Proverbes et maximes

Il y a des gens qui observent les règles de l'honneur, comme on observe les étoiles, de très loin.

Victor Hugo

Les Pétaros des Volcans sont sur Facebook

Pour découvrir plus d'infos proposées par les Pétaros via Facebook,

Création de la page : 2019

 

 

Modification de la page : 23-11- 2019

Côte de La Baraque 1933 suite

 

Côte de la Baraque

Cette route, avec de nombreux virages et un fort pourcentage, permet de sortir de Clermont-Ferrand en direction de l'Ouest.

Sa proximité de la ville et ses caractéristiques particulières ont été très appréciées des organisateurs de compétitions automobiles et motocyclistes. Très tôt, elle a été intégrée dans le parcours de nombreuses épreuves renommées, puis elle est devenue une des plus intéressantes course du genre.

 

 

1906        

 

L'Auto du 03-06-1906

 

La Coupe Rochet-Schneider

 

Cette épreuve fut organisée pour la première fois en 1904 par l'Automobile Club du Rhône.

La victoire de Max de Martini, sur voiture Martini, fit passer la coupe en Suisse.

Le lot français qui se présenta l'an dernier pour la ravir à l'Automobile Club de Suisse fut des plus imposants. M. Perret, de l'ACA, et sa 18 chevaux Peugeot triomphèrent, et donnèrent ainsi à l'Automobile Club d'Auvergne, dont ils défendaient les couleurs, et le challenge et le soin de l'organisation en 1906.

C'est à cette troisième épreuve que nous assisterons demain.

 

L'itinéraire

 

L'épreuve se déroulera sur le circuit d'Auvergne, sur un parcours de 300 kilomètres, comportant deux tours du circuit de la coupe Gordon-Bennett, avec départ et arrivée au siège de l'ACA, place de Jaude, et un troisième tour d'après l'itinéraire suivant :

Départ place de Jaude, Clermont-Ferrand, route de Bordeaux, les 4 routes, la Baraque, Rochefort-Montagne, Bourg-Lastic, Herment, Pontaumur, Pontgibaud, Le Cratère, Durtol, les 4 Routes, la Baraque, le col des Goules, tournant de Pontgibaud, le Crtère, Durtol, les 4 Routes, Clermont-Ferrand, place de Jaude.

 

Le règlement

 

Le classement se fait sur les bases suivantes :

   1 - Régularité

   2 - Vitesse en côte

   3 - Vitesse moyenne

il sera en outre tenu compte :

   1 - de la consommation d'essence

   2 - du prix du chassis, afin d'handicaper les voitures rtrès fortes.

 

Les concurrents

 

Voici la liste des concurrents qui se mettront en ligne : 

 

1 Perret (Peugeot) ; 2 Fraignac (Cottin-Desgouttes) ; 3 Bastide (De Dietrich) ; 4 de Couet (Brouhot) ; 5 Guy Alle (Bayard-Clément) ; 6 Bergmann (Bayard-Clément) ; 7 Arrault (Herald) ; 8 Sorel (Herald) ; 9 Fontant de Négrin (Rochet-Schneider) ; 10 Gerrest (Mieusset) ; 11 Vitalis (Rochet-Schneider) ; 12 Desson (Rochet-Schneider) ; 13 Dalban (Rochet-Schneider) ; 14 Guinet (Peugeot) ; 15 Dubois (Herald) ; 16 X. (La Buire) ; 17 X. (La Buire) ; 18 X. (La Buire) ; 19 Gras (Darracq) ; 20 Docteur Imbert (Renault frères) ; 21 Montigny (OTAV) ; 22 Goutte-Baron (Pilain).

 

Les départs seront donnés à partir de 6 heures et de deux en deux minutes.

 

A noter que le chronomètrage en côte se fera au deuxième tour dans la côte de la Baraque, des 4 Routes au virage de la route du col des Goules.

 

Géo Lefevre

 

L'Auto du 08-06-1906

 

La Coupe Rochet-Schneider gagnée par une Peugeot

 

Les victoires de la valeur de celle de la société des automobiles Peugeot qui vient de gagner pou rla deuxième fois la grande épreuve de tourisme - et deux fois de suite - ne doivent pas être enregistrées sans commentères, car elles ont un caractère transcendant et qui jette un egrande lumière dans l'esprit du public connaisseur ou néophyte.

Nous ne rappelons pas ce que nous disions hier sur la rigueur  du programme et les difficultés du parcours d'Auvergne qu gut si redoutable pour des voitures de force beaucoup supérieures et construites spécialement pour la coupe Gordon-Bennett ; mais on doit s'attacher à faire ressortir le travail vraiment déconcertant de cette simple voiture de type commercial qui a effectué sans arrêt les 314 kilomètres de cette route légendaire par son caractère accidenté et dont la seule côte de La Baraque donne une idée.

 

Perret et sa fidèle Peugeot se sont payé hier le luxe peu banal de renouveler leur victoire de 1905, bien que le lot fût cette fois encore formidable. Il n'y avait pas moins de 19 concurrents pilotant tous d'excellentes voitures de nos meilleures marques.

 

A la victoire de Perret, il faut associer celle des pneumatiques Continental. Le circuit d'Auvergne est célèbre par le travail qu'il donne aux pneumatiques.

 

Les deux Bayard-Clément prennent la deuxième et la quatrième place avec MM. Guyaile et Bergmann, beau classement de régularité tout à l'honneur des puissantes usines du quai Michelet et des pneus Dunlop.

Rochet-Schneider prend une des places d'honneur avec Desson qui se classe troisième.

