Proverbes et maximes

Il ne faut pas mépriser l'homme si l'on veut obtenir des autres et de soi de grands efforts.

Tocqueville

Alexis-Henri-Charles Clérel Comte de Tocqueville est un magistrat philosophe français, né à Paris, le 29 juillet 1805, mort à Cannes le 16 avril 1859.

Les Pétaros des Volcans sont sur Facebook

Pour découvrir plus d'infos proposées par les Pétaros via Facebook,

Création de la page : septembre 2022

 

 

Mise à jour le : 09-11-2022

Epreuve 1913

.

 

 

5 - Régularité

5 - 9   Lyon-Bourg-Lyon

Cette épreuve de tourisme et de régularité organisée par l'actif Motocycle Club de Lyon en 1906, s'est disputée jusqu'en 1913, date à laquelle lui a succédé le Grand Prix du Motocycle Club de Lyon, une épreuve de vitesse qui utilisait le circuit routier de Saint-André-de-Corcy, puis celui de Quincieux en 1929 et 1930.

 

 

1906

 

L'Auto 14-03-1906

 

Le très actif Motocycle Club de Lyon organise pour le dimanche 25 mars un concours de tourisme et de régularité pour motocyclettes sur le parcours Lyon - Pont-d'Ain - Bourg - Lyon.

 

Réglement

 

Cette épreuve se disputera par équipe de trois motocyclistes.

Le classement se fera par addition des points obtenus par chaque équipe à l'arrivée auxquels il sera ajouté un nombre de points équivalant à la force des moteurs en chevaux ou fraction de chevaux. A égalité de points, l'équipe, dont les machines seront les moins fortes, sera classée première.

Exemple : l'équipe X, Y, Z arriva respectivement 2e, 3e et 9e ; elle comptera donc 14 points de classement, puis les points déterminés par la force des moteurs : X=3 ch ; Y=2 ch 3/4 ; Z= 3 ch 1/2, soit 9 points 1/4, ce qui donne en tout 14 + 9 1/4 = 23 points 1/4 pour le classement.

 

Le tirage au sort pour l'ordre des partants aura lieu vendredi 23 mars au siège de la société. Les équipes dont les machines seraient notoirement moins fortes partiront d'office les premières.

Les départs par équipes auront lieu toutes les deux minutes.

 

Le départ sera donné à 7 h 1/2 du matin au terminus des tramways, à Saint-Clair.

L'arrivée de la première partie du concours aura lieu à l'entrée de Bourg.

Le départ pour le retour à Lyon sera donné à 2 heures à la sortie de Bourg.

L'arrivée à Lyon aura lieu au croisement des routes de La Pape et de Rillieux.

 

Les contrôles basés sur une vitesse de 16 kilomètres à l'heure seront fermés : A Pont-d'Ain à 11 heures ; Bourg, arrivée, à midi ; Lyon, arrivée, à 5 h 1/2.

 

Toutes les machines participant à ce concours devront être des machines de tourisme, munies de deux freins, corne, taupins, sacoches, etc.

Toutes les réparations devront se faire par les moyens du bord. Pendant l'arrêt de Bourg, le régime du "parc fermé" sera appliqué à toutes les machines.

 

Les concurrents devront se conformer en tout point au réglement sur la circulation des motocycles et ne pas dépasser les allures autorisées. Pour la traversée des villages et agglomérations, les concurrents devront maintenir l'allure modérée prescrite à l'entrée de chacun d'eux. Tout contrevenant à ce réglement sera disqualifié.

 

Les engagements sont reçus jusqu'au vendredi 23 mars et doivent être accompagnés d'une somme de 3 francs par équipe.

 

 

L'Auto 09-04-1906

 

Concours de tourisme du Motocycle CLub de Lyon

 

Le concours de tourisme organisé hier par le MCL, sur le parcors Lyon-Bourg et retour, a obtenu le plus complet des succès. En voici les résultats :

 

Première équipe : Capeau (Peugeot), M. Bouvard (Peugeot), J. Bouvard (Peugeot), 26 points 1/2

2e équipe : Emerg (Herstal), Ferizer (Alcyon), Durin (Bivauzan), 33 points 1/4

3e équipe : M. Mermot (Gladiator), CL. Mermet (Bivauzan), Molimard (Bivauzan), 51 points 1/2

 

Individuellement, les concurrents se sont classés dans l'ordre suivant :

 

1 Rozet (Alcyon), 2 h 12 m ; 2 Capeau (Peugeot), 2 h 17 m ; 3 Emerg (Herstal), 2 h 24 m ; 4 Billon (Alcyon), 2 h 27 m ; 5 M. Bouvard (Peugeot), 2 h 34 m 

 

 

L'Auto 10-04-1906

 

Concours de tourisme du Motocycle CLub de Lyon

 

A ajouter à la liste des résultats que nous avons publiée hier :

 

Machines légères jusqu'à 40 kilos : 1 Aublanc sur Terrot, 3 h 23 m 2 s ; 2 Weber,sur  Terrot, 3 h 43 m 30 s ; 3 Record sur Motosacoche, 5 h 3 m

 

Tri-cars : 1 Bonnet sur Austral, 2 h 51 m ; 2 Néron sur Austral, 3 h 18 m

 

 

 

1907

 

L'Auto 26-03-1907

 

Concours de tourisme du MCL

Lyon, Pont-d'Ain,Bourg, Lyon

 

Le Motocycle Club de Lyon organise pour le dimanche 7 avril un concours de tourisme qui se déroulera sous forme de handicap. Seront seuls admis à prendre part à cette épreuve les membres du club.

