

 

Le classement est ainsi établi :

 

   1  Hautvast (15 ch Pipe) ; 2  De Thozée (6 ch de Dion-Bouton) ; 3  Lehmann (Métallurgique) ; 4  Steinback (Cosmo) ; 5  Rosset (Gobron-Brillié) ; 6  Bostyn (Métallurgique) ; 7 Joostens (Bayard-A. Clément) ; 8 De La Mine (Rochet-Schneider) ; 9  Cogels (Germain).

 

Record battu

 

Dans l'après-midi, Guders (80 ch Bayard-A. Clément), a battu le record des 5 kilomètres sur la côte de Malchamps, en 3 m. 45 s. 1/5. Le record sans catégorie appartient à Hautvast (Pipe), en 33 m. 33 s.

 

 

 

 

A suivre