 

Finalement, le classement a été le suivant :

 

    1 Perret (AC d'Auvergne), sur voiture Peugeot (16 ch), pneus Continental, 1.200 points

    2 Guyaile sur Bayard-Clément (10/24 ch), pneus Dunlop, 1.150 points

    3 Desson, sur voiture Rochet-Schneider, 18 ch, pneus Le Gaulois, 1.144 points

    4 Bergmann sur Bayard-Clément, pneus Dunlop, 1.133 points

    5 Dubois (Herald), 16 ch, 1.125 points

    6 Sorel (Herald) 16 ch, 1.107 points

    7 Berthier (La Buire), 15 ch, 1.096 points

    8 Vitalis (Rochet-Schneider), 18 ch, 1.095 points

    9 Christy (LA Buire), 15 ch, 1.095 points

  10 Dalban (Herald), 16 ch, 1.091 points

  11 De Couet (Brouhot), 24 ch, 1.083 points

  12 Marge (La Buire), 15 ch, 1.080 points

  13 Arrault (Herald), 16 ch, 1.067 points

  14 Fontan de Negrin (Rochet-Schneider), 1.049 points

  15 Guinet (Peugeot), 18 ch, 1.001 points

  16 Berrioux (Mieusset), 28 ch, 995 points

  17 Cote (Pilain), 20 ch, 986 points.

 

Le concours de consommation a été gagné par la 24 ch Bayard-Clément de Guyaile, 11 litres 700 pour 100 kilomètres.

 

La plus grande vitesse en côte a été atteinte par la voiture Pilain de M. Goutte-Baron.

 

Sur les 19 partants, 18 ont terminé le parcours.

 

 

1908        

 

L'Auto du 12-05-1908

 

Le Tour de France de l'Autocycle Club

 

Les concurrents du Tour de France ont quitté Paris hier matin et sont arrivés à Dijon - Aujourd'hui ils iront à Clermont-Ferrand.

 

Hier matin la grille de la Porte Dorée était encombrée de véhicules automobiles de toutes sortes, et un nombreux public circulait autour des machines concurrentes. C'était le départ du Tour de France de l'ACCF, qui attendaient patiemment le signal qui allait leur être donné.

 

Voici la liste des concurrents, marque et conducteur :

 

Motocyclettes quart de litre

  1 Quentin et Compagnie (Mauger)

  3 Lurquin-Coudert (Vilbois)

  4 Peugeot (Péan) 

  6 Lurquin-Coudert (Giraud)

  7 Peugeot (Pons)

Bicyclettes à moteur

 10 Alcyon (Grapperon) 

 11 Werner (Tétard)

 12 Griffon (Bucquet)

 13 Werner (Maillard)

Tricars

 16 Ateliers du Furan (Barett)

 17 Souriau et Cie (Souriau)

 18 Ateloiers du Furan (Jostal)

 19 Bérujeau (Bérujeau)

 20 Ateliers du Furain (Combes)

Voiturettes (84 mm d'alésage)

 21 Sinpar (Schweitzer)

 22 Ronteix (Ronteix)

 23 Sinpar (Barenton)

 24 Renard (Renard)

 25 Sinpar (Planchet)

 26 La Métaie (Le Métaie)

Voiturettes (100 mm d'alésage)

 30 Ateliers d'Ivry (Ress)

 31 Delage automat Ducasble (Pellegrin)

 32 Guillemer Le Gui (Hamilton)

 33 Foullaron (Grillet)

 34 Demeester (Page)

 35 Bozier (Noë)

 37 Bayard A-Clément (J. Dacier)

 38 Ateliers d'Ivry (Rapin)

 39 Stimula (Richard)

 40 Prima (Thomas)

 41 Demeester (Champoiseau)

 42 Ateliers d'Ivry (Lévy)

 

Un temps maximum de 11 heures était alloué pour l'étape de 320 kilomètres.

 

Aujourd'hui - Dijon Clermont-Ferrand

 

Départ de Dijon à partir de 6 h 30 du matin.

Ouverture du contrôle, à Clermont-Ferrand : 5 h 30 du soir.

Le contrôle d'arrivée sera assuré par les soins de l'Automobile Club d'Auvergne.

 

Demain  - Course de côte de la Baraque, épreuve qui établira le classement entre les véhicules non pénalisés à l'issue du concours.

 

 

L'Auto du 13-05-1908

 

L'arrivée à Clermont-Ferrand

 

Dès huit heures du matin, les organisateurs de l'Autocycle Club, assistés de l'AC d'Auvergne prenaient leurs dispositions pour assurer  l'organisation du contrôle et de la course de vitesse de demain. Ils firent une visite, dans la matinée, aux autorités municipales, dont l'aide leur était assurée, car on connait les sentiments autophiles de la muniicpalité de Clermont-Ferrand.

Dans l'après-midi, les abords du contrôle d'arrivée étaient envahis par une foule nombreuse, qui avait profité du beau temps pour venir applaudir les vaillants concurrents du Tour dr France. L'AC d'Auvergne était pavoisé en l'honneur de l'épreuve de l'ACCF.

 

 Voici les concurrents arrivés sans pénalisation dans les délais réglementaires : 

 

Motocyclettes quart de litre

  3 Lurquin-Coudert (Vilbois)

  4 Peugeot (Péan)

  7 Peugeot (Pons)

Bicyclettes à moteur

 10 Alcyon (Grapperon)

 12 Griffon (Bucquet)

 13 Werner (Maillard)

Tricars

 16 Ateliers du Furan (Baretti)

 19 Bérujeau (Bérujeau)

Voiturettes (84 mm d'alésage)

 21 Sinpar (Schweitzer)

 23 Sinpar (Barenton)

 24 Renard (Renard)

Voiturettes (100 mm d'alésage)

 30 Ateliers d'Ivry (Ress)

 31 Delage Automatique Ducasble (Pellegrin)

 33 Fouillaron (Grillet)

 34 Demeester (Page)

 35 Bozier (Noë)

 37 Bayard A Clément (J. Dacier)

 38 Ateliers d'Ivry (Rapin)

 39 Stimula (Richard)

 40 Prima (Thomas)

 41 Demeester (Champoiseau)

 42 Ateliers d'Ivry (Lévy)

 

En entrant dans Clermont, l'Alcyon de Grapperon est passée sur un chien et a cassé sa manivelle.

 

Aujourd'hui - Course de côte de la Baraque

 

Cette épreuve ne comptera pas pour le classement général, mais elle départagera les concurrents en cas de dead heat (ex aequo).

 

 

L'Auto du 14-05-1908

 

Tour de France de l'Autocycle Club

 

Troisième journée :

la côte de la Baraque - Lurquin-Coudert, Griffon, Bérujeau, Sinpar,et Fouillaron font les meilleurs temps - Grillet sur Fouillaron 1er du classement général.