L'épreuve comportera quatre catégories : 

 - Première catégorie, bicyclettes à moteur jusqu'à 1 ch 3/4

 - Deuxième catégorie, motocyclettes jusqu'à 3 ch

 - Troisième catégorie, motocyclettes jusqu'à 4 ch

 - Quatrième catégorie, motocyclettes au-dessus de 4 ch.

 

Le premier de chaque catégorie recevra un prix offert par le MCL, le gagnant du handicap recevra un objet d'art. D'autres prix seront également réservés au ayant fait le meilleur temps, et à celui qui, premier de sa catégorie, aurait fait un meilleur temps que le premier de la catégorie supérieure.

 

Les départs seront donnés à partir de 7 h 30 au-delà du passage à niveau du chemin de fer de Saint-Clair.

A Bourg arrêt obligatoire de 4 heures (parc fermé).

L'arrivée à Lyon aura lieu au croisement des routes de Billieux et de La Pape, entre 2 et 3 heures du soir pour les premiers.

 

 

L'Auto 08-04-1907

 

Le concours de tourisme du Motocycle Club de Lyon

 

Cette épreuve intelligemment organisée par le Motocycle Club de Lyon se disputait sur le parcours Lyon, Pont-d'Ain, Bourg, Lyon, soit 128 kilomètres.

Ce concours a remporté un très gros succès et fait honneur au MCL. Plus de 2.000 personnes attendaient l'arrivée en haut de Saint-Clair ; décidemment, on s'interesse de plus en plus à la petite motocyclette.

Les départs étaient do M. Berlin, dès 7h30 du matin aux vingt-sept concurrents qui, handicapés, d'après la puissance de leur moteur, partaient par petits groupes.

Le meilleur temps a été fait par J. Bouvard sur Peugeot, 3 ch 1/2, en 2 hheures 4, battant le record de l'an passé détenu par Rozet, Alcyon, en 2heures 12.

 

Résultat final

 

Handicap : 1 Molinard (1 ch 1/2) ; 2 Terrasse (Magnat-Debon 2 ch 3/4) ; 3 J. Bouvard (Peugeot 2 ch 1/2) ; 4 Gageat -Giet 1 ch 1/2) ; 5 Chapeaux (Magnat-Debon 2 ch 3/4) ; 6 Chapel (Peugeot 5 ch) ; 7 Jacquier (Magnat-Debon 2 ch 3/4) ; 8 Mermet (Alcyon 2 ch 3/4) ; 9 Deronzière (1 ch 1/4) ; 10 Pierre Temporet (Alcyon 1/3 de litre) ; 11 Laurent Temporet (Clément 2 ch 1/2).

 

Classement par catégories

 

Première catégorie : 1 Molinard (Terrot) ; 2 Gageat (Giet) ; 3 Deronzière (Deronzière) ; 4 Charnet (Keller Dorian)

 

Deuxième catégorie : 1 Terrasse (Magnat-Debon) ; 2 Chapeaux (Magnat) ; 3 Jacquier (Magnat) ; 4 Mermet.

 

Troisième catégorie : 1 J. Bouvard (Peugeot) ; 2 Chapel (Peugeot) ; 3 Boupilet (Givaudan)

 

1908

 

L'Auto 04-04-1908

 

A Lyon, Concours de tourisme du MCL

 

Véritable épreuve de tourisme, d'où ne sera pas exclue une petite pointe de vitesse. L'itinéeaire adopté par le Motocycle Club de Lyon passe par Lyon, Pont-d'Ain, Ponbein, Ceyzérat, Bourg, Lyon, soit un peu plus de 170 kilomètres.

Voici le règlement de ce concours qui obtient chaque année le plus légitime succès :

Article 1 - Le MCL organise, le 5 avril, un concours de tourisme auquel peuvent prendre part tous les motocyclistes qui s'inscriront par équipe de trois motocyclettes d'un type commercial catalogué et vendu couramment.

Article 2 - Les équipes devront se présenter complètes au départ, aux différents contrôles et à l'arrivée. Les équipiers devront accomplir le parcours par leurs propres moyens.

Article 3 - L'allure maximum ne devra pas excéder celle prévue par l'article 14 des décrets du 10 mars 1899 et 10 septembre 1901.

Article 4 - Il est établi deux catégories : 1 bicyclettes à moteur et motocyclettes légères jusqu'à 300 cmc, 2 : tous les autres types de motocyclettes.

Pour les deux catégories, le développement ne devra pas excéder 5 mètres.

Article 5 - La vitesse maximum exigée pour le classemet sera de 25 kilomètres à l'heure pour la première catégorie et de 28 à l'heure pour la seconde.

Elle sera calculée sur la distance totale.

Article 6 - La société décline toute responsabilité en cas d'accidents de quelque nature qu'ils soient.

Article 7 - Les engagements par équipes de trois sont reçus au siège du MCL, 1 rue de la République, jusqu'au 31 mars prochain.

Article 8 - Il y aura quatre contrôles où les équipes devront se présenter au complet et signer : Pont-d'Ain, Cerdon, Bourg et Lyon.

 

 

L'Auto 06-04-1908

 

Le Concours de Tourisme du MCL

 

Ce concours a remporté un gros succès dû au courage, vraiment extraordinaire, des concurrents que rien n'a pu arrêter. A bord d'une Berliet, mise gracieusement à leur disposition, les rédacteurs sportifs ont pu suivre les diverses péripéties de l'épreuve et constater les efforts, vraiment louables, du Motocycle Club pour que rien ne clochat. Ils furent secondés par Dumont et Christy-Médécet qui avaient mis des autos à leur disposition pour assurer les contrôles. Mention spéciale à Mme David qui, sur Moto-Rêve, a fait le parcours dans un temps magnifique.

Un diner des plus cordiaux avait réuni à Bourg les coureurs, les organisateurs et la presse sportive lyonnaise. Des toats ont été prononcés et remise fut faite des médailles offertes par l'Auto à Mme David et à Maurice Bouvard.

 

Le classement général

 

1ère catégorie - 1ère équipe (Oltramare père et fils), Maquemer, sur Moto-Rêve 2 ch, en 4 h 14 m ; 2ème équipe (Firmenich, Petitpierre, Berlie), sur Moto-Rêve 2 ch, en 4 h 33 m ; 3ème équipe (Retor et Mme David), sur Moto-Rêve 2 ch, en 4 h 54 m ; 4ème équipe (Haucken, Borel, Roux) sur Keller-Dorian 1 ch 1/2, en 5 h 42

 

2ème catégorie - 1ère équipe (Bouvard, Yenne, Chapeaux) sur Peugeot 2 ch 1/2 et 2 ch, en 6 h 15 m.

 

Terminons en félicitant le Motocycle Club pour cette belle journée sportive.

J. Lassagne

 

 

1909

 

L'Auto 01-04-1909

 

Concours de tourisme du MCL (4e année)

 

Cette épreuve, ouverte aux motos et aux tandems à pétrole, va remporter un succès encore plus grand que l'an dernier.

L'Auto a offert une superbe médaille d'argent aux organisateurs.

Vingt-huit concurrents sont engagés à l'heure actuelle, et la bataille va se livrer entre les meilleures marques françaises et suisses.

La commission sportive du MCL, réunie le 25 courant, après avoir scindé en deux la troisième catégorie et séparé les moteurs de moins de 500 cmc des moteurs de plus de 500 cmc rappelle à tous les concurrents qu'ils devront se trouver le 3 avril, à 3 heures au garage Ailloud et Dumont pour la vérification des machines.

Samedi, à 9 h du soir, au siège, réception des concurrents étrangers, à laquelle sont conviés tous les amis du MCL.

 

 

L'Auto 05-04-1909

 

Concours de tourisme

Lyon, Pont-d'Ain, Bourg, Lyon (135 kil)

 

Cette épreuve disputée par un vent du nord très violent a été un triomphe pour le Motocycle Club de Lyon.

Trente-huit partants, montant toutes les marques françaises, suisses, allemandes et belges, donnèrent à ce concours un caractère international : trente-six achevèrent le parcours, démontrant ainsi à quel degré de perfection est arrivée la motocyclette.

Les petites motocyclettes ont fait de meilleurs temps que les grosses motos : c'est là une constatation dont les constructeurs doivent faire leur profit.

Notre champion lyonnais, Gazel, faisait ses débuts en motocyclette, et sur une NSU, il faisait le temps honorable de 2 h 7.

Les Moto-Rêve gagnent en première catégorie ; les Lion en seconde ; les Motosacoche en troisième, et les NSU dans la quatrième catégorie.

 

L'organisation de l'épreuve fut parfaite ; le déjeuner qui réunissait à Bourg coureurs et organisateurs excellent.

Enfin disons que notre ami René Dumont avait tenu à piloter lui-même la presse sportivesur une superbe 24 chevaux Lorraine-Diétrich.

 

Les résultats

 

Classement par catégories

 

Première catégorie (250 cmc)

 

1 Berlie sur Moto-Rêve                                          2 h 23 m 30 s

2 Bury sur BM Fulgor                                             2 h 48 m 30 s

3 Temporel sur NSU                                               2 h 55 m 30 s

4 Berthillier sur Croix-Derouze                               3 h 25 m 00 s

 

Deuxième catégorie (333 cmc)

 

1 Péan sur Lion                                                      1 h 42 m 5 

2 Gazel sur NSU                                                    2 h 7 m 45 s

3 Yenne sur Magnat-Debon                                   2 h 9 m 45 s

4 Armand sur Moto-Rêve                                       2 h 18 m 45 s

 

Troisième catégorie (500 cmc)

 

1 Lavanchy sur Motosacoche                                2 h 5 m 00 s

2 Ponti sur Moto-Rêve                                           2 h 16 m 

3 Christi sur Moto-Rêve                                         2 h 17 m 15 s

4 Debeaune sur Griffon                                         2 h 54 m 30 s

 

Quatrième catégorie (sans limite)

 

1 Martin sur NSU                                                   2 h 21 m 

2 Begon sur Lion                                                   2 h 32 m

 

Cinquième catégorie (Tandems)

 

1 M et Mme Morin sur Moto-Rêve                       3 h 33 m 15 s

 

Classement de régularité

 

1 Moto-Rêve (Ponti, Christi, Firmeniche)             24 points

2 Magnat-Debon (Yenne, Terrasse, Solignac)     28 points

3 Moto-Rêve (Armand, Balleydier, David)           29 points

 

 

1910

 

L'Auto 09-04-1910

 

Concours international de tourisme du MCL (5e année)

 

Lyon, Pont-d'Ain, Poncin, Serrières, Bourg, Lyon

 

Ce concours organisé à Lyon pour la 5e fois par le Motocycle Club de Lyon, vient de remporter un nouveau succès par le nombre, la qualité et les nationalités diverses des concurrents engagés.

 

Les départs seront donnés de Lyon à partir de 7 h 1/2 du matin. Contrôles fixes à Pont-d'Ain et Poncin. Arrivée de la première étape à l'entrée de Bourg. Arrêt de quatre heures pour tous les concurrents pour le déjeuner, qui se fera à l'Hôtel Terminus. Les machines seront garées en parc fermé qui fonctionnera sous le contrôle du Vélo Club de Bourg. Départ de Bourg et arrivée à Lyon au bas de la côte de Rillieux. Deux clairons espacés annonceront l'arrivée des concurrents à partir de 3 heures.