 

Le programme du Tour de France comportait aujourd'hui une course de 5 kilomètres sur la côte de la Baraque, bien connue de ceux qui assistèrent à la dernière Coupe Gordon Bennett.

Cette épreuve qui ne doit pas figurer dans le classement général, mais qui a simplement pour but de délimiter le classement et cas d'ex-aequo, s'est fort agréablement déroulée sans incident ni accident, grâce à une organisation en tous points parfaite et malgré un fort mauvais temps.

 

En motocyclettes quart de litre, Lurquin-Coudert fait un temps absolument remarquable, à près de 29 à l'heure de moyenne. Il n'est battu que par deux voiturettes. Un tel classement est des plus honorables.

En bicyclette à moteur, Bucquet, le vieux spécialiste, prend la première place, sur sa jolie petite machine de Griffon.

Bérujeau fait un admirable "walk over" dans les tricars. Sinpar, avec Schweitzer, se comporte très bien pour son faible alésage ; enfin Fouillaron (Grillet) et Demeester (Page) se taillent un joli succès dans les voiturettes de grande catégorie. La performance de Grillet est particulièrement intéressante pour qui connait le travailleur qu'est le vainqueur d'aujourd'hui. Il a fait accomplir a sa Fouillaron un réel exploit qui le classe comme un excellent conducteur et qui donne un ejuste idée des belles qualités de sa voiture.

 

Voici les résultats officiels :

 

Motocyclettes quart de litre

  1 Lurquin-Coudert (Vilbois) en 10 m 35 s

  2 Peugeot (Pons), 12 m 51 s

  3 Peugeot (Péans), 20 m 19 s

Bicyclettes à moteur

  1 Griffon (Bucquet), 14 m 58 s

  2 Werner (Maillard), 16 m 15 s

Tricars

Bérujeau (Bérujeau), 23 m 57 s

Voiturettes (84 mm d'alésage)

  1 Sinpar (Schweitzer), 21 m 42 s

  2 Ronteix (Ronteix), 23 m 49 s

Voiturettes (100 mm d'alésage)

  1 Fouillaron (Grillet), 10 m 34 s

  2 Demeester (Page), 10 m 38 s

  3 Prima (Thomas), 15 m 11 s

  4 Delage (Pellegrin), 15 m 32 s

  5 Bayard Clément (Dacier), 16 m 11 s

     Stimula (Richard), 16 m 11 s

  7 Demeester (Champoiseau), 17 m 16 s

  8 Ateliers d'Ivry (Rapin), 19 m 10 s

  9 Bozier (Noë), 19 m 35 s

10 Ateliers d'Ivry (Léon), 20 m 17 s

 

Une réception à l'Hôtel de la Poste a terminée la journée.

 

Aujourd'hui - Clermont-Limoges

 

 

1923       

 

L'Auto du 01-10-1923

 

La course de côte de Clermont-Ferrand

 

La course de côte organisée par l'AC d'Auvergne, sur le parcours Clermont-Ferrand La Baraque, disputée entre 40 concurrents, a donné les résultats suivants :

 

 1ère catégorie : 1 Hauvette (Hispano)

 2ème catégorie : Bouchardy (Renault)

 3ème catégorie : Miraton (Fiat)

 4ème catégorie : Bastide (Amilcar)

 5ème catégorie : Hermas (Renault)

 

 

1927       

 

L'Auto du 16-07-1927

 

La course de côte de La Baraque

 

L'AC d'Auvergne donne demain sa course de côte de La Baraque, qui eut lieu déjà en 1923, 1924, 1925 et 1926.

 

Le parcours est de 10 kilomètres. Il comporte 11 viarges, dont 5 très raides. La différence d'altitude est de 605 mètres, donnant par conséquent  une pente moyenne de 6% (la pente maxima est de 12%).

La course commencera à 14 heures, elle est dotée de36.000 francs de prix. Voici les records de catégories de l'épreuve :

 

  * Voitures sport 1.100 cmc - Ansel (Salmson), 7 m 58 s 3/5

  * Voitures sport 1.500 cmc - Pinay (Bugatti), 8 m 45 s 1/5

  * Voitures sport 2 litres - Bousquet (Bugatti), 8 m 23 s 1/5

  * Voitures sport 3 litres - Vallier (Cottin-Desgouttes), 7 m 36 s 3/5

  * Voitures sport plus de 3 litres - Boucher (Voisin), 7 m 59 s 1/5

 

  * Voitures course 750 cmc - Billiet (BNC), 11 m 12 s 1/5

  * Voitures course 1.100 cmc - Trouvé (Salmson), 9 m 5 s 2/5

  * Voitures course 1.500 cmc - P. Bergougnan (Bugatti), 8 m 36 s 4/5

  * Voitures course 2 litres - Sablon (Bugatti), 8 m 9 s 3/5

  * Voitures course 3 litres - Colas (Cottin-Desgouttes), 6 m 55 s 4/5

 

Sont engagés : 

 

  * 500 cmc course - 24 De Rovin (de Rovin) ; 25 Chatelet (Monotrace)

  * 750 cmc course - 22 Billiet (BNC)

  * 1.100 cmc course - 1 De Riberolles (Amilcar) ; 2 Foissotte Dady (Salmson) ; 3 D'Epied                    (Salmson) ; 75 Ricci (Amilcar) ; 4 Pinot (BNC) ; 5 Lavefrière (Amilcar) ; 6 Cohendy (Amilcar)

  * 1.500 cmc course - 11 Boyer (La Buire) ; 12 Rodansky (BNC) ; 14 Eddora (Bugatti) 

  * 2.000 cmc course - 17 Baboin (Bugatti) ; 18 Blondel (Diatto)

  * 3.000 cmc course - 20 Mesple (Montier) 

 

  * 1.100 cmc sport - 30 Rouchouze (Salmson) ; 31 Nizon (Amilcar) ; 32 Bastide (Amilcar) ;                  Foissotte Charlot (Salmson) ; 34 Boiron (Sénéchal) ; 35 Anglade (Salmson) 

  * 1.500 cmc sport - 40 Guibert (SCAP) ; 41 Palis (Bugatti) 

  * 2 litres sport - 42 Bousquet (Bugatti)

 

Le Moto Club d'Auvergne, de son coté, fera courir les catégories de véhicules à deux et trois roues.