 

Les machines ssront contrôlées et poinçonnées aujourd'hui au Grand Garage Ailloud et Dumont. Celles marquées d'une astérisque concourent également pour le Grand Prix de Régularité.

 

 

L'Auto 11-04-1910

 

Concours international de tourisme

 

Lyon, Pont-d'Ain, Poncin, Serrières, Bourg, Lyon

 

Cette épreuve disputée aujourd'hui pour la cinquième fois, a remporté un très gros succès. Treize marques différentes étaient aux prises, ,et sur 34 concurrents, 30 terminèrent le parcours, très dur, dans des temps excellents.

L'organisation , fort bien réglée, fait honneur aux dévoués dirigeants du Motocycle Club, et plus particulièrement à MM. Bouvard, président, Temporel, Bonvallet, Keller, Doriant et Bouchard, qui contrôlèrent l'épreuve. Foule sympathique et enthousaste sur tout le parcours. Décidément la petite reine n'a plus de détracteurs. Les marques Alcyon, Magnat-Debon, Moto-Rêve, Gillet, sont les gagnants dans chaque catégorie.

 

Résultats

 

Première catégorie (250 cmc de cylindrée)

 

1 Garbers (Alcyon), en 2 h 31 m 19 s ; 2 Caral (Alcyon), en 2 h 34 m 42 s ; 3 Desparmet (Magnat-Debon), en 2 h 48 m 12 s ; 4 Escande (Alcyon), en 3 h 17 m 44 s ; 5 Lechalier (Alcyon), en 3 h 52 m

 

Deuxième catégorie (333 cmc de cylindrée)

 

1 Escoffier (Magnat-Debon), en 2 h 17 m 9 s ; 2 Gutin (Magnat-Debon), en 2 h 29 m 47 s ; 3 Gnesa (BM) en 2 h 37 m 23 s ; 4 Ponti (Moto-Rêve), en 2 h 38 m 33 s ; 5 Gazel (NSU), en 2 h 43 m 38 s ; 6 Mederhauser (BM), en 2 h 55 m 40 s ; 7 Bury (BM), en 3 h 4 m 42 s

 

Troisième catégorie (500 cmc de cylindrée)

 

1 Berlié (Moto-Rêve), en 2 h 13 m 17 s ; 2 Ferrand (Magnat-Debon), en 2 h 27 m 43 s ; 3 Valenzano (Rigot),  en 2 h 35 m 55 s ; 4 Mermet (Magnat-Debon), en 2 h 43 m 20 s ; 5 Solignac (Magnat-Debon), en 2 h 46 m 12 s

 

Quatième catégorie (cylindrée au-dessus de 500 cmc)

 

1 Debeaune (René Gillet), en 2 h 55 m

 

Cinquième catégorie (Moto à changement de vitesse)

 

1 Sardet (Moto-Rêve), en 2 h 58 m 24 s ; 2 Rohner (FN), en 3 h 36 m 55 s ; 3 Weber (Terrot), en 3 h 58 m 10 s

 

Concours de régularité

 

Première équipe : Garbero, Canal, Escande sur Alcyon

Deuxième équipe : Ferrand, Mermet, de Solignac sur Magnat-Debon

Troisième équipe : Berlié, Ponti, Firmenich sur Moto-Rêve

Quatrième équipe : BM

 

Un banquet réunit à Bourg coureurs, contrôleurs et la presse.

Adressons nos remerciements aux représentants des marques Lorraine-Dietrich, Sizaire-Naudin et Peugeot, qui pilotèrent les rédacteurs sportifs et les contrôleurs.

 

 

 

 

1911

 

L'Auto 18-04-1911

 

Motocycle Club de Lyon

 

Concours de tourisme de Bourg (6e année)

 

Sur le parcours Lyon, Pont-d'Ain, Bourg, Lyon, le MCL fera disputer, dimanche, son concours annuel de tourisme qui remporte, chaque fois, un succès considérable.

A l'heure actuelle, les organisateurs ont, en effet, reçu les engagements de : 4 Magnat-Debon, 3 Alcyon, 6 Deronzières, 3 Moto-Rêve, 2 NSV, 3 Motosacoche, 1 Terrot, 1 Mazué, 1 René Gillet.

Ctégorie tandem : 6 tandems Moto-Rêve sont engagés.

La clôture des inscriptions aura lieu mardi soir 18 avril, au siège du MCL, 7 place des Terreaux.

Prix : 15 francs, comprenant le prix du diner, à Bourg.

 

 

L'Auto 24-04-1911

 

Le concours international de tourisme du M C de Lyon

 

Berlie, sur Moto-Rêve, bat le record de 3 minutes, couvrant le parcours en 2 heures. Les motos à changement de vitesse font leurs preuves.

 

Le concours international du Motocycle Club de Lyon a remporté le succès le plus mérité.

34 partants, 32 arrivées, tel est le bilan de cette belle journée où toutes nos marques de motos bataillèrent sous un soleil éclatant, à armes égales. N'oublions pas que le règlement du concours, très sévère, n'admettait que des machines plombées, comportant tous leurs accessoires ; interdisait les suiveurs et obligeait les concurrents à réparer par les moyens du bord et on comprendra la robustesse de ces engins dont l'un, piloté par Berlie, une Moto-Rêve 4 chevaux, abattit la distance de 170 kil en 2 heures, soit du 85 kil à l'heure. C'est tout simplement fantastique, surtout quand nous aurons dit que le parcours comporte des rampes terribles du côté de Serrières.