 

Sont engagés :

 

  * Motos 175 cmc - Parizet (Labor) ; Parizet (Rovin) ; Lacrèche (Monet-Goyon) 

  * Motos 250 cmc - Rolly (Alcyon) ; Rolly (Motosacoche) ; Molle (Automoto) ; Fred Lipmann                 (Terrot) ; Bedel (Terrot)

  * Motos 350 cmc - Gaussorgues (Monet-Goyon) ; Amor (New-Map) ; Pinot (Rovin) ; Borloz                 (Monet-Goyon) ; Clermont (Terrot) ; Fred Lipmann (Terrot) ; Bonnet Camille (Peugeot) ; Vallet           (Magnat-Debon) ; Conchon (Terrot) ; Boetsch (Magnat-Debon) ; Perrotin (Terrot

  * Motos 500 cmc - De Boissac (Norton) ; Cilter (Motosacoche) ; Gaussorgues (Monet-Goyon) ;           Sabatier (Koehler-Escoffier) ; Chauchat de Benneville (Monet-Goyon) ; Clermont (Terrot) ; Mont       (Gnome-Rhône) ; Montagne (Motosacoche) ; Perrotin (Terrot)

  * Motos 750 cmc - Cilter (Motosacoche) ; Brosson (Koehler-Escoffier) ; Rozier (Harley-Davidson)      ; Perrier (Indian) ; Dunaud (Harley-Davidson) ; Guillaumon (Indian) ; Guittard (Gnome-Rhône)

 

  * Sidecars 350 cmc - Amor (New-Map)

  * Sidecars 750 cmc - Rolly (Motosacoche)

  * Sidecars 1.000 cmc - Vallet (Indian)

 

  * Tricyclecars 1.100 cmc - Dhome (Morgan-Darmont) ; Bouchillon (Morgan-Darmont) 

 

   

L'Auto du 18-07-1927

 

La course de côte de La Baraque

 

L'AC d'Auvergne a fait courir aujourd'hui sa course de côte de La Baraque (10 km.). Beaucoup de monde sur tout le parcours.

 

Voici les résultats :

 

Motocyclettes

 

  * 175 cmc - 1 Parizet (Labor), 9 m 12 s (moyenne 65 km. 210) ; 2 Rizzi (Mirabyl), 10 m 51 s 1/5 ;         3 Beaud (Rovin), 12 m 42 s 1/5 ; 4 Doulcet (Motomonte), 13 m 32 s 2/5

  * 250 cmc - 1 Huzel (Terrot), 8 m 15 s 4/5 (moy. 72 km. 610) ; 2 Jolly (Alcyon), 8 m 16 s 1/5 ; 3 F.         Lipmann (Terrot), 8 m 36 s 1/5 ; 4 Rolly (Motosacoche), 9 m 25 s ; 5 Molle (Automoto), 10 m 7 s       4/5 ; 6 Martin (Alcyon) ; 7 Bedel (Labor), 12 m 13 s 3/5

  * 350 cmc - 1 F. Lipmann (Terrot), 8 m 23 s (moy. 71 km. 570) ; 2 Pinot (Rovin), 8 m 37 s 3/5 ; 3           Vallet (Magnat-Debon), 8 m 47 s 2/5 ; 4 Boetsch (Magnat-Debon), 9 m 50 s 2/5 ; 5 Paquier               (New-Map), 10 m 35 s ; 6 Bonnet C. (Peugeot), 11 m 10 s 1/5

  * 500 cmc - 1 Oilter (Motosacoche), 7 m 8 s 2/5 (moy. 84 km. 030) ; 2 Perrotin (Terrot), 7 m 13 s ;       3 Chauchat de Benneville (Monet-Goyon), 9 m 34 s ; 4 Mons (Gnome-Rhône), 12 m 44 s 3/5

  * 750 cmc - 1 Perrotin (Terrot), 7 m 12 s 2/5 (moy. 83 km. 200) ; 2 Oilter (Motosacoche), 7 m 45 s       3/5 ; 3 Montange (Motosacoche), 8 m 38 s 3/5

  * 1.000 cmc - 1 Eddoura (Koehler-Escoffier), 6 m 17 s 2/5, nouveau record général de la côte             (moy. 95 km. 380) ; 2 Rozier (Harley-Davidson), 8 m 36 s 3/5

 

Sidecars

 

  * 350 cmc - 1 Amor (New-Map), 8 m 52 s 1/5, meilleur temps des sidecars (moy.67 km. 640)

  * 600 cmc - 1 Rolly (Motosacoche), 8 m 58 s 3/5 (moy. 66 km. 960)

  * 1.000 cmc - 1 Vallet (Indian), 27 m 13 s 2/5

 

Tricyclecars

 

  * 1.100 cmc - 1 Bouchillon (Morgan-Darmont), 8 m 56 s 2/5 (moy. 67 km. 110)

 

Voitures sport

 

  * 1.100 cmc - 1 Foissotte Charlot (Salmson), 9 m 31 s ; 2 Nizon (Amilcar), 10 m 35 s 1/5

  * 1.500 cmc - 1 Palis (Bugatti), 9 m 35 s 1/5 ; 2 Guibert (SCAP), 9 m 42 s 4/5

  * 2 litres - 1 Michard (Georges Irat), 10 m 16 s 1/5 ; 2 Breschet (Morris-Léon Bollet), 18 m 28 s 1/5

  * 3 litres - 1 Bouchardy (Renault), 8 m 54 s, meilleur temps des voitures sport) ; 2 Veyret (Voisin),       8 m 55 s 4/5

 

Voitures course

 

  * 500 cmc - 1 De Rovin (Rovin), 13 m 22 s 4/5

  * 750 cmc - 1 Chatelet (Monotrace), 9 m 52 s

  * 1.100 cmc - 1 Foissotte Dady (Salmson), 7 m 53 s (record battu) ; 2 Rioci (Amilcar), 8 m 34 s           3/5 ; 3 Pinot (BNC), 8 m 39 s 1/5 ; 4 Bouchaudy (Renault), 8 m 40 s 4/5 ; 5 Rouchouze                     (Salmson), 8 m 44 s 2/5 ; 6 D'Epied (Salmson), 8 m 54 s 2/5 ; 7 Cohendy (Amilcar), 9 m 32 s           3/5 ; 8 Bastide (Amilcar), 9 m 45 s 4/5 ; 9 Laverrière (Amilcar), 10 m 10 s 2/5

  * 1.500 cmc - 1 Rodansky (BNC), 7 m 43 s record battu ; 2 Larrouze (Bugatti), 8 m 22 s 4/5 ; 3           Chalas (Peugeot), 11 m 38 s 1/5 ; 4 Boyer (La Buire), 13 m 22 s 4/5

  * 2 litres - 1 Rhodes (Bugatti), 7 m 18 s record battu, meilleur temps de la catégorie course et t           toutes catégories ; 2 Baboin (Buggatti), 7 m 27 s 2/5 ; 3 Blondel (Diatto), 13 m 24 s

  * 3 litres - 1 Mesple (Montier), 8 m 14 s 2/5 ; 2 Christian (Chenard), 9 m 4 s 1/5

 

1928       

 

L'Auto du 17-07-1928

 

La course de côte de La Baraque

 

Dimanche 22 juillet, l''AC d'Auvergne donnera sa course de côte de La Baraque.

Cette épreuve fort bien dotée, doit remporter un succès plus grand que les années précédentes.

Le parcours a été quelque peu réduit, c'est sur 6 km. 500 que les concurrents s'affronteront,  Ils grimperont toujours la même côte, mais l'arrivée, au lieu de se faire au col des Goules (en travaux), se fera au carrefour du chemin de grande communication n° 16 et de la route du Puy-de-Dôme. Ce parcours comporte huit virages, dont cinq très raides. La pente moyenne est de 7,42%, la pente maximale de 12%.

 

Les prix : catégorie sport et course : 500 fr. au premier de chaque classe et 250 fr. au deuxième s'il y a cinq partants.

En outre, les primes suivantes seront allouées : 500 fr. au premier de chaque catégorie et 250 fr. au deuxième.

Au meilleur temps de la journée : 2.000 fr. ; au deuxième temps : 1.200 fr. ; au troisième : 800 fr., puis 500, 400, 250.

 

Engagements à l'ACA, 20 place de Jaude à Clermont-Ferrand.

 

 

L'Auto du 23-07-1928

 

La course de côte de La Baraque

 

La course de côte de La Baraque, disputée aujourd'hui (exceptionnelement sur 6 km. 500) par un temps superbe, obtint un magnifique succès, qui fait honneur à l'excellente organisation de l'AC d'Auvergne.

La lutte fut très chaude. La victoire toutes catégories, revint à Morel, sur Amilcar, qui accomplit le meilleur temps de la journée en 4 m 12 s 2/5, franchissant la ligne d'arrivée très vite.

 

Résultats :

 

  * Voitures 750 cmc sport - 1 Perol, 10 m 58 s

  * Voitures 1.100 cmc sport - 1 Foissotte (Amilcar), 5 m 44 s 3/5

  * Voitures 1.500 cmc sport - 1 Schleucher, 6 m 21 s 2/5

  * Voitures 3 litres sport - 1 Hubert, 6 m 53 s

  * Voitures 1.100 cmc course - 1 Dugat (Derby), 4 m 41 s 2/5

  * Voitures 1.500 cmc course - 1 Morel (Amilcar), 4 m 12 s 2/5 (meilleur temps) moy. 92 km. 710 ;       2 Costes, 5 m 27 s 4/5

  * Voitures 2 litres course - 1 Rhodes (Bugatti), 4 m 55 s 4/5

 

 

Oilter, sur Motosacoche, fait le meilleur temps des motos à la course de côte de La Baraque

 

La course de côte de La Baraque, que l'AC d'Auvergne a fait disputer, a permis à Oilter, sur Motosacoche, de faire le meilleur temps des motos.

 

Voici les résultats sur 6 km. 500

 

  * 250 cmc - 1 Raffin (Terrot), 5 m 55 s 4/5

  * 350 cmc - 1 Gaussorgues (Monet-Goyon), 4 m 40 s 1/5

  * 500 cmc - 1 Oilter (Motosacoche), 4 m 24 s 1/5

  * 750 cmc - 1 Valler (X.), 7 m 13 s

  * 1.000 cmc - 1 Oilter (Motosacoche), 4 m 37 s 1/5

 

  * Sidecars 600 cmc - 1 Belle (X.), 8 m 42 s

 

 

1929       

 

L'Auto du 20-07-1929

 

La course de côte de La Baraque

 

L'AC et le MC d'Auvergne organisent demain, pour la septième fois, la classique course de côte de La Baraque, une des plus importantes épreuves de province, qui adopte le GC 30 jusqu'au hameau de la Baraque puis le GC 17.

 

Le départ aura lieu au carrefour de l'avenue du Puy-de-Dôme et du boulevard Lavoisier, à Clermont-Ferrand, à une altitude de 375 m. Le parcours d'une longueur de 10 km. compte 15 virages, dont 5 très durs. La pente moyenne est de 6.05% et la pente maximum 12%.

Le départ a loieu arrêté et l'arrivée lancée.

 

Bien dotée, cette épreuve doit remporter le plus grand succès.

En dehors des prix pour les voitures aux meilleurs temps de chaque classe, des prix spéciaux sont attribués au premier de la journée (1.000, 800, 500, 300, etc.).

Si les records sont battus, d'autres prix cummulables, seront attribués à ces meilleurs temps : 3.000, 1.000 et 500 francs.

 

Engagements jusqu'à vendredi, 20 place de Jaude, à Clermont-Ferrand (droit : 100 francs).

 

 

L'Auto du 22-07-1929

 

Eddoura sur Koehler-Escoffier bat le record de la course de côte de La Baraque

 

La course de côte de La Baraque a donné lieu à de très beaux exploits motocyclistes. Toujours brillant, Edourra et sa Koehler-Escoffier ont battu le record général de la côte, cependant qu'en catégories : Terrot, Monet-Goyon et Motosacoche triomphent.