La marque Peugeot se classe première de sa catégorie, avec Duvernois qui fait 2 h 23 m, suivi de près par Magnat-Debon, Motosacoche et Moto-Rêve.

En deuxième catégorie, Delavay, sur Motosacoche, fait le temps superbe de 2 h 26 m.

En quatrième catégorie, Berlie, sur Moto-Rêve 4 chevaux, abat les 170 kil en 2 heures, battant de 3 minutes le record précédent de Debeaune.

Les machines à changement de vitesse se comportent admirablement et cette course est toute à leur honneur. Elles furent une révélation et gagnèrent brillamment leurs galons pour la première épreuve où elles participèrent en si grand nombre. Moto-Rêve, Terrot et NSV ont trouvé là un excellent outil de tourisme qui ne peut qu'aider à la diffusion de la motocyclette.

Comme régularité, la marque Peugeot triomphe. Les marques Alcyon, Terrot, Deronzières se classent dans l'ordre.

Avant de passer aux résultats disons qu'un diner de 125 couverts réunit à Bourg, coureurs, officiels, la presse et le Moto Club de l'Ain.

 

Classement général

 

1 Berlie (Moto Rêve 4 HP), en 2 h ; 2 Duvernois (Peugeot 2 HP), en 2 h 23 m 30 s ; 3 Delavay (Motossacoche 2 HP 3/4), en 2 h 26 m 45 s ; 4 Cottin (Magnat-Debon 2 HP), en 2 h 27 m 5 s ; 5 Lehmann (Motosacoche 2 HP), en 2 h 27 m 80 s ; 6 Pellud (NSU 3 HP), en 2 h 32 m 25 s ; 7 Zerzuben (Motosacoche 2 HP, en 2h 33 m 25 s ; 8 Temporel (NSV 3 HP), en 2 h 38 m 50 s ; 10 Pflieger (Moto Rêve 2 HP 3/4), en 2 h 44 m 17 s ; 11 Garbero (Alcyon 2 HP), en 2 h 46 m 14 s ; 12 Lavanchy (Moto Rêve 2 HP), en 2 h 47 m 30 s ; 13 Verpot (Peugeot 2 HP 3/4), en 2 h 54 m ; 14 Aurus (Excelsior 2 HP), en 2 h 55 m 13 s ; 15 Sordet (Moto Rêve 2 HP 1/2), en 3 h 3m ; 16 Schoenaupt (Terrot 2 HP 1/2), en 3 h 10 m 7 s ; 17 Canale (Alcyon 2 HP), en 3 h 11 m 30 s ; 18 Yenne (Magnat-Debon 3 HP), en 3 h 12 m 42 s ; 19 Béquillard (Peugeot 2 HP 3/4), en 3 h 12 m 45 s ; 20 Cornaton (Deronzières 2 HP), en 3 h 18 m 45 s ; 21 Molimard (Terrot 2 HP 1/2), en 3 h 20 m.

 

Classement par catégories

 

Première catégorie (1/4 litre)

 

1 Duvernois (Peugeot), 2 h 23 m ; 2 Guttin (Magnat-Debon), 2 h 27 m 5 s ; 3 Zerzuben (Motosacoche), 2 h 33 m 25 s ; 4 Jantino (Moto Rêve), 2 h 42 m 50 s ; 5 Pfliger (Peugeot), 2 h 44 m ; 6 Garbero (Alcyon) ; 7 Aurus (Excelsior) ; 8 Canale (Alcyon) ; 9 Cornaton (Deronzières) ; 10 Billon (Deronzières) ; 11 Garbero (Alcyon) ; 12 Pélissier, etc..

 

 

Deuxième catégorie (1/3 litre)

 

1 Delavay (Motosacoche), 2 h 26 m 45 s ; 2 Lavanchy (Moto Rêve), 2 h 47 m 30 s ; 3 Verpot (Peugeot), 2 h 54 m 15 s ; 4 Béquillard (Peugeot), 3 h 12 m 45 s ; 5 Botarinine (Peugeot), 3 h 16 m 

 

Troisième catégorie (5/12 litre)

 

1 Yenne (Magnat-Debon), 3 h 12 m 42 s

 

Quatrième catégorie (1/2 litre)

 

1 Berlie (Moto Rêve), 2 h (ancien record Debeaune, 2 h 3 m ; 2 Lehmann (Motosacoche), 2 h 27 m 50 s 

 

Catégorie changement de vitesse

 

1 Sordet (Moto Rêve), 91 points ; 2 Schoenaupt (Terrot) ; 3 Victor (Terrot) ; 4 Molimard (Terrot) ; 5 Temporel ; 6 Pellud.

Ces deux derniers sont déclassés pour infractions en course.

 

 

 Classement régularité

 

1 Equipe Peugeot, 2 HP 3/4 ; 2 équipe Alcyon, 2 HP ; 3 équipe Terrot, 2 HP 1/2 ; 4 équipe Deronzières, 2 HP 1/2.

 

1912

 

L'Auto 19-03-1912

 

Motocycle Club de Lyon

 

Concours International de tourisme : Lyon-Bourg-Lyon (7e année)

 

Le Motocycle Club de Lyon, depuis sept années, encourage la motocyclette.

Cette année, le MCL fera disputer sa grande épreuve sur un parcours beaucoup plus accidenté.

Les concurrents partant de Lyon franchissent la vieille côte de Cerdon (13%) pour redescendre ensuite et prendre la terrible côte de Serrières laquelle, sans être aussi forte que la précédente, présente de très grosses difficultés, ses virages sont nombreux et à angles droits.