 

Voici les résultats :

 

  * Motos 175 cmc - 1 Belli, 8 m 47 s 4/5, moy. 61 km. 245 ; 2 Guirel 

  * Motos 250 cmc - 1 Durand (Terrot), 7 m 45 s, moy. 81 km. 818 (record battu)

  * Motos 350 cmc - 1 Debaisieux (Monet-Goyon), 6 m 43 4/5, moy. 89 km. 153 (record battu) ; 2        Oilter (Motosacoche), 6 m 47 s 4/5 ; 3 Gouttelesses (meilleur temps des membres du moto-              club), 7 m 50 s 1/5

  * Motos 500 cmc - 1 Elinac, 7 m 59 s, moy. 75 km. 125 ; 2 Védrine, 8 m 19 s 1/5 ; 3 Suivaur ; 4          Bacflev 

  * Motos 750 cmc - 1 Bonnot, 9 m 7 s 2/5, moy. 65 km. 765

  * Motos 1.000 cmc - 1 Eddoura (Koehler-Escoffier), 5 m 51 s 4/5, moy. 102 km. 330, record              général battu, meilleur temps de la journée, ancien record 6 m 17 s 2/5.

 

  * Sidecars 350 cmc - 1 Saviroz, 15 m 30 s 1/5, moy. 38 km. 701 

  * Sidecars 600 cmc - 1 Rolly (Motosacoche), 7 m 48 s, moy. 77 km. 253, record battu.

 

Victoire de Giraud-Cabantous(Salmson) en voitures

 

Il y eut de belles performances aujourd'hui à La Baraque, Giraud-Cabantous (Salmson) battit le record catégories voitures (6 m 31 s).

 

Résultats :

 

  * Epreuve fermée (membres de l'AC d'Auvergne) - 1 Bouchard (Renault), 8 m 57 s

  * Voitures 750 cmc sport - 1 Louvet (Rosengart), 10 m 54 s 3/5 (moy. 54 km. 295)

  * Voitures 1.100 cmc sport - 1 Lepicard (Donnet), 7 m 15 s 4/5 (moy. 82 km. 806) ; 2 Rozier               (Scap), 7 m 2 s 4/5

  * Voitures 3 litres sport - 1 Boucher (Bugatti), 7 m 28 s 2/5 (moy. 80 km. 285)

  * Voitures 5 litres sport - 1 Morand (Chrysler), 8 m 10 s 2/5 (moy. 73 km. 349)

  * Voitures 750 cmc course - 1 Vinatier (Rosengart), 11 m 11 s (moy. 63 km. 51), record de la             catégorie battu

  * Voitures 1.100 cmc course - 1 Giarud-Cabantous (Salmson, pneus Dunlop), 6 m 31 s (moy. 92       km. 071, meilleur temps des voitures, record voitures battu ; 2 Lobra (BNC), 7 m 12 s 3/5

  * Voitures 1.500 cmc course - 1 Luciano (Bugatti), 7 m 1 s 2/5 (moy. 85 km. 429), record battu ;         2 Avor (Bugatti), 7 m 14 s 2/5

  * Voitures 2 litres course - 1 Chatard (Bugatti), 7 m 8 s (moy. 83 km. 245), record battu.

 

 

1930       

 

L'Auto du 21-07-1930

 

La course de côte de La Baraque

 

Peu d'infos disponibles, à l'exception de deux messages publicitaires : 

 

  - Dans la côte de La Baraque Motosacoche fait le meilleur temps des motocyclettes

  - Côte de La Baraque - 1er Eddoura sur Bugatti (meilleur temps, moy. 104 km. 500, record                   général)

 

 

1931       

 

L'Auto du 20-07-1931

 

Boetsch (Terrot 500 cmc) a fait le meilleur temps de la journée à la course de côte de La Baraque

 

La pluie et le vent gâtèrent cette belle épreuve et le record général (moy. 104 km. 500, par le regretté Eddoura) ne fut point battu.

Le meilleur temps de la journée (voitures et motocyclettes) fut établi par Boetsch (moto Terrot 500 cmc) avec sa maitrise habituelle.

Le vainqueur en voitures fut Ralph (Bugatti).

L'organisation assurée, avec sa minutie habituelle, par l'AC d'Auvergne fit le plus grand honneur à MM. Hauvette, président, Néel, vice-président, Larousse, Guliani, Chauvet, Elie Sardier, Plumandon, Mondière.

 

Trois concurrents sortirent de la route et heurtèrent, sans trop de mal, des spectateurs imprudemment placés à l'extérieur.

 

Résultats sur 10 kilomètres :

 

  * Voitures 750 cmc sport - 1 Mlle des Forêt (Rosengart), 11 m 47 s 2/5 ; 2 Robin (Rosengart), 

  * Voitures 1.100 cmc sport - 1 Rozier (Scap), 7 m 17 s 1/5 ; 2 Boucher (Peugeot), 7 m 45 s 4/5 ;       3 Bony (d'Yrsan), 9 m 5 s ; 4 Mlle Lagoutte (Rally), 10 m

  * Voitures 1.500 cmc sport - 1 Desaix (Chaigneau), 30 m 3 s 4/5

  * Voitures 3 litres sport - 1 Trebuh (Bugatti), 6 m 41 (moy. 89 km. 285, meilleiur temps sport) ; 2         Mme Itier (Bugatti), 7 m 13 s 2/5

 

  * Voitures 1.100 cmc course - 1 Lobre (BNC), 6 m 31 s 1/5 ; 2 Brosson (BNC), 7 m 16 s 3/5 ; 3         Vernet (Salmson), 7 m 41 s 

  * Voitures 1.500 cmc course - 1 Giraud-Cabantous (Caban), 6 m 31 s 1/5 (moy. 92 km.124) ; 2         Mme Itier (Bugatti), 6 m 39 s ; 3 Givaudan (Bugatti), 7 m 59 s 3/5

  * Voitures 2 litres course - 1 Ralph (Bugatti), 6 m 24 s (moy. 93 km. 750, meilleur temps des             voitures toutes catégories)

  * Voitures 3 litres course - 1 Nicknoky (La Buire), 8 m 27 s 4/5

 

Epreuve fermée, voitures tourisme, réservée aux membres du club - 1 Beuriat 10 m 15 s 2/5 ; 2 Larrousse, 10 m 16 s ; 3 Prunier, 10 m 19 s 1/5 ; 4 Lapeyre, 10 m 21 s 3/5 ; 5 Verdy, 12 m 1 s ; 6 Chamberlibes, 20 m 5 s 2/5.

 

  * Motocyclettes 175 cmc (Indépendants) - 1 Bayle, 12 m 26 s 1/5 ; 2 Marion, 12 m 39 s 2/5

  * Motocyclettes 250 cmc (Indépendants) - 1 Chapelle, 8 m 49 s 2/5 ; 2 Alix, 9 m 12 s

  * Motocyclettes 500 cmc (Indépendants) - 1 Védrines, 6 m 55 s, moy. 86 km. 750

  * Motocyclettes 250 cmc (Professionnels) - 1 Boetsch (Terrot), 7 m 6 s 3/5 ; 2 Raffin (Terrot), 8 m      15 s

  * Motocyclettes 350 cmc (Professionnels) - 1 Boetsch (Terrot), 6 m 39 s 3/5, moy. 90 km. ; 2            Chabrillat (Soyer), 8 m 12 s 4/5

  * Motocyclettes 500 cmc (Professionnels) - 1 Boetsch (Terrot), 6 m 1 s 4/5, meilleur temps de la       journée toutes catégories, moy. 99 km. 502 ; 2 Vincent (MGC), 7 m 5 s 2/5

A. Latour

 

L'Auto du 21-07-1931

 

 Après la course de côte de La Baraque

 

Quelques réflexions qui s'imposaient relativement à la course de La Baraque, disputée dimanche, n'ont pu paraitre hier, faute de place.

Or il est utile de dire combien le vent qui soufflait en tempête au sommet de la rampe intervint sur les temps ; il ne pouvait être question, dans de telles conditions, d'inquiéter, ni même d'approcher certains records, principalement le record général d'Eddoura (104 km. 500 à l'heure).

 

Et cependant, deux motos et quatre voitures parvinrent à dépasser le 90 de moyenne ; ces six performances ont constitué sportivement l'élément principal d'intérêt qu'offrit la course.

Citons les auteurs avec leur temps : Boetsch (moto Terrot 500 cmc), 6 m 1 s 4/5 ; Ralph (Bugatti 8 cylindres 1.505 cmc), 6 m 24 s ; Giraud-Cabantous (Caban 1.500 cmc) et Lobre (BNC 1.100 cmc), 6 m 31 s 1/5 ; Mme Itier (Bugatti 1.500 cmc), 6 m 39 s ; Boetsch (moto Terrot 350 cmc), 6 m 39 s 3/5. 

 

1932       

 

L'Auto du 16-07-1932

 

A Clermont-Ferrand, la course de côte de La Baraque

 

L'AC d'Auvergne donnera, demain, sa classique course de côte de La Baraque, que son tracé sinueux et sa longueur de 10 km.placent au rang des plus intéressantes épreuves du genre.

La course de cette année se présente de façon particulièrement intéressante du fait des travaux de réfection apportés à la route et de la présence de pilotes de haute réputation.

 

En effet, Gaupillat et Max Fourny avec leur 2.300 cmc Bugatti ; de Maleplace avec sa 2.500 cmc Maserati, doivent livrer un rude assaut au record général de l'épreuve (5 m 44 s, moy. 104 km.651 par Eddoura, sur Bugatti en 1930).

 

Le départ de la course est situé dans Clermont-Ferrand même, au carrefour de l'avenue du Puy-de-Dôme et du boulevard Lavoisier (altitude 375 m) ; l'arrivée, au 10e kilomètre de la rampe, est situé à 200 m avant le sommet du col des Goules (altitude 980 mètres).

 

Sont engagés :

 

  * Voitures de course - Villars (Alfa-Romeo, 2.300 cmc) ; de Maleplace (Maserati, 2.500 cmc ;             Ralph (Bugatti 2.000 cmc) ; Max Fourny (Bugatti, 2.300 cmc) ; Gaupillat (Bugatti, 2.300 cmc) ;         Boucher (Bugatti, 2.300 cmc) ; Ducouret (Bugatti, 2.300 cmc) ; Benoit (Bugatti, 2.300 cmc) ;             Bernasconi (Bugatti, 2.000 cmc) ; Bruck (Bugatti, 2.000 cmc) ; Ducouret (Bugatti, 1.500 cmc) ;         Decaroli (Salmson, 1.100 cmc) ; Leurquin (Amilcar, 1.100 cmc) ; Desaix (Chaigneau, 1.100               cmc) ; Mme La Caze (Ruby, 1.100 cmc) ; Labbay (Mathis, 750 cmc)

 

  * Voitures de sport - Vilars (Alfa-Romeo, 1.750 cmc) ; Morand (Bugatti, 2.300cmc) ; Mme                   Lagoutte (Rally,1.300 cmc) ; Mme La Caze (Ruby, 1.100 cmc) ; Mlle des Forret (Rosengart, 750       cmc).

 

En outre, une épreuve fermée réunira un certain nombre de membres de l'ACA.

 

 

 

L'Auto du 18-07-1932

 

La course de côte de La Baraque est interrompue par le mauvais temps

 

Boetsch, sur Terrot, fut le plus rapide des motocyclettes.

 

Tout semblait assurer à la course de côte de La Baraque, un succès considérable. L'AC d'Auvergne avait fait cette année, de nouveaux efforts pour que la course connût un garnd retentissement et on escomptait des performances exceptionnelles, en raison des concurrents de valeur venus cette fois et de l'état parfait de la route.

 

Hélas ! tout cet excellent travail organisateur réalisé par M. Hauvette, président de l'ACA et de MM. Juliani et Elie Sardier, fut réduit à néant par le caprice des intempéries. La course était commencée et déjà les motocyclistes Hertam, Raffin, Savioz et Boetsch avaient escaladé la fameuse rampe de 10 km., quand creva soudainement un orage épouvantable. Quand il cessa, on dut constater que vers le quatrième et le sixième km., l'eau avait effondré les talus couvrant la route de boue épaisse  et de pierraillles, cependant que partout se formaient des ruisseaux coupant la route en maints endroits et que la ligne de départ disparaissait sous vingt centimètres d'eau.

 

Impossible dans ces conditions de lancer les bolides à l'assaut de La Baraque.