Le parcours total de 210 kil est le suivant : Lyon, Pont-d'Ain, Poncin, Cerdon, La Cluze, Nurieux, Serrières, Bourg, Lyon.

Les machines seront classées en cinq catégories : Catégorie 1, cylindrée maximum 250 cmc ; Catégorie 2,  cylindrée maximum  333 cmc ; Catégorie 3, cylindrée maximum 417 cmc ; Catégorie 4, cylindrée maximum 500 cmc ; Catégorie 5, au-dessus de 500 cmc. Une catégorie spéciale sera ouverte aux machines à changement de vitesse et débrayable.

Les machines seront plombées la veille au garage Ailloud et Dumond. Les réparations devront se faire avec les moyens du bord.

Le classement dans chaque catégorie se fera suivant les temps, le meilleur étant premier et ainsi de suite. 

Toute réclamation devra être faite une heure au plus tard après l'arrivée. Elle devra être accompagnée d'une somme de 20 francs.

Les concurrents devront se conformer en tous points aux règlements sur la circulation des motocycles.

Les départs seront donnés à partir de 6 heures du matin, Café des Terrasses à Crépieux, par ordre de catégorie, les petites machines partant les premières.

 

Les contrôles seront installés à l'entrée des villes de Pont-d'Ain, Cerdon, La Cluze et à l'arrivée à Bourg. Départ pour Lyon cinq heures après l'arrivée à Bourg. L'arrivée à Lyon aura lieu en bas de la côte de Rillieu.

 

 

L'Auto 29-04-1912

 

Concours de tourisme du MC de Lyon

 

Un gros succès - La lutte entre les marques françaises et étrangères - Organisation parfaite - Victoires de Peugeot, Alcyon, Magnat-Debon et Motosacoche dans leurs catégories - Escoffier fait le meilleur temps

 

Le Motocycle Club de Lyon organisait, hier, sur le parcours Lyon, Pont-d'Ain, Cerdon, La Cluze, Serrières, Bourg, Lyon, soit 173 kil d'un véritable parcours approprié à une épreuve sérieuse de tourisme, puisque à côté de belles lignes droites en palier, on y trouvait des côtes de 4 et 7 kil, comme celle de Cerdon et de Serrières, qui grimpent à 8 et 12 %. C'est dire que les moteurs furent à l'ouvrage, fournissant leur maximum de rendement .

 

Organisée dans ses moindres détails, avec un soin méticuleux, qui lui attira du reste les félicitations unanimes de tous constructeurs étrangers, l'épreuve du Motocycle Club obtint tout le succès ascompté et qui aurait été complet si la pluie continuelle de la nuit n'avait rendu la moitié du parcours extrêmement boueux, occasionnant des dérapages au détriment de la vitesse pure. Malgré cela, sur 43 concurrents poinçonnés, 36 ont pris le départ donné de 2 en 2 minutes à partir de 6 heures du matin à Crépieux.

 

Peugeot fait un très bon temps en première catégorie, en seconde catégorie, Alcyon prend la première place devantMoto-Rêve, Escoffier sur Magnat-Debon fit le temps de 2 h 34 m compte tenu de l'état des routes.

Dans les machines à changement de vitesse, Guignet s'adjuge la première place devant les deux Clément, qui furent très régulières et méritaient mieux, Terrot et New-Hudson.

Debeaune, qui avait marché admirablement, a cassé sa chaine à 20 kil de l'arrivée. Il aurait inquiété sérieusement Escoffier. Autre victime Franquebalme de Marseille, qui a cassé un ressort de soupape à 15 kil  de l'arrivée, alors qu'il avait une bonne chance.

 

Le classement

 

Première catégorie (cyl 250 cmc)

 

1 Perrin (Peugeot) en 3 h 22 m 5 s ; 2 Péhant (Peugeot), 3 h 31 m 10 s

 

Deuxième catégorie (cyl 333 cmc)

 

1 Stoffel (Alcyon), 3 h 16 m ; 2 Ponti (Moto-Rêve), 3 h 17 m 10 s ; 3 Verpault (Peugeot), 3 h 25 m; 4 Lehmann (Motosacoche), 3 h 53 m ; 5 Detruche (Alcyon), 4 h 24 m ; 6 Cuzeau (Terrot), 4 h 30 m ; 7 Paul (NSU), 4 h 43 m ; 8 Tolude (Superior) , 4 h 58 m 17 s

 

Troisième catégorie (cyl 417 cmc)

 

1 Ludovic (Alcyon), 4 h 37 m

 

Quatrième catégorie (cyl 500 cmc)

 

1 Escoffier (Magnat-Debon), 2 h 34 m 20 s ; 2 Pernette (La Française), 3 h 3 m ; 3 Gabriel (Triumph), 3 h 8 m 19 s ; 4 Berlie (Moto-Rêve), 3 h 22 m

 

Cinquième catégorie (cyl 750 cmc)

 

1 Pony (Moser), 4 h 2 m

 

Septième catégorie (changement de vitesse)

 

1 Guiguet (Motosacoche) ; 2 Gream Fenton (Clément) ; 3 Golaz (Clément) ; 4 Fontaine (Terrot) ; 5 Dubost (New-Hudson) ; 6 Pellud (NSU).

 

Ces résultats sont la confirmation des précédentes épreuves organisées pour les motocyclettes, où les marques qui triomphent, aujourd'hui avaient déjà triomphé.

 

1913

 

L'Auto 17-03-1913

 

Lyon-Bourg-Lyon

 

Concours de tourisme (8e année) organisé par le MCL le 27 avril

 

Le Motocycle Club de Lyon organise, le 27 avril, son 8e concours annuel, sur le parcours Lyon, Pont-d'Ain, Poncin, Cerdon (vieille route), Nurieux, Serrières, Hautecour, Bourg, Villars, Lyon.

Ce concours est ouvert à tous les motocyclistes possesseurs ou montant des machines strictement de tourisme, cataloguées et vendues comme telles par les fabricants, ou celles dont la valeur n'excédera pas 5% du prix du type courant de tourisme (machines TT ou type sport, ceci afin d'éviter la production de machines n'ayant de motocyclettes que le nom) dont le développement adjuvant ne dépasse pas 5 mètres. Toutes les machines ne répondant pas à ces conditions seront rigoureusement refusées.

Il comprendra trois classes : Vitesse (252 kil), Tourisme (207 kil) et Sidecars et motocycles à trois roues (162 kil).

 

Cette épreuve a lieu sous les règlements de l'Union Motocycliste de France (les concurrents devront posséder la licence de l'UMF), et les engagements seront reçus au siège du MCL, 7 place des Terreaux, jusqu'au 18 avril à droit simple et du 19 au 25 avril à droit double. Ils devront stipuler la marque de la machine, le nom du conducteur, son prix commercial, la course et l'alésage du ou des cylindres, et être accompagnés d'une somme de 25 francs (déjeuner à Bourg compris). Un catalogue devra être joint à la feuille d'engagement.

Le poinçonnage aura lieu le samedi 27 avril, de 2 heures de l'après-midi à 8 heures, au garage TH Schneider, 152 rue Vendôme.

 

Afin de permettre aux nombreux acheteurs de machines à changement de vitesse et débrayable, de se rendre compte des progrès accomplis dans cet ordre d'idée, le règlement prévoit l'arrêt obligatoire dans la côte de Cerdo, (14%) où une commission spéciale, composée des meilleurs touristes du MCL, attribuera un certain nombre de points suivant le départ de la machine, départ qui aura lieu au commandement.

 

Les départs seront donnés à partir de 5 h 1/2 du matin, au Café des Terrasses, à Crepiaux, par groupe de trois, et de minute en minute, les petites machines partant les premières.

Un arrêt pour déjeuner aura lieu à Bourg. Le retour sur Lyon se fera quatre heures après l'arrivée à Bourg. L'arrivée à Lyon aura lieu au bas de la descente de Rilleux.

 

Le Touring Club de France a accordé à cette épreuve une de ses médailles, laquelle sera attribuée au sidecar le mieux approprié au tourisme. D'autre part, une médaille offerte par l'Auto récompensera le meilleur de la troisième catégorie. En plus de ces prix spéciaux, de nombreux autres prix seront attribués à chaque catégorie comme indiqués dans le règlement de l'épreuve.

 

Les engagés

 

Première classe, Vitesse

1ère catégorie (250 cmc)

 

1 Moto Rêve (Berlie) : prix de vente 970 fr ; 2 Motosacoche (Pélissier) : 1.000 fr

 

2ème catégorie (350 cmc)

 

5 Douglas (de Carfort) : 1450 fr ; 6 Mazué (Collomb) : 975 fr ; 7 Benoit Gonin (Sur) : 965 fr ; 8 Terrot (Cuzeau) : 1.073 fr ; 10 Terrot (Verpault) : 1.073 fr ; 11 Superior (Lecot) : 800 fr ; 12 Superior (Rochette) : 800 fr ; 13 Magnat-Debon (Nicolas Henri) : 1.000 fr ; 14 Motosacoche (Zind) : 950 fr ; 15 Magnat-Debon (Chavrière) : 1.100 fr ; 16 Motosacoche (Perrotin) : 1.575 fr ; 17 Deronzière (Dorel) : 775 fr ; Deronzière (Rivoirat) : 775 fr.

 

3ème catégorie (500 cmc)

 

20 Triumph (Tatin) : 1.450 fr ; 21 Triumph (Peters) : 1.450 fr  ; 22 Kohler-Escoffier (Mermet) : 1.350 fr ; 23 Benoit-Gonin (Dervieux) : 1.090 fr ; 24 Groseiller (Alfter) : 1.400 fr ; 25 Koehler-Escoffier (Yenné) : 1.350 fr ; 26 Koehler-Escoffier : 1.350 fr ; 27 NSU (Closs) : 1.500 fr ; 28 René Gillet (Dubost) : 1.300 fr ; 29 Moto Rêve (Ponti) : 1.300 fr ; 30 Moto Rêve (Laperouza) : 1.300 fr ; 31 Motosacoche (Lavanchi) : 1.785 fr.

 

Deuxième classe Tourisme

2ème catégorie (350 cmc)

 

35 Moto Rêve (Firmenich) : 1.100 fr ; 36 Terrot (Bange) : 1.073 fr ; 37 Douglas (Berchoux) : 1.450 fr

 

3ème catégorie (500 cmc)

 

40 Triumph (Cabaud) : 1.725 fr

 

4ème catégorie (750 cmc) 

 

45 Gloria (Lacour) : 1.600 fr ; 46 Gloria (Jouve) : 1.600 fr

 

Troisième classe

2ème catégorie (500 cmc)

 

50 BSA (Pithioud) sans sidecar : 1.512 fr ; 51 Debeaune (Loubier) sans sidecar : 1.300 fr

 

3ème catégorie (750 cmc)

 

55 Motosacoche (Bosquet) avec sidecar : 2.400 fr ; 56 Calthorpe (Groseiller) avec sidecar : 2.200 fr ; 57 Mazué (Mazué) avec sidecar : 2.000 fr

 

4ème catégorie (1.000 cmc)

 

60 NSU (Gayot-Desvarenne) sans sidecar : 1.950 fr ; 61 NSU (Pellud) sans sidecar : 1.950 fr

 

 

L'Auto 28-04-1913

 

Lyon-Bourg-Lyon

 

Concours de tourisme (8e année) organisé par le MCL le 27 avril

 

Yenné, vainqueur moral de l'épreuve tombe 200 mètres avant l'arrivée. Pélissier, sur Motosacoche ; Verpault, sur Terrot ; Lavanchi, sur Motosacoche ; Firmenich, Jouve et Groseiller triomphent dans leur catégorie. Continental est à l'honneur.