 

Grosse déception pour les organisateurs, pour les coureurs avides de battre le record local et pour l'mmense public massé sur les pentes de la rampe.

 

Voici les quatre seuls temps enregistrés :

 

  * Motos 175 cmc - 1 Hertaud (Monet-Goyon), 9 m 2 s 2/5 (moy. 66 km. 372) 

  * Motos 250 cmc - 1 Raffin (Terrot), 9 m 4 s 4/5 (moy. 66 km. 079)

  * Motos 350 cmc - 1 Boetsch (Terrot), 7 m 3 s 4/5 (moy. 84 km. 949)

  * Sidecars 600 cmc - 1 Savioz (Koehler-Escoffier), 9 m 24 s 1/5 (moy. 63 km. 805)

A. Latour

 

1933       

 

L'Auto du 08-07-1933

 

La course de côte de La Baraque (10 km.) à Clermont-Ferrand

 

L'AC d'Auvergne maintient, avec beaucoup de mérite, demain, une course de côte dont le caractère original mérite qu'on la considère tout spécialement.

La montée de La Baraque mesure 10 km. et son dessin très varié, où les sinuosités en série alternent avec de notables portions de côte presque droite, rend son parcours fort intéressant ; c'est une épreuve complète, et pour les hommes et pour les machines. Par ailleurs, la course, dont le départ est donné en pleine ville de Clermont-Ferrand se déroule dans un cadre d'une sauvage beauté et offre sur tout le parcours de nombreuses tribunes naturelles, où se presse toujours une foule énorme.

 

Eddoura y fit, en 1930, avec une Bugatti 2 litres, le temps de 5 m 44 s (moy. 104 km. 651).

Une prime de 10.000 francs est offerte à qui fera mieux.

Deux pilotes de choix s'y emploieront demain : Etancelin (Alfa-Romeo), tout auréolé de son récent succès à Reims, et Gaupillat (Bugatti 2.300).

 

Pair ailleurs, on relève, sur une copieuse liste d'engagés, les noms de : Mme Itier (Bugatti 8 cyl. 1.500), Decaroli et Guilbaut (Bugatti 4 cyl. 1.500), Girod (Salmson), Falck (Hotchkiss), etc...

 

La course aura lieu demain après-midi.

 

L'Auto du 10-07-1933

 

Etancelin a battu le record général de la côte de La Baraque

 

La course de côte de la Baraque a pu, cette fois, se dérouler dans des conditions atmosphériques favorables, et l'état du sol aidant - car la route avait été refaite avec un soin minutieux - le grand record local a été battu trois fois, événement qui ne manque pas de produire une profonde sensation parmi l'immense public qui envahissait les abords de la route, tout au long des 10 kilomètres de la fameuse montée du col des Goules.

La bataille pour le record général, fut serrée entre Etancelin et Villars, tous deux sur Alfa-Romeo. En montant à 111 km. 600 de moyenne, Etancelin exécuta une admirable performance, longuement applaudie, car nul ne voulait croire que le record du regretté Eddoura serait abaissé de plus de 21 s. Vilars est à moins de deux secondes d'Etancelin, superbe exploit qui double de manière probante le succès d'Alfa-Romeo. Mais toujours au volant d'une Alfa-Romeo carrossée en sport, Waldthausen s'offre le luxe de battre aussi le record tant envié.

Notons aussi la montée parfaite de Foucret, sur Mercédes, à plus de 104 de moyenne. Il faut dire encore tout le bien qu'on pense du temps de Scaron et de son Amilcar 1.100 cmc, temps qui vient en cinquième rang et bat les meilleurs des 1.500 cmc, en une superbe escalade.

 

Enfin soulignons la victoire toutes catégories en motos, de Boetsch, sur Terrot, sixième meilleur temps de la journée.

Notons les victoires de Ralph (Bugatti) en course 1.500 cmc ; de Lagrolière (Salmson) en course 1.100 cmc ; de Villars (Alfa-Romeo) en sport 2 litres ; de Sourdot (Monet-Goyon) en motos 250 cmc.

 

Spectaculairement, la course fut très réussie, temps clair, température agréable, foule innombrable, ordre et méthode. Véritablement les 10 km. de La Baraque constituent un superbe champ de course.

 

Les classements

 

  * Voitures tourisme - 1.500 cmc - Auchanaire (Chenard), 7 m 28 s 1/5

  * Voitures sport - 750 cmc - Cwaczanrof (Midget), 7 m 50 s 4/5 record battu ; 2 Jahan                         (Salmson), 8 m 10 s 3/5

  * Voitures sport - 1.100 cmc - Vernet (Salmson), 8 m 5 s 1/5

  * Voitures sport - 1.500 cmc - Cazaux (Chenard, pneus Dunlop), 8 m 9 s 2/5, record battu

  * Voitures sport - 2 litres - Villars (Alfa-Romeo), 6 m 37 s 3/5 ; 2 Roumain (Bugatti), 7 m 6 s 4/5

  * Voitures sport - 3 litres - Waltdhausen (Alfa-Romeo, pneus Dunlop), 5 m 36 s 1/5

  * Voitures sport - 8 litres - Foucret (Mercédes), 5 m 46 s, moy. 104 km. 046

 

  * Voitures course - 750 cmc - Lagrolière (Salmson), 7 m 38 s 3/5, record battu ; Desaix                     (Chaigneau), 8 m 27 s 3/5

  * Voitures course - 1.100 cmc - Scaron (Amilcar), 5 m 53 s 3/5, record battu

  * Voitures course - 1.500 cmc - Ralph (Bugatti), 5 m 58 s 2/5, record battu ; Decaroli (Bugatti), 6        m 5 s 3/5 ; Mme Itier (Bugatti), 6 m 5 s 3/5 ; Guiraud (Bugatti), 8 m 44 s 3/5 

  * Voitures course - 2 litres - Bernasconi (Bugatti, pneus Dunlop), 6 m 16 s 3/5

  * Voitures course - 3 litres - Etancelin (Alfa-Romeo), 5 m 22 s 3/5, moy. 111 km.593, record               général battu ; Villars (Alfa-Romeo), 5 m 24 s 2/5 ; Ducouret (Bugatti), 6 m 4 s ; Fayol (Bugatti),       6 m 44 s 1/5.

 

 

- Haut de la page -