 

Le concours de tourisme que le Motocycle Club de Lyon a fait disputer aujourd'hui pour la huitième fois a remporté un énorme succès. Les motocyclettes bien au point aujourd'hui, se sont jouées des difficultés du parcours. Et cependant le circuit était terriblement dur : de Cerdon à Hautecour, soit une quarantaine de kilomètres, ce ne sont que côtes avec des pourcentages de 14 à 20 %, avec des descentes vertigineuses et des virages à faire frémir.

Il y eut, néanmoins, rien de grave sur le circuit. Seul ce pauvre Yenné, vainqueur moral de l'épreuve qui, à Bourg, avait trois minutes d'avance sur son concurrent le plus redoutable, Lavanchi, entrait en collision, 200 mètres avant l'arrivée, avec un motocycliste qui tenait sa gauche. Comme Yenné marchait assez vite, la collision fut des plus rudes et Yenné fut relevé en piteux état, avec la jambe et le bras cassés. Par la faute d'un stupide motocycliste, Yenné perd tout le bénéfice de sa belle performance. Mais il n'en reste pas moins vrai que la Koehler-Escoffier qu'il montait est une rude machine, et pour l'avoir vu passer en trombe après Ceyzeriat, marchant à 100 au moins à l'heure nous avons eu l'excellente impression de la robustesse de la machine.

 

Lavanchi qui, du fait de la chute de Yenné, se classe premier de la catégorie vitesse (500 cmc)  est un rude coureur. Sa Motosacoche qui le mène à la victoire est bien étudiée et le petit écart - 3 minutes - qui le séparait de Yenné à Bourg est un testimonial assez éloquent de l'excellente fabrication de Motosacoche, Lavanchi gagne la médaille d'or offerte par l'Auto.

Verpault, sur Terrot, gagne sa catégorie brillamment. Son compagnon d'écurie, Franquebalme, finit à 8 minutes de lui.

 

Les machines à changement de vitesse, qui devaient repartir arrêtées, dans la côte de Cerdon (14%) donnèrent comme classement : Firmenich, sur Moto Rêve et Bany sur Terrot. On a fort admiré avec quelle aisance ces excellentes motos repartaient dans une côte aussi terrible. Voilà qui va donner confiance à ceux qui craignent la panne dans les montagnes.

Firmenich gagne donc la catégorie des changements de vitesse et Groseiller s'adjuge la première place des sidecars, sur Calthorpe.

 

Je signalerai également que sur un parcours dur, où les pneus étaient mis à rude épreuve, Continental s'est couvert de gloire, puisqu'il équipait la majorité des arrivants.

Mais ceci n'étonnera personne.

 

L'organisation

 

L'organisation de l'épreuve avait été faite avec un soin méticuleux par le Motocycle Club de Lyon.

Les contrôles fonctionnèrent tous à la perfection et en passant, félicitations sans réserve le Moot Clu de l'Ain, qui avait donné à notre grand club lyonnais le plus précieux concours.

Encore un bon point au MCL pour avoir fait courir des machines du type strictement commercial et non des motos truquées et faites spécialement pour une épreuve.

 

Le classement

 

Première classe, Vitesse

1ère catégorie (250 cmc)

 

1 Pélissier (Motosacoche), en 2 h 59 m ; 2 Jantina (Moto Rêve), 3 h 27 m

 

2ème catégorie (350 cmc)

 

1 Verpault (Terrot), 2 h 42 m ; 2 Franquebalme (Terrot), 2 h 50 m ; 3 Chavrière (Magnat-Debon), 2 h 56 m ; 4 Cuzeau (Terrot), 3 h ; 5 Rochette (Superior), 3 h 32 m

 

3ème catégorie (500 cmc)

 

1 Lavanchi (Motosacoche), 2 h 28 m ; Ponti (Moto Rêve), 2 h 42 m ; 3 Peters (Triumph), 2 h 48 m ; 4 Alfter (Groseiller), 2 h 58 m ; 5 Closs (NSU), 3 h 12 m ; 6 Darmont (Zénith), 3 h 43 m

 

 

Changement de vitesse

2ème catégorie

 

1 Firmenich (Moto Rêve), 67 points ; 2 Bange (Terrot)

 

4ème catégorie 

 

1 Jouve (Gloria),

 

Sidecars

 

1 Groseiller (Calthorpe) ; 2 Bosquet

 

En résumé, sur 48 partants, il y eu 23 arrivées à Bourg, après les effroyables côtes de Cerdon, Nurieux et Serrières. A Lyon il y eu 18 arrivées : c'est un beau résultat si l'on considère la difficulté du parcours.

Lavanchi réalisa la moyenne de 60 kilomètres à l'heure dans le parcours atroce de Cerdon à Bourg, avec des côtes à pic, et des descentes effarantes. Ces chiffres prouvent assez que les motocyclettes sont bien près de la perfection. Et c'est ce qu'a voulu prouver le Motocycle Club de Lyon que nous félicitons encore une fois.

Lassagne

 

 

- Haut de la page -